Une nouvelle professeur d’espagnol

 

Cette année nous avons eu le plaisir d’accueillir une nouvelle professeur d’espagnol, Mme Abela-Esquiva qui nous vient tout droit d’Espagne. Nous l’avons interviewée pour avoir quelques informations sur elle.

 

Pourquoi avez-vous voulu devenir professeur ?

J’ai toujours aimé l’enseignement, apprendre aux autres ma culture et ma langue. J’ai décidé il y a quelques années de faire le concours, un Master et de devenir professeur. J’ai toujours aimé partager et apprendre.

Pourquoi avoir choisi la France pour enseigner ?

Je suis espagnole et en Espagne je ne pouvais être que professeur de français. Je préfère partager ma culture et ma langue. C’est plus facile de partager ceci et ce n’était qu’en France que je pouvais le faire. J’ai voulu aussi améliorer mon français. Je suis restée puis j’ai fait mon concours, mon Master.

Que pensez-vous de l’enseignement français ?

Je ne connais pas tout à fait l’enseignement français, je ne connais que ma discipline, l’espagnol. Je trouve que c’est intéressant d’apprendre différemment alors qu’en Espagne ce n’est pas pareil.

Quelles sont les différences entre un collège français et un collège espagnol ?

En Espagne, nous n’avons pas de collège, nous avons que le lycée. Le collège et le lycée en Espagne cela va de la sixième à la terminale. Toutes les classes sont regroupées en un seul établissement. C’est déjà différent. Cela change aussi l’horaire et l’emploi du temps. Nous commençons à huit heures du matin en Espagne et nous finissons à quinze heures. Nous n’avons pas toute la journée. C’est vrai que nous mangeons à quinze heures. En ce qui concerne les langues, il n’y a pas d’option langue. Nous faisons de l’anglais et puis on peut faire du français mais ce n’est pas une option. Tout ce qui est de l’échange, cela dépend de la région. Nous avons, en Espagne, des régions bilingues comme la Catalogne et le Pays Basque. L’emploi du temps est différent mais nous avons les mêmes matières comme la technologie, la physique, l’histoire… C’est à peu près pareil.

Est-ce que vous vous plaisez au collège Félix Tisserand et trouvez-vous qu’il y a une bonne entente entre professeur ?

Je suis très contente d’être là. C’est ma première année et mes premiers mois en tant que professeur. Je ne connaissais pas d’autres collèges mais je pense que je suis bien tombée. C’est un bon collège avec de bons élèves. Surtout mes collègues sont sympathiques. Je me sens protégée parmi les autres professeur et surtout parmi mes collègues d’espagnol. J’ai beaucoup de chance. Il n’y a pas que les professeurs mais aussi les principales. Je me sens plutôt bien dans ce collège.

Avez-vous une passion ? Si oui, laquelle ?

J’adore danser. J’ai toujours dansé depuis toute petite mais j’ai arrêté.

De quelle région espagnole venez-vous ?

Je viens d’Alicante, au sud-est de l’Espagne, sur la côte méditerranéenne.

 

Article rédigé par Roman Calvel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *