Archives mensuelles : juin 2016

La base sous-marine

Nous sommes allés dans la base sous-marine à Saint-Nazaire. Une base sous-marine est un bâtiment où on rangeait les sous-marins pendant la Seconde Guerre mondiale. DSCN5219

Elle a été contruite pour les habitants de St-Nazaire pour les Allemands. Ils ont accepté de la construire parce qu’ils gagnaient de l’argent alors que pendant la guerre, ils avaient peu de travail. Ils essayaient de faire quelques actions de sabotage (perdre du temps, mettre trop de sable dans le béton pour que les murs s’écroulent vite…). À un moment les Allemands ont constaté que les ouvriers français faisaient n’importe quoi alors ils les ont mieux surveillés. DSCN5230

Nous avons appris qu’il y avait 14 alvéoles, dans la 1,2,3,4,5,6 on pouvait ranger 1 sous-marin alors que dans la 7,8,9,10,11,12,13 et 14 on pouvait ranger 2 sous-marins ce qui fait un total de 20 sous-marins rangés. Après nous avons monté les escaliers pour  voir comment le paysage était de haut et on voyait la cheminée d’une ancienne usine et les balises rouge (tribord) et verte (babord) que nous avions vues dans la visite du port le matin.

Sur le toit de la base, le paysagiste Gilles Clément a fait un jardin : il a vu que la végétation poussait naturellement sur le béton. Il a eu l’idée de faire amener de la terre et des cailloux et de laisser la nature pousser librement. Ce jardin porte le nom de Jardin étiquettes. Quelquefois des collégiens viennent noter sur des étiquettes le nom des plantes qui ont poussé. Plus loin sur le toit, Gilles Clément a fait pousser des trembles (arbres dont les feuilles bougent beaucoup même quand il n’y a pas beaucoup de vent) dans des grands bacs.

Auteure : Elsa (CE2)

Le musée de l’imprimerie

En arrivant à Nantes nous sommes allés au musée de l’imprimerie où nous avons vu des machines à écrire et à imprimer. Puis nous avons vu fonctionner une presse à main, une presse à papier et une presse à cylindre (c’est une très grande machine !). Ensuite, nous avons vu comment utiliser des gravures taille-douce. Il faut mettre de l’encre sur une plaque de cuivre gravée et enlever l’encre avec un chiffon puis la paume de la main avec du blanc de Meudon. Ensuite, on pose la plaque sur un feutre et un papier humide sur la plaque. Enfin il faut presser et  la gravure apparaît sur le papier.

DSCN5330

Voici le texte que nous avions rédigé en classe lors de notre travail sur le commerce triangulaire et l’abolition de l’esclavage. Il a été imprimé sous nos yeux !

Auteure : Enora (CE2)

Reine la jument

Reine est une jument du centre d’hébergement à Chéméré. Elle a 10 ans sa propriétaire l’a depuis deux mois. Cette jument a fait des courses, des courses au galop. Elle est bai (marron avec la crinière noire). Elle est un peu peureuse avec les gens qu’elle ne connait pas. Moi je peux la carresser car je suis cavalière et quand la propriétaire est venue j’ai pu la carresser en gagnant sa confiance. La jument est un peu attaquée par les mouches mais grâce à sa queue qui fouète et à sa peau qui vibre elle peut les faire fuire.

Le voyage de Blaise

Blaise va trés  bien, il est sage. Son voyage dans le TER , le métro puis le TGV s’est bien passé. La première journée, on est allé au planétarium et au musée de l’imprimerie à Nantes. Puis on est arrivé au centre d’hébergement à Chéméré. On a mangé, on s’est douché et on a dormi . Le lendemain, on déjeuné puis on est allé  à Saint-Nazaire en car. Cet après-midi (mecredi) nous allons faire du char à voile.

Auteur : Esteban

 

Le Planétarium

Nous sommes allés au Planétarium. Le Planétarium et un endroit avec un dôme au-dessus de nous. Sur ce dome on voyait le système solaire : Mercure, Vénus, laTerre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Mercure, Vénus, la Terre, Mars sont des planètes  rocheuses ; Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune sont des planètes gazeuses. Il y a 20 humains qui ont marché sur la lune. Les humains ont aussi envoyé des robots sur la lune, si les robots revenaient c’est que la mission était accomplie sinon les robots ne revenaient pas.

Auteure : Oriane (CE2)

Comité de rédaction

Les membres les plus motivés du Comité de rédaction n’ont pas hésité à braver l’envie d’aller jouer dans le jardin pour rédiger quelques articles.

Jpeg

Il faut dire que l’installation n’a rien de très contraignant. C’est peut-être ça l’école buissonnière !

Allons voir alentour :

Jpeg
Partie de foot sous les arbres

Un moment de détente pour Julie !

Jpeg
Jpeg

Détente dans une chambre :

Jpeg

Ou copie d’articles :

Jpeg

 

Jpeg

 

Jpeg
Jpeg

 

La fabrication de la mascotte

Nous avions voté pour réaliser une mascotte en forme de Petit-Beurre. Finalement, cette mascotte n’a pas été construite faute de temps. À la place, nous avons fabriqué Blaise, dont le corps et la tête sont montés à partir du patron du Brazuca (voir article) avec du plastique à couvrir les livres.

Pourquoi un poussin ? Le poussin de Claude Ponti, s’épanouit l’été dans le Jardin des plantes de Nantes depuis quelques années. Xavier a rencontré des personnes qui fournissaient des pelotes de laine jaune destinées à être transformées en pompons. 10 000 pompons seront assemblés pour construire à Nantes un poussin géant.

Toute l’école a participé à la fabrication des pompons : les CE ont par exemple mesuré les longueurs de laine. Notre mission est d’acheminer à bon port tous les pompons. Pour les protéger, rien de telle qu’une enveloppe poussin garnie des tous ces pompons.

Les expériences de Marey

Marey a fait des expériences avec des animaux. Il a cherché à comprendre le mouvement. Il a pris des photos très très rapprochées, il a réussi à créer un système pour prendre 20 photos en 1 seconde : son appareil faisait des photos automatiquement avec une vitesse étonnante… À chaque fois que les oiseaux bougeaient,  il faisait une photo. Grâce à Marey le cinéma pu être inventé parce que le cinéma c’est de la chronophotographie sur pellicule.

Pour voir le vol du goéland, cliquez ici

Auteur : Enzo (CM2)

La journée multisports USEP

Jeudi 23 juin nous sommes allés à Appoigny pour la journée olympique. Chaque groupe avait une couleur ; il y a avait couleurs qui représentaient les couleurs des cinq anneaux du symbole olympique. Dans notre classe, il y avait 3 groupes (jaune, rouge, bleu). Moi, j’étais bleu. Au début, tous les enfants ont fait la course d’ouverture.

JO

C’était une bonne journée mais il faisait un peu trop chaud (32°) et quand on court, on transpire beaucoup ! Sinon, j’ai bien aimé.

Auteur : Enora