[Mémoire] Devoir de mémoire : Le camp de Ravensbrück

 

« Doit on raconter ces faits effroyables? Doit-on laisser nos enfants se pencher sur cet amas de crimes? Naguère, nous aurions dit non. Mais à présent, il faut, malgré notre répulsion, les montrer à nos enfants, à tous les enfants. Ces abominables souvenirs doivent marquer leur mémoire. » Sabine Berritz, journaliste, le 3 mai 1945.

Le camp de concentration de Ravensbrück fut, après la fermeture de celui de Lichtenburg, le seul camp de concentration nazi presque exclusivement réservé aux femmes. Les premières prisonnières (environ 900) arrivèrent à Ravensbrück le 18 mai 1939. À partir de l’été 1942, les médecins SS soumirent les prisonnières du camp à des pseudo expériences médicales.

Les enfants de Ravensbrück
Au camp de Ravensbrück il y avait une centaine d’enfants prisonniers. La barbarie nazie fut sans limite vis-à-vis de ces enfants et leur sort fut absolument épouvantable. Les enfants étaient condamnés à mort avant même leur naissance. Les nouveaux-nés étaient immédiatement arrachés des bras de leur mère et noyés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *