[Poésie] Ovida Delect – Peine

Si trop battue
Je laisse un jour
Pencher sur neige
L’âme violette

Si trop battue
Je laisse un jour
Tourner le ciel
D’acier mortel

Si trop battue
Je laisse un jour
Des mains crispées
Griffer la glace

Si trop battue
Je laisse un jour
Un long corps bleu
Porté à deux

Ovida Delect a été déportée à Neuengamme pour faits de Résistance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *