Archives pour la catégorie Témoignages

[Témoignage] Pour les élèves de Cluny, Sarah Montard-Lichtsztejn, rescapée d’Auschwitz

« Après avoir visité votre blog, je suis frappée par l’excellent travail de mémoire des élèves du lycée La Prat’s de Cluny pour honorer la famille Oferman-Rotbart. Ne pouvant presque plus me déplacer, je regrette de ne pouvoir être présente physiquement, mais je serai là par la pensée, car votre démarche est très importante. À vous, les jeunes, qui êtes l’avenir, je dis : chassez la haine de vos cœurs, car la haine engendre la violence, ensuite c’est l’escalade de la violence et cela n’en finit plus. Ne vous laissez pas influencer par la propagande et ne laissez pas s’installer un gouvernement dictatorial, de quelque bord qu’il soit, car sous une dictature, une autre minorité peut être frappée d’extermination. Et surtout, restez très vigilants et veillez à ce qu’aucun négationniste ni néo-nazi ne pointe son nez. »

 NB : « Bravo à l’équipe pédagogique d’encadrement ! »

Pour en savoir plus : Témoignage de Sarah Montard

[Portrait] Benoît Goldblatt : six mois heureux à Cormatin

« Janvier 1943, ce doit être la période de mise en place du projet du Maire de Villeurbanne consistant à placer, dans des familles rurales d’accueil, les enfants soumis aux bombardements et aux restrictions. C’est ainsi que, dernier d’une fratrie de cinq, né à Kassel Allemagne, fils d’immigrés juifs apatrides ( nés en Galicie, alors partie de l’Empire Austro-Hongrois, retournée à  la Pologne en 1918), fuyant les pogroms polonais en 1919 puis la Gestapo allemande en 1933, je fus accueilli par la famille Jacob et Pierre à Cormatin.

Continuer la lecture de [Portrait] Benoît Goldblatt : six mois heureux à Cormatin 

[Portrait] Ida Grinspan, 14 ans, déportée à Auschwitz

IdaIda Grinspan n’a pas pu venir témoigner à Cluny mais elle nous écrit ces quelques lignes sur sa déportation.

J’ai été arrêtée à 14 ans le 31 janvier 1944 dans les Deux-Sèvres par trois gendarmes français à minuit puis déportée à Auschwitz le 10 février où j’ai échappée à la première sélection grâce à la coiffure de jeune fille que m’avait faite ma mère la dernière fois que je l’avais vue en avril 1942. Continuer la lecture de [Portrait] Ida Grinspan, 14 ans, déportée à Auschwitz 

[Témoignage] Hoess : « Mon grand-père m’a laissé comme héritage des fours et des cadavres » – Léa Aujal

Rainer Hoess, se confie, avec pudeur, sur son grand-père Rudolf Hoess, commandant qui dirigea le camp d’Auschwitz-Birkenau. Comment admettre qu’un membre de votre propre famille ait été l’un de ces monstres, qui a participé à l’extermination massive d’êtres humains ?

Rainer Hoess, est l’un de ces hommes, courageux d’affronter la triste réalité.
Une jeune fille demande à Rainer Hoess : « Maintenant, aujourd’hui, comment vous le voyez votre grand-père ? »
« Je le vois comme un monstre, je ne l’ai jamais vu autrement. » répond Rainer Hoess. Continuer la lecture de [Témoignage] Hoess : « Mon grand-père m’a laissé comme héritage des fours et des cadavres » – Léa Aujal 

[Témoignage] Noël à Auschwitz – Michel Gurfinkiel

Une page d’«Un Devoir de mémoire» (Editions Alphée Jean-Paul Bertrand, 2008).

Dans les années 1950, avant qu’on ne bâtisse le Mémorial du Martyr juif inconnu, dans le Marais (aujourd’hui Mémorial national de la Shoah) et le Mémorial de la Déportation, derrière Notre-Dame, les déportés se recueillaient au Père-Lachaise, devant des cénotaphes consacrés à chacun des camps. Cela se passait au printemps. Dès que j’eus l’âge de raison, mon père – qui avait été déporté à Auschwitz de 1942 à 1945 – m’y emmena. L’un de ces monuments m’intriguait : une forme humaine en granit gris, sans face ni membres. Je demandai à mon père : « Pourquoi on ne lui a pas fait de visage ? » Il me répondit : « Parce que dans les camps, nous n’avions plus de visage. »
Un hiver, mon père me montra une cheminée de briques, au-dessus des toits de Paris, d’où montait une mince fumée blanche : « Tu vois, la cheminée du crématoire, c’était comme ça. » (Quand j’ai vu pour la première fois la seule cheminée qui subsiste à Auschwitz, je l’ai reconnue.) Continuer la lecture de [Témoignage] Noël à Auschwitz – Michel Gurfinkiel 

[Témoignage] Émilienne Soulard réalisé par Marc Weymuller

Emilienne_SoulardRegarder le témoignage

Photographies : Jean-Michel Leligny
Avec la voix de Pierre Grammont / Réalisation : Marc Weymuller / Musique : Bruno Fleutelot

L’histoire normande est dominée par une date incontournable : celle de l’opération Overlord, le 6 juin 1944. En effet, le Débarquement allié sur les plages de Normandie annonce la fin de la barbarie nazie et la libération de l’Europe. Cet événement retentissant a marqué à vie toute une génération de Normands. Continuer la lecture de [Témoignage] Émilienne Soulard réalisé par Marc Weymuller