L’écriture égyptienne

Jeudi 11 janvier 2018,

nous sommes allés au musée de Sens,

à la rencontre des égyptiens…

Quand on est parti au musée pour faire de l’écriture égyptienne, j’ai beaucoup aimé. Au début aussi, quand Stéphane Barbillon nous a raconté l’histoire d’un égyptien et d’une égyptienne, et aussi celle de l’écriture. (Lahoucine)

Nous avons appris comment les égyptiens écrivaient, mais aussi que leur système ne fonctionnait pas très bien, parce que seule la personne qui avait écrit le texte pouvait se relire… ( Yasemin)

 

 

 

 

 

On a travaillé avec de l’encre et du bambou. (Noa)

J’ai écrit avec de l’encre et un bâton. (Extiban)

Cela m’a beaucoup plu, mais je n’ai pas aimé quand il a fallu écrire le « M » de mon nom ( Maysar)

On a utilisé de l’encre et des bâtons avec une pointe: c’était génial! (Eliza)

 

 

 

 

 

 

Il n’y avait pas le lettres comme: a, b, c, d… J’ai aimé, c’était intéressant. (Zoé)

Moi, j’ai bien aimé, et j’ai écrit: « Bonjour », et c’était intéressant et super cool! (Lou)

 

 

 

 

 

La sortie était trop cool: on a utilisé du papyrus et de l’encre pour écrire. (Camille)

Au musée de Sens, on a fait de l’écriture égyptienne, et nous avons écrit avec de l’encre. (Seddik)

Le bambou, ça sert pour écrire. (Léo)

Ils écrivaient avec des dessins d’animaux: c’était intéressant, on a appris beaucoup de choses. (Farah)

 

 

 

 

 

C’était rigolo d’écrire avec l’encre: ils étaient durs les signes à utiliser pour écrire… (Lucas)

 

 

 

 

On a écrit nos prénoms en égyptien. (Inès)

Autrefois, les égyptiens, ils utilisaient de l’encre et des plumes; (Andrei)

 

Cela m’a plu quand on a écrit avec de l’encre et même emmené des choses: les décos étaient bien. ( Calissa)

La sortie était très cool: on a fait de l’écriture en égyptien, on a utilisé du papyrus, et on a écrit avec de l’encre. (Yousri)

On a écrit avec des tiges de roseaux, et on les a trempés dans de l’encre. Et il y avait des dieux à têtes d’animaux comme Anubis ou Rê. (Paul)

Les égyptiens avaient des dieux avec des têtes d’animaux: comme dieux, il y avait le crocodile, le taureau, la mangouste, le faucon et aussi plein d’autres… (Warenté)

A vous de jouer…

 

 

 

Journée parisienne du mardi 12 décembre 2017

          

          Le mardi 12 décembre 2017, nous, les élèves des classes de CM1 et CM2 de l’école de l’île d’Yonne, accompagnés de quelques parents d’élèves, avons pris le car pour nous rendre à Paris. Les buts de cette sortie étaient d’aller visiter l’Assemblée nationale le matin puis de participer à une visite guidée sur le thème des représentations des animaux des civilisations anciennes au musée du quai Branly / Jacques Chirac l’après-midi.

           Nous sommes partis de Sens à 6 h 45 malgré un départ qui était fixé à 6 h 30. Nous avons emprunté l’autoroute A5 en direction de Paris. Après environ deux heures de route, nous avons fait une pause pour nous détendre et aller aux toilettes. La suite du trajet a été très longue parce qu’il y avait beaucoup d’embouteillages dans la banlieue de Paris. Nous avions rendez-vous à l’Assemblée nationale à 9 h 20 mais nous ne sommes arrivés qu’ à 11 heures.

A l’ Assemblée nationale, pour des raisons de sécurité depuis les attentats terroristes de 2015, nous avons été contrôlés par des vigiles et des gendarmes qui portaient des armes. Nous avons fait passer nos sacs et nos manteaux sur un tapis roulant-détecteur de métaux. Nous sommes tous passés aussi sous un portique de détection.

Un guide nous a accueillis, c’est avec lui que nous avons découvert l’Assemblée nationale. Nous avons rencontré Madame Crouzet, notre députée, et son assistante parlementaire.

Nous sommes allés dans une salle de cinéma pour y regarder un film documentaire sur l’Assemblée nationale et le travail des députés.

Mme Crouzet nous a aussi parlé de sa fonction de députée. Elle participe à beaucoup de réunions pour préparer ses dossiers.

Elle nous a accompagnés jusque dans les gradins de l’hémicycle. Nous avons pu assister exceptionnellement à une séance de questions orales sans débat. Des députés, une dizaine, posent des questions précises aux ministres présents. Par exemple, un député a posé une question au ministre de l’Education nationale, Monsieur Blanquer, sur le thème de la prévention routière à l’école.

Ensuite, nous sommes allés visiter la superbe bibliothèque de l’Assemblée nationale qui compte 700000 ouvrages sur plusieurs étages. Les plafonds ont été peints par le célèbre peintre, Eugène Delacroix. Neuf  années de travail ont été nécessaires pour cela.

Nous avons aussi vu toute une collection de bustes de Marianne.

Après cette visite, nous nous sommes rendus à pied (environ 2 kilomètres) jusqu’au musée du quai Branly-Jacques Chirac en traversant des avenues et des boulevards. Sur le chemin, il y avait beaucoup de policiers armés, en surveillance.

Derrière le musée, nous pouvions voir la Tour Eiffel, très proche. Nous avons pique-niqué sous une coupole extérieure qui nous protégeait du vent. Une classe d’une autre école était déjà là.

A 13 heures 20, nous sommes entrés dans le musée puis nous avons déposé nos affaires dans un vestiaire. Une guide, Natacha, nous a conduits jusqu’ à la rivière des mots : le chemin des esprits et des mots qui constituaient le flot d’une « rivière », une création d’un artiste.

Ensuite, nous sommes allés autour d’une table-plan qui représentait les différents continents sauf l’Europe. Au sol, pour se repérer, chaque continent avait une couleur. Notre guide nous a menés sur différents continents (l’Amérique centrale, l’Océanie, l’Afrique) pour y découvrir les représentations des animaux et des esprits. Nous avons vu principalement des masques portant des dents d’animaux (défenses, dents de cochons,  dents de singes, griffes de jaguars, toiles d’araignées, plumes de perroquets, …) et des statues en bois ou en métal.

Nous avons rapidement visité l’exposition sur le Pérou avant les Incas. Nous avons récupéré nos vêtements et nos sacs dans le vestiaire. Puis nous sommes allés goûter sous la coupole extérieure avant de remonter dans le car pour le retour.

Nous avons quitté Paris à 16 h 15. Nous avons fait un arrêt sur l’autoroute et nous sommes arrivés à Sens à 19 h 45.