Témoignage de ce qu’est le choléra dans un roman français

Le texte sur lequel j’ai travaillé est extrait du roman de Jean Giono, Le Hussard sur le toit.

L’auteur, qui vit au XXe siècle, décrit une épidémie de choléra qui s’est répandue dans le sud de la France en 1832. Il dit que l’épidémie peut se produire sur les terrains d’air brûlant et gras, et qu’il peut aussi être disséminé dans l’eau potable ce qui la rend non-potable (sans qu’on le sache). À cause de ces bactéries les gens attrapent le choléra. Ils deviennent malades parce qu’ils boivent l’eau de la rivière ou sont en contact les uns avec les autres. La maladie est très contagieuse.

Etienne-Jules Marey a cherché le moyen d’ arrêter les épidémies de choléra avec Louis Pasteur (chimiste et biologiste français inventeur du vaccin contre la rage (1822-1895)). Tous les deux ont découvert qu’il ne fallait pas utiliser l’eau des régions contaminées mais d’autres eaux pour ne pas tomber malade et vivre dans de bonnes conditions d’hygiène.

Auteur : Cristiano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *