On les appelle « Les navetteurs »… La mobilité en Bourgogne Franche-Comté

 

Savez-vous combien de personnes habitant en Bourgogne Franche-Comté se déplacent pour aller travailler dans une autre commune que la leur ?

Pour connaître la réponse lisez l’

Article Yonne Républicaine du 7 décembre 2020

On comprend que la mobilité est souvent indispensable pour suivre une formation ou travailler.

Pour aller plus loin,  2 analyses de l’INSEE Bourgogne Franche-Comté :

  • Analyses de l’INSEE BFC N° 79 paru en novembre 2020  : Se déplacer, une nécessité pour l’insertion
    des jeunes résidant en zone rurale fragile bf_ina_79

La question de la semaine : Pourquoi Barbie ne pourrait pas exister dans la  vie ?

Une réflexion sur le  diktat de la beauté :

Pourquoi Barbie ne pourrait pas exister dans la  vie ?

Les propositions  des jeunes :

« Elle a un corps mal proportionné. »

« Elle a les chevilles trop fines pour supporter le poids de son corps ».

« Elle est trop parfaite !  »

« C’est l’idéal féminin et masculin. »

« Elle influence les petites filles qui aimeraient lui ressembler.’

« Il lui manque des articulations. »

Pas mal… Pas mal…. on s’en approche !

Un indice…

Photo  Nickolay Lamm dans « Libération »

Un autre indice…

Que pensez-vous de cette poupée à qui on a donné proportionnellement les mensurations de Barbie ?

Galia Slayen et sa barbie (crédit: Galia Slayen)

Réponse : Barbie a un tour de tête égal à son tour de taille. Ce qui est impossible ! De plus, elle ne pourrait pas tenir sur ses jambes, n’aurait pas assez de place pour tous ses organes vitaux et ne pourrait même pas tenir sa tête !  

La société qui a créé Barbie a réagi en 2016  : 

http://https://www.terrafemina.com/article/ronde-petite-grande-ca-y-est-barbie-change-enfin-de-corps_a302111/1

Conclusion :  Barbie ne peut pas être un idéal de beauté  féminin et masculin. Il faut arrêter de se comparer à Barbie ou aux filles   que l’on voit dans les magazines qui n’existent pas non plus puisque leurs images sont photoshopées ! C’est pareil pour les garçons !

   Atelier animé par Catherine Baillet, Coordonnatrice MLDS  pour les jeunes du Pôle Persévérance MLDS de Sens

Pour aller plus loin, PlayList » Santé : Estime de soi/Image de soi » sur la chaîne YouTube du Pôle Persévérance MLDS de Sens

http://youtube.com/playlist?list=PL40CW_1EfpDN-mQvHzGR8QTjefwjgmq-e

 

 

 

 

 

Escape game « Le coffre de Monsieur Crâne »

 

On a fait 2 groupes de 3 personnes pour faire l’escape game . On a répondu à 4 épreuves de 4 séries, Certaines étaient plus faciles que d’autres. Il y avait des énigmes de calcul, de repérages, de géographie, de labyrinthe, de déduction,  de raisonnement logique et un puzzle.

Pour trouver le coffre de Mr crâne on devait trouver la ville où il était caché  et pour pouvoir ouvrir le coffre , il fallait trouver un code à 4 chiffres . Et dans celui-ci, on a trouvé des surprises ( des friandises, des livres et des petites sculptures d’animaux ) .

C’était pas mal, mais certaines questions étaient un peu difficiles.  On a réussi le calcul, le labyrinthe, les villes… d’autres questions étaient plus dures. Par exemple, il fallait associé certaines spécialités culinaires avec des régions de France  ou trouver  des expressions françaises, ect…

On aimerai bien en refaire un mais sur un autre thème :  ça nous apprend différemment la géographie, les maths et le français. Ca nous apprend aussi la persévérance.

 

Tous les élèves furent concernés par cette même énigme , « Où était donc cacher le coffre secret de Mister Crâne ? »  On peut même dire Mister Crâne d’oeuf !

Pour se faire, nous dûmes nous séparer en 2 groupes et résoudre une multitude d’énigmes. Ces dernières étaient sous 4 catégories de 4 énigmes différentes ; toutes de difficultés et de niveaux différentes : réflexion, observation, calcul et autre .Toutes ces énigmes une fois résolues nous ont permis de découvrir la cachette et le code du coffre et ainsi nous permettre de l’ouvrir.

LOUIS : « J’ai vraiment bien aimé cet Escape Game, j’ai réfléchi sur toutes les épreuves, j’ai particulièrement adoré le côté compétition et énigmes qui me font perdre la tête. »

Nathan : « Cet «exercice» nous permet de persévérer dans le sens où il nous faut rester concentrer jusqu’au bout pour réussir ces énigmes. Il est fort amusant et ludique, je conseille cette activité. »

 

Irem: « Je trouve que cet escape game nous a aidé à nous entraider en équipe  et réflechir tous ensemble. Ca nous a appris aussi à partager et échanger nos idées.  C’était super amusant, il faut faire des activités comme ça de temps en temps. »
Article écrit par Maëva, Irem, Jamil, Louis et Nathan.

Escape game créé par Catherine Baillet, Coordonnatrice MLDS et Eve FOUBERT, Volontaire Service Civique.

Escape game proposé aux jeunes du pôle Persévérance MLDS de Sens et à une classe de 3ème du collège Mallarmé

L’article dans « L’Yonne républicaine »

https://www.lyonne.fr/sens-89100/actualites/un-escape-game-pour-sensibiliser-les-eleves-du-college-mallarme-a-sens-au-decrochage-scolaire_13893615/