Discours du 11 novembre

Voici le discours prononcé par Mme COLLARD devant l’assemblée

le jour des commémorations


Centenaire 14 /18

DISCOURS DU 11 NOVEMBRE 2018 – Monument aux Morts de Beaune

M. ROUX  (Adjoint à la Médiation Sociale et à laVie des Quartiers, au Devoir de Mémoire et au Monde Combattant) : Mme COLLARD, expliquez-nous votre projet artistique qui a commencé il y a plus de 2 ans.

— Bonjour,  vous allez assister à une Performance Artistique, Commémorative,  participative et Ephémère.  À la rentrée 2016, l’Éducation Nationale nous a demandé de travailler par projet avec les classes de 3e: Les EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires).  J’ai alors décidé de concevoir, avec les élèves, une œuvre d’Art pour commémorer le centenaire de la guerre 14/18.  Ce projet s’inscrit dans le Parcours Artistique et Culturel des élèves mais également dans les Parcours Citoyen et Avenir.

M. ROUX :  Pourquoi “les bleuets”?

Mdme COLLARD : 471 Bleuets, qui correspondent aux 471 noms inscrits sur le monument.  Le bleuet a été la seule fleur qui a continué à pousser sur la terre ravagée par les tranchées et les bombardements.  Ces fleurs étaient la seule note colorée dans la boue : Le seul témoignage de la vie.  Les “Bleuets” étaient aussi les jeunes soldats arrivés sur le front en 1915.  Cette fleur rappelle la couleur des uniformes des “poilus”.  “Le Bleuet de France” est une œuvre Nationale qui vient en aide aux plus en difficulté : les blessés de la guerre, les pupilles de la Nation et les victimes du terrorisme.
Je remercie la ville de Beaune d’avoir accepté notre présence en ce jour ci-particulier.  Je remercie ma hiérarchie, Monsieur Georges, Proviseur du Lycée Clos Maire, ainsi que Madame Dancette et Madame Lesbats, Directrice de l’EREA pour leur soutien.

Je remercie les élèves de 3e de l’EREA et du lycée Clos Maire de Beaune ainsi que les élèves
de 1
re “option cinéma” pour leurs investissements.  Je remercie les collègues qui sont intervenus en interdisciplinarité.  Je remercie nos artistes intervenants : Pauline Augras pour l’initiation à la taille et gravure sur pierre et Théo Volatier pour l’étude de la scénographie de cette performance et l’intervention de Monsieur Gady : DAAC (Délégué académique à l’Action culturelle) pour la présentation du dispositif Appel à Projets “Patrimoine en Bourgogne”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *