Résultats du concours « S’il te plaît, dessine-moi la liberté, l’égalité et la fraternité « 

Rappelez-vous ! Nous avions participé au concours « S’il te plaît, dessine-moi la liberté, l’égalité et la fraternité  » de l’association « Le crayon ».

Vous pouvez   lire ou relire l’article : http://blogue-ton-ecole.ac-dijon.fr/pole-perseverance-mlds-sens-joigny/2021/01/10/dessinons-la-liberte-legalite-la-fraternite/

Et bien, Nathan a remporté le Prix spécial du jury : Standing ovation ! BRAVO Nathan !

Nous remercions  Monsieur Erwan MENARD, professeur d’histoire/géo qui nous a proposés de participer à ce concours.

Voilà les lots pour Nathan :

de beaux livres et un chouette ( chat… ! )  tee-shirt  qu’il vous présente.

L’association a offert également à l’ensemble du groupe une collection de 10 revues « DADA » collector. Un grand merci à eux !

Nous vous invitons à regarder les résultats du concours sur le site de l’association :

Les résultats du concours

C’était le premier concours de dessin de Nathan et il a décidé de faire d’autres concours. On lui souhaite jamais 2 sans 3 …!

Atelier animé par Erwan MENARD, professeur d’Histoire/géo  pour les jeunes du Pôle Persévérance de Sens.

Dessinons la liberté, l’égalité, la fraternité !

L’attentat contre Samuel Paty a frappé tous les esprits. Un enseignant assassiné après un cours sur la liberté d’expression, c’est un choc !

Ce dessin de Chaunu résume bien l’événement : après la barbarie, rappelée par l’ombre qui tient son couteau, nous avons eu besoin de nous rassembler autour des valeurs des Lumières, les valeurs républicaines symbolisées ici par Marianne, pour rester fort-es et uni-es.

Liberté !

La liberté d’expression ici attaquée, est un bien cher, que nous devons défendre. Les hommes et les femmes doivent pouvoir exprimer leurs opinions sur tous les sujets (religieux, mais aussi politiques, sociaux, etc), sans se sentir menacé-es.

Égalité !

Entre citoyen-nes, quelque soit leur sexe, leur origine, leur religion, leur orientation sexuelle, etc.

Fraternité !

La solidarité entre les citoyen-nes est importante et permet d’aider celles et ceux qui traversent des épreuves.

Nous avons commencé par un brainstorming, afin de réfléchir ensemble à tout ce qu’évoquaient ces valeurs pour nous.

Puis, nous avons rappelé l’histoire de la devise républicaine, en nous appuyant sur le site de l’Elysée.
Ici : https://www.elysee.fr/la-presidence/liberte-egalite-fraternite).

Enfin, nous avons travaillé sur quelques représentations en image de ces belles valeurs.

Par exemple, après les attentats de novembre 2015, un street-artist, Shepard Fairey, a  représenté une grande Marianne sur des murs du XIIIe arrondissement de Paris. Cette oeuvre s’intitule « Liberté, égalité, fraternité ».

Plus d’informations ici : https://www.francetvinfo.fr/culture/arts-expos/street-art/quot-liberte-egalite-fraternitequot-le-street-art-de-shepard-fairey-alias-obey-s-039-invite-a-l-039-elysee_3294783.html  

Nous avons également constaté que ces valeurs avaient été reprises sur des timbres, il y a quelques années.

Alors, nous aussi, nous avons voulu les mettre en images !

Et pour cela, nous nous sommes appuyés sur une association, Le Crayon, qui est née après les «  terribles journées de janvier 2015 et suite à la mobilisation citoyenne du 11 de ce même mois  (…) avec pour projet de défendre la liberté d’expression à travers la promotion du dessin de presse. » (http://www.lecrayon.net/Le-crayon/Histoire)

Le crayon avait alors symbolisé la liberté d’expression, qui avait déjà été durement attaquée. D’où le logo de l’association :

Cette association, qui regroupe des dessinateurs-rices, des journalistes, des enseignant-es, organise tous les ans un concours de dessin, et cette année, le thème était : « S’il te plait… Dessine-moi l’article 1 de la déclaration Universelle des Droits de l’Homme : Liberté, égalité, fraternité ! », ce qui nous a permis de noter que ces valeurs n’étaient pas seulement françaises, mais universelles, c’est-à-dire pour le monde entier !

http://www.lecrayon.net/Le-blog/Actualite/S-IL-TE-PLAIT-DESSINE-MOI-LA-LIBERTE-L-EGALITE-ET-LA-FRATERNITE-!-CONCOURS-DE-DESSIN-2020-2021

Voici trois de nos productions, que nous avons envoyées à l’association pour participer au concours. Nous pouvons être fier-ères de nos réalisations !

Galerie des dessins :  Cliquez pour agrandir

Article écrit et atelier animé par Erwan MENARD, professeur d’Histoire/géo  pour les jeunes du Pôle Persévérance de Sens.

 

 

Le dessin, la passion de Nathan

 On m’a demandé de faire ce dessin, pour identifier notre salle (d’ou le mots MLDS  en gros) et pour montrer l’un de mes talents : le dessin ♥.

Ce dessin représente un personnage de dessin animé japonais. Il s’agît ici d’un  personnage nommé Killua, ce dernier a la capacité de maîtriser la  »magie » de la foudre. Il mène un long voyage à travers le monde pour devenir HUNTER ( = chasseur de primes, de monstres et autres catégories).

Une galerie pour découvrir mes autres dessins : 

Cliquez sur la première photo pour accéder à la galerie.

Cet article et ces dessins  ont été faits par Nathan DUBOIS

On les appelle « Les navetteurs »… La mobilité en Bourgogne Franche-Comté

 

Savez-vous combien de personnes habitant en Bourgogne Franche-Comté se déplacent pour aller travailler dans une autre commune que la leur ?

Pour connaître la réponse lisez l’

Article Yonne Républicaine du 7 décembre 2020

On comprend que la mobilité est souvent indispensable pour suivre une formation ou travailler.

Pour aller plus loin,  2 analyses de l’INSEE Bourgogne Franche-Comté :

  • Analyses de l’INSEE BFC N° 79 paru en novembre 2020  : Se déplacer, une nécessité pour l’insertion
    des jeunes résidant en zone rurale fragile bf_ina_79

La question de la semaine : Pourquoi Barbie ne pourrait pas exister dans la  vie ?

Une réflexion sur le  diktat de la beauté :

Pourquoi Barbie ne pourrait pas exister dans la  vie ?

Les propositions  des jeunes :

« Elle a un corps mal proportionné. »

« Elle a les chevilles trop fines pour supporter le poids de son corps ».

« Elle est trop parfaite !  »

« C’est l’idéal féminin et masculin. »

« Elle influence les petites filles qui aimeraient lui ressembler.’

« Il lui manque des articulations. »

Pas mal… Pas mal…. on s’en approche !

Un indice…

Photo  Nickolay Lamm dans « Libération »

Un autre indice…

Que pensez-vous de cette poupée à qui on a donné proportionnellement les mensurations de Barbie ?

Galia Slayen et sa barbie (crédit: Galia Slayen)

Réponse : Barbie a un tour de tête égal à son tour de taille. Ce qui est impossible ! De plus, elle ne pourrait pas tenir sur ses jambes, n’aurait pas assez de place pour tous ses organes vitaux et ne pourrait même pas tenir sa tête !  

La société qui a créé Barbie a réagi en 2016  : 

http://https://www.terrafemina.com/article/ronde-petite-grande-ca-y-est-barbie-change-enfin-de-corps_a302111/1

Conclusion :  Barbie ne peut pas être un idéal de beauté  féminin et masculin. Il faut arrêter de se comparer à Barbie ou aux filles   que l’on voit dans les magazines qui n’existent pas non plus puisque leurs images sont photoshopées ! C’est pareil pour les garçons !

   Atelier animé par Catherine Baillet, Coordonnatrice MLDS  pour les jeunes du Pôle Persévérance MLDS de Sens

Pour aller plus loin, PlayList » Santé : Estime de soi/Image de soi » sur la chaîne YouTube du Pôle Persévérance MLDS de Sens

http://youtube.com/playlist?list=PL40CW_1EfpDN-mQvHzGR8QTjefwjgmq-e

 

 

 

 

 

Escape game « Le coffre de Monsieur Crâne »

 

On a fait 2 groupes de 3 personnes pour faire l’escape game . On a répondu à 4 épreuves de 4 séries, Certaines étaient plus faciles que d’autres. Il y avait des énigmes de calcul, de repérages, de géographie, de labyrinthe, de déduction,  de raisonnement logique et un puzzle.

Pour trouver le coffre de Mr crâne on devait trouver la ville où il était caché  et pour pouvoir ouvrir le coffre , il fallait trouver un code à 4 chiffres . Et dans celui-ci, on a trouvé des surprises ( des friandises, des livres et des petites sculptures d’animaux ) .

C’était pas mal, mais certaines questions étaient un peu difficiles.  On a réussi le calcul, le labyrinthe, les villes… d’autres questions étaient plus dures. Par exemple, il fallait associé certaines spécialités culinaires avec des régions de France  ou trouver  des expressions françaises, ect…

On aimerai bien en refaire un mais sur un autre thème :  ça nous apprend différemment la géographie, les maths et le français. Ca nous apprend aussi la persévérance.

 

Tous les élèves furent concernés par cette même énigme , « Où était donc cacher le coffre secret de Mister Crâne ? »  On peut même dire Mister Crâne d’oeuf !

Pour se faire, nous dûmes nous séparer en 2 groupes et résoudre une multitude d’énigmes. Ces dernières étaient sous 4 catégories de 4 énigmes différentes ; toutes de difficultés et de niveaux différentes : réflexion, observation, calcul et autre .Toutes ces énigmes une fois résolues nous ont permis de découvrir la cachette et le code du coffre et ainsi nous permettre de l’ouvrir.

LOUIS : « J’ai vraiment bien aimé cet Escape Game, j’ai réfléchi sur toutes les épreuves, j’ai particulièrement adoré le côté compétition et énigmes qui me font perdre la tête. »

Nathan : « Cet «exercice» nous permet de persévérer dans le sens où il nous faut rester concentrer jusqu’au bout pour réussir ces énigmes. Il est fort amusant et ludique, je conseille cette activité. »

 

Irem: « Je trouve que cet escape game nous a aidé à nous entraider en équipe  et réflechir tous ensemble. Ca nous a appris aussi à partager et échanger nos idées.  C’était super amusant, il faut faire des activités comme ça de temps en temps. »
Article écrit par Maëva, Irem, Jamil, Louis et Nathan.

Escape game créé par Catherine Baillet, Coordonnatrice MLDS et Eve FOUBERT, Volontaire Service Civique.

Escape game proposé aux jeunes du pôle Persévérance MLDS de Sens et à une classe de 3ème du collège Mallarmé

L’article dans « L’Yonne républicaine »

https://www.lyonne.fr/sens-89100/actualites/un-escape-game-pour-sensibiliser-les-eleves-du-college-mallarme-a-sens-au-decrochage-scolaire_13893615/

Mon bonheur à moi ! Atelier collages année scolaire 2020-2021

 

par Irem

 

par Maëva

 

par Louis

 

par Jamil

 

par Nathan

Créations collages  réalisées par les jeunes du Pôle Persévérance de Sens  Atelier animé par Catherine Baillet, Coordonnatrice MLDS et Eve , volontaire Service civique.

World café sur le « Travail »

Nous avons formé 3 équipes et nous avons tourné pour répondre à 3 questions pour réfléchir sur le « Travail »  .

Le mot « travail » vient du latin  tripalium :  instrument de torture  ! ..

A quoi sert le travail ?

A apprendre.

A vivre.

Avoir un salaire.

Sans travail, nous n’aurions plus de nourriture et d’objets vitaux au quotidien. On ne pourrait plus vivre !

Sans travail, nous serions sans rien faire . Ce qui serait très dur mentalement.

Cela nous apporte beaucoup de choses tels que de la connaissance, des amis et autres…

A gagner de l’argent.

A se nourrir.

Sans travail, nous serions perdus.

A se fatiguer.

A travailler notre sociabilité.

A avoir des vacances.

A aider les personnes.

A construire son avenir.

A héberger sa famille, se loger.

A mieux avancer dans la vie.

Pour être plus expérimenté.

Pour le progrès de l’humanité.

Pour s’épanouir personnellement.

Je trouve des expressions avec le mot «  Travail »

Le travail c’est la santé.

Tout travail mérite salaire.

Travail au noir/au black.

Travailler dur.

Travailler pour gagner sa vie.

Travailler plus pour gagner plus.

Un travail de fourmis.

A travail égal, salaire égal !

Un travail de forçat

Plus tu travailles dur plus tu iras loin

Travailler à la sueur de son front

Un travail herculéen

Travail forcé

Travaux d’intérêts généraux

Travail rémunéré

Travail illégal

Le travail d’aujourd’hui ne reste pas pour demain

Je vais au travail

Quelles sont les qualités attendues en entreprise ?

Respectueux

Ponctuel

Impliqué

Présentable  ( tenue, comportement …etc…)

Dynamique

Débrouillard

Assidu

Mobile

A l’aise à l’oral

Créatif

Intelligent

Motivé

Sociable

Responsable

A l’écoute

Adaptable

Avoir de la maturité

Curieux

Esprit d’analyse

Apprendre vite et bien

Flexible

Efficace

Obéissant

Sérieux

Souriant

Attentif

Gentil

Garder le contrôle

 

 

 Atelier animé par Catherine Baillet, Coordonnatrice MLDS auprès des jeunes du Pôle Persévérance MLDS de Sens

Pour  découvrir et animer un  World café

 

 

 

Ecrire un poème est un acte de courage ! Printemps des poêtes 2020

L’édition 2020 du Printemps des Poêtes n’a pas pu avoir lieu à cause du confinement.

Madame Julie LACOUR, professeure de Lettres Modernes a eu la bonne idée de décaler ce projet à l’automne.

Le thème de cette année  « Le courage « .  De belles poèsies  couvrent les murs et les fenêtres  du collège Mallarmé pour nous donner du courage en cette rentrée particulière.

Découvrez ici quelques exemples des productions  des élèves du Collège Mallarmé de Sens : Cliquez sur une photo pour lancer la galerie photo.

D’autres photos à venir sur le site du collège Mallarmé.

Découvrez ici les productions des jeunes du Pôle Persévérance  de Sens :

Écrire un poème est un acte de peur

Comme un pot de peinture rouge plein de sang

Des personnes qui dorment sans respirer

Un cri de petite fille retentit dans la nuit

Un cadavre retrouvé au Havre

Sûrement un barge qui s’est suicidé

Louis

Écrire un poème est un acte d’amour

Comme la poudre qui traîne sur tes paupières

 Tes fesses en carton qui me tentent

Ta main qui ressemble à celle de hulk

Ton visage doux comme un doudou

Ton cœur qui m’adoucit dans mon jacuzzi

Irem

Écrire un poème c’est un acte de liberté

comme sauter dans le torrent de nos pensées

sans avoir peur de les partager

Aigle espiègle et majestueux

montagnes vaillantes s’élevant vers les cieux

enfant rêvant et créant librement

un Monde si grand où le temps

ne s’écoule jamais sans

traverser ces irréelles frontières

Nathan

 

Ecrire un poème est un acte de courage

Comme aider une personne qui est dans le danger

qui est enfermée dans une maison en feu

 Cours pour combattre

 Assister une personne tombée de l’escalier

Accourir en cas d’accidents de la circulation

Feux de forêt qui affolent la faune

 Protéger les civils des risques industriels

Jamil

Ecrire un poème est un acte de gourmandise

Comme finir le plat à la petite cuillère

Ou gouter la pâte du gâteau

Le poulet doré et mariné

Le ribs caramélisés

Les bonbons qui fond dans la bouche

La glace délicieuse au citron

Les frites qui croustillent

Maëva

Atelier animé par Julie LACOUR, professeure de Lettres Modernes auprès des jeunes du Pôle Persévérance de Sens et des élèves de 4ème 1, 4ème 5 ,3ème 1 et 3ème 3 du collège Mallarmé.

Le site pour  se préparer pour l’édition du printemps 2021 https://www.printempsdespoetes.com/Edition-2021

Je me mobilise… Tu te mobilies… Nous nous mobilisons !