Archives de catégorie : Blog

Déportées et solidaires – C. Clergue

En 2015, nous avions accueilli au lycée un ancien déporté qui nous avait livré son témoignage et, selon lui, dans le camp où il était prisonnier, pour survivre, c’était « chacun pour soi ».

La question ne cessait pas de nous interpeller et en relisant moult témoignages de femmes déportées, -car c’est l’histoire de ces femmes qui nous intéresse cette année dans le projet Matricule 35 494 et plus particulièrement l’histoire des femmes de Ravensbrück- c’est un fait avéré : elles ont résisté ont fait preuve d’une réelle solidarité.  Continuer la lecture de Déportées et solidaires – C. Clergue

[Ressources] Les Françaises à Ravensbrück – AFMD

« D’après l’étude de Jacqueline Fleury et Marie-Suzanne Binetruy, les Françaises représentaient 8% de la population du camp. Arrivaient en tête les Polonaises, avec 36%, les Soviétiques, 21%, les Allemandes et les Autrichiennes, 18%, les Hongroises, 7,5%, et les autres pays, Tchèques, Belges, Luxembourgeoises, Espagnoles arrêtées en France, Anglaises et même des Américaines. » Lire la suite 

Source : Les Françaises à Ravensbrück – afmd

[Résistance] Mourir à vingt ans. Robert Gandrez, résistant. De la bataille d’Azé à la bataille de Cluny – C. Clergue

Né à Cluny le 30 juillet 1924, Robert Gandrez travaille aux côtés de son père, boulanger au 36 rue Lamartine. Ce dernier alimente en pain les maquisards et héberge de nombreux résistants[1]. Ses deux autres fils, Henri[2] et Jean-Michel font également partie de la résistance clunisoise.

La bataille d’Azé

Engagé dans la résistance comme agent de liaison, Robert appartient au maquis du Cru, situé près de Blanot et placé sous le commandement de Laurent Bazot.

Rue_du_cdt_Laurant_Bazot

Alors que le poste de garde du Bois-Clair repère le 2 juillet 1944 une colonne allemande qui prend la direction d’Azé, Robert se porte volontaire pour aller prévenir le maquis de Saint-Romain d’une attaque allemande imminente. Il atteint son objectif et prévient ses camarades. Le lieutenant Guillaume (Claude Rochat) a le temps d’évacuer ses hommes, les documents et le poste émetteur. Sous le feu des Allemands, le maquis se retire du côté de Nouville. Quant à Robert, il reprend la route au guidon de sa moto mais il est arrêté par les Allemands dans les bois de Blanot. Continuer la lecture de [Résistance] Mourir à vingt ans. Robert Gandrez, résistant. De la bataille d’Azé à la bataille de Cluny – C. Clergue

Toute l’équipe du projet vous présente ses meilleurs voeux !

• Bonne année 2016 à tous nos lecteurs ! •