coiffeuse

Activités au quotidien :

Quelques minutes suffisent pour transformer un visage et redonner vie à un cheveu terne. Spécialiste du soin des cheveux, le coiffeur exerce un métier technique (coupe, brushing, permanente, pose de postiche…) qui exige du goût et un certain sens artistique. Styliste-visagiste, le coiffeur peut conseiller une coupe à un client en tenant compte de ses envies, de sa personnalité et de la morphologie de son visage. Il sait aussi l’orienter vers une couleur ou, au contraire, le dissuader. Créatif, le coiffeur n’en est pas moins commerçant. Il se montre aimable, disponible et attentif afin que le client reparte content.

Le métier a ses contraintes. La position debout et les bras levés dissuaderont ceux qui ont des problèmes de dos ou une mauvaise circulation sanguine. Attention aux allergies de peau qu’occasionnent certains produits. Le coiffeur est salarié ou travaille à son compte comme artisan. La concurrence est sévère et les débouchés limités.

 

Formation nécessaire : après la 3éme 2ans de CAP métier de la coiffure éventuellement complété par une MC coiffure coupe couleur (1 an ou après 2 ans) d’expériences professionnelle aux minimum par le BEP coiffure (2 ans) nécessaire pour ouvrir son propre salon 3 ans pour un bac professionnel

 Au CFA de bourges 18000

Au CFA polyvalent   de Marzy 58180

Lycée privée Thérèse Desreumaux à saint – léger- des vignes 58300

 

Compétences et/ou qualités nécessaires

L’une des principales qualités du coiffeur est sa capacité d’écoute. En contact direct avec son client,  . Bien entendu, il peut conseiller et proposer des solutions mais ne doit en aucun cas aller à l’encontre de la volonté du client. , Une parfaite connaissance de la nature des cheveux est indispensable pour mettre en valeur les différentes morphologies de visages. D’autre part, le sens de l’esthétisme est un atout supplémentaire qui peut permettre à un coiffeur d’accroître sa notoriété au sein d’un quartier ou d’une ville. Pour exercer le métier de coiffeur, il faut nécessairement aimer le contact avec les gens pour pratiquer ce métier. Enfin, la pratique de cette profession suppose une bonne condition physique puisque le coiffeur passe de longues heures debout.

 

Difficultés de ce métier : être debout, souvent les bras lever, allergies de peau avec certains produits

Salaire :

1521 BRUT

Le salaire apprenti : contrat d’apprentissage

Moins de 18 ans 18 à 20 ans
1ère année 410,7 € (27% SMIC)   654,1 € (43% SMIC)
2ème année 593,3 € (39% SMIC)   775,8 € (51% SMIC)
3ème année 836,7 € (55% SMIC)   1019,2 € (67% SMIC)

Salaire brut mensuel d’un débutant :

1430 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *