Archives mensuelles : mars 2016

Les risques de la route

L’État recommande aux élèves d’apprendre le code de la route.

Pour commencer, il faut apprendre la signification de la forme des panneaux et de leur couleur.

panneau1     = interdiction

panneau 2 = obligation

panneau 3= danger

panneau 4 = indication

Ensuite, il faut comprendre les symboles utilisés dans les panneaux.

Jeu :

Redonner à chaque panneau sa signification

1. Voie obligatoire pour les skieurs

2. Voie interdite aux skieurs

3. Ici, c’est une piste pour les skieurs.

4. Danger, traversée de skieurs

panneau A

A

panneau BB

panneau CC

panneau DD

Solutions :

1C / 2D / 3A / 4B

Le PPRI de la commune d’Etigny

Un PPRI signifie Plan de Prévention des Risques d’Inondation. Ce plan est fait pour prévenir les risques d’inondation comme celle qui a eu lieu en 1910 (crue de référence).

Un PPRI sert à montrer les zones sur lesquelles on ne peut pas construire. La mairie l’utilise pour renseigner la population et autoriser ou refuser les constructions.

PPRI

Il existe des constructions dans la zone bleue : mais les maisons d’habitation doivent respecter les indications suivantes :

 

L’hygiène et la santé

En travaillant sur l’hygiène nous avons appris que l’on devait être propre mais il ne faut pas que ce soit une obsession car si l’on se lavait trop cela pourrait provoquer des maladies car notre corps ne formerait pas assez d’anticorps. Des chercheurs ont observé que les enfants vivant dans des fermes ont moins d’allergies car ils sont dans un environnement avec des animaux et des poussières de végétaux.

Les médicaments peuvent être faits à base de moisissure qui sont des champignons. Les champignons décomposent toutes les matières : tous les êtres morts, la matière morte, la nourriture, etc. Un scientifique nommé Alexander Fleming avait mis des bactéries dans une boite, ensuite il l’a oubliée puis il s’est rendu compte qu’un champignon avait poussé dans la boîte. Autour de ce champignon, il n’y avait plus de bactéries : elles étaient détruites. Fleming a ensemencé la totalité de la boite avec ces champignons. C’est grâce à cela qu’ont été découverts les antibiotiques. Ce premier antibiotique est la pénicilline.

fleming

Alexander Fleming (écossais, 1881-1955) a tellement révolutionné la médecine qu’il a un timbre à son effigie.

 

 

Les étapes de la découverte de Fleming

bactérie 1

bactérie 2bactérie 3

D’autres pénicillium

Il existe plusieurs sortes de champignon pencillium, comme le penicillium roquefortis que l’on retrouve dans le roquefort.

800px-Penicillium_roqueforti._makro._II

Aujourd’hui, grâce à la chimie, on peut faire des antibiotiques de synthèse. Ce qu’il faut savoir, c’est que les antibiotiques ne sont pas automatiques ! comme le dit cette campagne. L’État organise des campagnes de publicité pour informer la population du fait que si nous prenons trop d’antibiotiques, les bactéries résisteront aux antibiotiques qui ne seront un jour plus efficaces.

Auteurs : Émilie, Axel, Enzo, Matys, Baptiste (CM2)

Journal d’une préparation de voyage : destination Nantes

lundi 29 février 2016
Nous recevons une bonne nouvelle : nous allons partir en voyage plusieurs jours en juin à Nantes. Nous aurons à effectuer plusieurs taches pour la préparation de ce voyage et son organisation. Ce journal doit récapituler toutes les actions que nous mènerons.
mardi 1er mars 2016
Nous apprenons à lire un relevé bancaire avec les comptes de la coopérative scolaire. Opération, débit, crédit, solde : ces mots n’ont plus de secret pour nous ! Les CE2 seront peut être les futurs rois de la finance : ils apprennent à faire des soustractions dans la journée. Finalement nos comptes sont au plus bas : nous disposons de 49 euros !
mercredi 2 mars 2016
Nous listons les actions que nous allons pouvoir entreprendre augmenter notre richesse : semer des graines de tomates (ou autres) et vendre au printemps les pieds de tomates qui auront par nos soins / organiser un autre « Repas des jeunes pousses » à destination de personnes du village (les personnes s’inscrivent à un repas que nous cuisinons nous-même) / coudre des sacs de courses à la machine et les vendre (activité pour les NAP). Les idées ne manquent pas !
vendredi 3 mars 2016
À partir des informations que nous avons, nous rédigeons un planning des activités de la semaine de voyage.
mardi 8 mars 2016
Un groupe de CM rédige une demande de devis pour des transporteurs (autocars) de la région de Nantes :

Devis

Un autre groupe prépare la fiche des trajets à effectuer pendant le séjour pour que les entreprises puissent calculer le devis :

planning

Un troisième groupe recherche sur internet les adresses des entreprises de transport les plus proches de notre centre d’hébergement. 4 mails de demande de devis sont envoyés.

Les CE2 rédigent une lettre à Lucie Cauwe pour l’inviter à venir se joindre à nous.

 lundi 4 avril

eks 44

 

 Réponse à notre mail :

eks 442

 

Réagir en cas de…

Aujourd’hui nous avons travaillé sur l’affiche de la prévention attentat « Réagir en cas d’attentat « . Nous avons étudié la façon dont est réalisée cette affiche : sa construction générale, les instructions écrites et les dessins. Nous avons trouvé cette affiche assez impressionnante ; « Elle fait peur parce que les dessins sont très sérieux », ont-dit quelques élèves.

Détendre l’atmosphère avec quelques préventions anti-monstres

En partant de cette forme d’affiche nous avons créé nos propres consignes de prévention mais en remplaçant les auteurs d’attentats par des monstres de la littérature ou du cinéma.

Nous avions trois consignes pour respecter les codes utilisés :

  1. Chercher trois verbes / 2. Créer des zones pour placer ces trois verbes et le titre / 3. Dessiner et écrire.

Nous pouvions travailler en binôme, ou tout seul. Une fois l’affiche de prévention finie, nous devions colorier. Quand nous avions fini le coloriage, il fallait repasser les traits de crayon par du feutre noir extrêmement fin. Une fois cela fait nous devions gommer sans froisser la feuille.

Cela nous a fait réfléchir à plusieurs choses :

– différencier l’imaginaire et le réel.

– moi, personnellement, cela ma fait découvrir les règles de survie car un simple papier peut apprendre beaucoup de choses (« Mieux vaut prévenir que guérir ») et que notre imagination n’a pas de limite.

Auteur : Dany

Les affiches que vous ne verrez jamais dans les lieux publics

Affiche d’Oriane et Elsa :elsa oriane

Affiche de Matys et Baptiste :Baptiste Matys

Affiche de Coraline et Axel :Coraline et Axel

Affiche de Dany :dany

Affiche de Maxime et Théo :Théo et Maxime

Affiche de Cristiano :Cristiano

 

 

Les sapeurs-pompiers

pompier chloé

Un pompier est venu dans notre école pour répondre à nos questions. Il nous a expliqué des choses que nous ne savions pas sur les pompiers. Il existe plusieurs sortes de pompiers (volontaires, professionnels, militaires, privés). C’est Napoléon qui a créé les sapeurs-pompiers suite à un grand incendie qui a eu lieu dans un bal.

Dans le vocabulaire des pompiers, on a gardé l’expression « décaler » pour parler d’un départ en intervention. Cette expression vient du temps où les lances à incendie étaient encore tirées par les chevaux. Les pompiers étaient obligés d’enlever les cales qui bloquaient les roues des charrettes avant de partir.

Aujourd’hui les pompiers disposent de plusieurs sortes de véhicules : le FPT (Fourgon Pompe Tonne) qui permet d’acheminer de l’eau sur les incendies, l’EPA (Échelle pivotante automatique), l’ambulance (rouge, les blanches sont celles des ambulanciers), l’hélicoptère, des bateaux d’intervention.

À partir de douze ans, les jeunes peuvent faire l’apprentissage de Jeune-Sapeur-Pompier. Tous les pompiers font beaucoup d’exercices pour s’entraîner et connaître les gestes qui sauvent (qui doivent devenir des réflexes pour eux).  Pour s’exercer à éteindre le feu, les pompiers cherchent un endroit inhabité, ils vérifient qu’il n’y a vraiment personne à l’intérieur, ils allument un feu et l’éteignent.

Tous les ans, les pompiers inspectent les bouches d’incendie et mettent à jour les cartes du territoire qui mentionnent tous les emplacements des bouches.

Les tenues de feu sont faites pour résister jusqu’à des températures de 600°C. Elles leur permettent de rentrer dans les flammes. Si la chaleur est trop importante les pompiers ont l’habitude de dire que « ça leur chauffe les oreilles ». Les interventions ont lieu partout (bâtiments publics ou privés, usines, parcs, forêts, champs cultivés, voies de circulation, falaises, rivières, montagnes…).

Le triangle du feu sert à mémoriser les 3 éléments qui maintiennent le feu :

triangle du feu

Il indique ce sur quoi il faut lutter :

  • l’air contre lequel il faut fermer toutes les fenêtres et les portes
  • le combustible qu’il faut éloigner
  • l’énergie qui peut provoquer un début de feu (par exemple,  une étincelle pourrait enflammer un combustible)

Les pompiers interviennent bien-sûr pour les soins et le secours aux personnes. Leur propriété est déjà l’être humain : »L’établissement peut être reconstruit mais pas la vie! » nous a dit le pompier.

pompier Dany

Auteurs : Maram, Marie-Noëlle, Chloé, Esteban, Fabio (CE2), Arthus (CM1), Théo et Dany (CM2)

 

Dossier Prévention

L’école doit faire acquérir de bons réflexes aux élèves. Jusqu’à présent, tous les élèves recevaient un enseignement sur quatre grands types de prévention :

  • la sécurité routière
  • les gestes pour porter secours
  • les incendies
  • l’hygiène

Dans d’autres pays, l’école forme à d’autres préventions et gestes qui sauvent. Au Japon, par exemple, tous les écoliers connaissent la conduite à tenir en cas de tremblement de terre parce que le risque sismique y est important.

Suite aux événements de janvier 2015 et du 13 novembre 2016, les écoles françaises doivent aussi enseigner les réflexes pour un nouveau type de risque :

  • l’attentat

De retour des vacances de février, nous avons travaillé sur toutes ces préventions. En cliquant sur les mots en couleur, vous accéderez à des compte-rendus des rencontres, des activités et les enseignements que nous avons menés ou reçus. (Quelques articles seront écrits après des activités aux NAP, comme « Apprendre à porter secours »)

Sécurité routière

Hygiène et santé

Incendie

 

prévention 2

risques locaux/géographie

Porter secours           Attentat

 

Non mais t’as vu ma tête !

Pierre Biebuyck est artiste peintre et comédien. Il se sert de sa passion pour créer des spectacles drôles et qui veulent faire passer des messages aux spectateurs.

Le personnage qu’il incarne dans Non mais t’as vu ma tête ! est un personnage très maladroit, on peut le voir directement quand il entre sur scène à sa façon de marcher.

On rit beaucoup. Le personnage parle dans une langue inventée par l’auteur et l’acteur. Au fur et à mesure, les spectateurs finissent par comprendre ce langage.

Au début, le personnage est seul sur scène et puis un personnage partage son espace, puis plusieurs depuis la salle, puis c’est toute la salle qui intervient sur scène (voir ici) ! Dans ce spectacle, on se regarde, on s’invite et à la fin, on a du mal à partir !

Malgré les rires, la comédie renferme de la tristesse. Le spectacle montre le personnage qui se dessine à différents âges de sa vie : à un moment, il perd le contrôle de la peinture et les âges défilent grâce à une technique de scène particulière et lorsque la dernière image le montre très très vieux, il trace une croix rouge sur son portrait qui signifie sa mort. Le dispositif du décor permet d’arracher la feuille de plastique qui était le support des portraits. Le personnage en fait une boule et forme un crâne avec. La scène se passe alors en ombres chinoises et on reconnait Hamlet qui s’interroge.

C’est une vanité ! Nous avons étudié des vanités de Georges de La Tour en début d’année avec le clair-obscur. Ce spectacle est comme une vanité moderne : la lumière et les ombres y jouent un rôle important et il nous parle de notre vie, de l’art et de la mort.

Nous avons tous beaucoup aimé !