Atelier expression communication et improvisation théâtrale

Le lundi 3 et mardi 4 juin 2019, nous sommes allés à la salle Flaubert au collège Mallarmé. Nous avons fait la rencontre de Barbara (une metteuse en scène /comédienne) et Gonzalo  (un metteur en son/musicien). L’objectif de ces deux jours était d’avoir confiance en nous. Nous avons joués une pièce de théâtre puis nous avons enregistré des sons qu’on a créés. Nous avons travaillé la mise en scène, les paroles et les gestes.

Voilà le début de l’ histoire :  « Bon, ce que je vous propose, c’est d’aller tout droit jusqu’au grand chêne, le grand chêne, on le contourne deux fois, pour faire diversion et là on arrive a une impasse. On croit que c’est une impasse mais non ce n’est pas une impasse ! » 

Témoignages :

 « Au début, j’arrivais pas à rentrer dans le rôle puis au fur et à mesure des heures, on se libère et c’était vraiment bien ».

 « Quand on a commencé, je trouvais ça ennuyant, mais petit à petit, ça a commencé à me plaire, Je me suis beaucoup amusé et ça m’a donné plus confiance en moi ».

 « Au début, je n’arrivais pas à m’en sortir.  J’étais fatigué, c’était ennuyant, mais petit à petit, j’ai essayé de  faire de mon mieux pour travailler ».

 « J’ai adoré  faire du son avec des objets, et  faire de la musique. J’ai aimé faire du théâtre, on a pu bouger partout et être en équipe, quand on devait jouer une « comédie » j’aime bien pouvoir parler fort ».

 « Je n’ai pas aimé la partie théâtre quand on était par groupe de deux car il y avait cette peur du regard des autres, mais la partie où l’on a fait du son avec des objets et de la musique, j’ai plutôt bien aimé ».

On en conclut que ça nous a beaucoup aidé à avoir confiance en nous. Et on remercie les deux intervenants  : Barbara et Gonzalo.

Cet atelier nous a permis de nous amuser et de nous libérer.

Article de l’Yonne Républicaine :

https://www.lyonne.fr/sens-89100/actualites/cinq-adolescents-de-la-mission-de-lutte-contre-le-decrochage-scolaire-s-initient-au-sens_13576519/

Atelier animé par Barbara Boichot, metteuse en scène et Gonzalo Compo, metteur en son pour les jeunes de la MLDS de Sens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *