Archives pour la catégorie Axes de recherches personnelles

[Portrait] Young Perez – Cloé Fougerard

Young Perez

Victor « Young » Perez, de son vrai nom Victor Younki est né le 18 octobre 1911 à Tunis en Turquie et est décédé le 22 janvier 1945 en Allemagne. Son surnom « Young » viendra d’un surnom qu’il se donne pendant un entraînement.

C’était un boxeur qui combattait dans la catégorie poids mouche puis coqs ; durant sa carrière, il fera, au  niveau professionnel, 136 combats et recevra le titre de champion du monde poids mouches entre 1931 et 1932 puis au niveau amateur il sera nommé champion de France poids mouches durant les mêmes années. Continuer la lecture de [Portrait] Young Perez – Cloé Fougerard 

Beate Klarsfeld – Marielle Brendlen

Marielle - web

Février 1968

En ce moment même se déroulent les entretiens franco-allemands.
Kiesinger est à Paris….
Je suis à l’hôtel Bristol. Franz Josef Strauss, ministre des finances, vient se joindre à nous.
Il répond aux questions qu’on lui pose… Et essaie de me convaincre que ma campagne contre Kiesinger est inutile. Continuer la lecture de Beate Klarsfeld – Marielle Brendlen 

The Womens orchestra of Auschwitz – Soizic Delsalle

The Womens orchestra of Auschwitz is a group of Jewish musicians women musicians, a form of protection from the death. This orchestra was created in June 1943 on the order of the Schutzstaffel (from German « squadron of protection »); for three years they played one hundred and fifty different pieces of music like, for example, the Johann Strauss’s beautiful blue Danube, the Hungarian dances of Johannes Brahms, and many others… Continuer la lecture de The Womens orchestra of Auschwitz – Soizic Delsalle 

[Mémoire] Faut-il laisser disparaître le camp d’Auschwitz malgré le devoir de mémoire ? – Charlélie et Peïo

ArbeitCe lieu fut crée par Heinrich Himmler avec comme dirigeant Rudolf Höss. On distingue 3 Auschwitz qui s’agrandit au fil des années on parle alors d’Auschwitz I le 20 mai 1940, Auschwitz II le 8 octobre 1941 et Auschwitz III le 31 Mai 1942.  Il fut fermé par l’armée rouge le 27 Janvier 1945. Continuer la lecture de [Mémoire] Faut-il laisser disparaître le camp d’Auschwitz malgré le devoir de mémoire ? – Charlélie et Peïo 

Pétain : Le héros de Verdun ou l’homme qui a trahi la France – Cédric Douard

image03Il y a cent ans, jour pour jour, se déroulait la plus emblématique bataille de la Première Guerre mondiale, la bataille de Verdun… Une grande boucherie qui coûta la vie à plus trois cent mille hommes et vit l’explosion de cinquante-trois millions d’obus sur une période de neuf mois et trois semaines pour terminer sur une glorieuse mais coûteuse victoire française. Une victoire marquée de la main de héros qui se sont battus pour la France. Parmi ces héros, on peut noter un certain Philippe Pétain, un commandant de soixante ans qui se forge une réputation légendaire auprès des Français après cette glorieuse victoire.

Pourtant, vingt-quatre ans plus tard, il trahira la République, collaborera avec ceux qu’il avait vaincus jadis et il sera responsable du massacre d’une partie des Juifs vivant sur le territoire français… Continuer la lecture de Pétain : Le héros de Verdun ou l’homme qui a trahi la France – Cédric Douard 

[Interview] Les Allemands et les jeunes allemands face au passé de leur pays – Clément Bézier

Nico_article_clementDurant notre scolarité, nous apprenons beaucoup de choses sur la Seconde Guerre mondiale, que ce soit par des textes, des témoignages, ou même des images. Cela nous permet, en tant que jeunes citoyens français, d’avoir conscience des événements que notre pays a subis. Mais qu’en est-il aujourd’hui dans le pays qui est le berceau de la Seconde Guerre mondiale et du régime Nazi ? Quelles relations ont aujourd’hui les Allemands avec le passé de leur pays ? Et plus particulièrement, quelles relations les jeunes allemands entretiennent-ils avec ce passé, au travers des cours d’Histoire ?

C’est dans le cadre d’un échange linguistique avec Nico, un jeune allemand de 17 ans issu d’une famille entièrement allemande, que j’ai pu avoir des réponses à ces questions.  Voici son interview. Continuer la lecture de [Interview] Les Allemands et les jeunes allemands face au passé de leur pays – Clément Bézier 

[Film] Rosenstraße – Léa Paire

RosenstrasseRosenstraße, dont le titre est tiré de la rue du même nom, est un film allemand réalisé par Margarethe von Trotta en 2003. Il retrace le destin tout particulier d’une centaine de Berlinoises et de leur courage dans le contexte de la Seconde Guerre Mondiale et de la Shoah. Le film met notamment en scène les actrices Katja Riemann et Maria Schrader.

En Allemagne, la conférence de Wannsee se déroule le 20 janvier 1942 : c’est là qu’est arrêtée la décision de la Solution Finale. Continuer la lecture de [Film] Rosenstraße – Léa Paire 

[Résistance] « Vivre au lieu d’exister » : Itinéraire de Berty Albrecht, féministe et résistante – Clara Myard, Léa Aujal, Chantal Clergue

Berthe, Pauline, Mariette Wild naît le 15 février 1893 à Marseille dans une famille protestante pratiquante. Dans une famille où l’oisiveté est un péché, Berty, ses études terminées, obtient son diplôme d’infirmière avant de trouver un beau parti qui la mettra à l’abri des aléas de la vie. Partie Outre-Manche parfaire son anglais, à 21 ans elle fait connaissance avec les premières féministes de Londres. Ces rencontres avec les suffragettes anglaises[1] décident de son entrée en politique. À Londres, elle retrouve aussi Frédéric Albrecht, dont elle avait fait la connaissance à Marseille. Épouser un catholique n’est pas du goût de sa famille qui s’inclinera cependant. La guerre déclarée, de retour à Marseille, la jeune fille rejoint les rangs de la Croix-Rouge dans les hôpitaux puis gagne Rotterdam pour se marier. Continuer la lecture de [Résistance] « Vivre au lieu d’exister » : Itinéraire de Berty Albrecht, féministe et résistante – Clara Myard, Léa Aujal, Chantal Clergue 

[Réflexion] La responsabilité des différents acteurs de la seconde guerre mondiale – Lucie Delpeuch et Violette Héraudet

Réflexion à partir d’une discussion dans un covoiturage lancée par une émission de France Culture qui pose la question de la responsabilité des différents acteurs de la seconde guerre mondiale sur la base de l’expérience de Milgram sur la soumission à l’autorité.

Émission : Expérience sur l’obéissance et la désobéissance à l’autorité  animée par François Noudelman dans Le journal de la philosophie sur France culture
Son invité est Michel Terestchenko

Lucie Delpeuch et Violette Héraudet

Histoire des Juifs en Pologne – Antoine Schott

Les premières traces laissées par les Juifs en Pologne datent de l’année 960 où un marchand juif d’Espagne nommé Ibrahim ibn Jaqub, qui a effectué un voyage à travers la Pologne, en a fait une description très détaillée. À cette époque, les marchands juifs sont très actifs en Pologne.

L’année 1264 marque un premier tournant pour les Juifs puisque le prince de Pologne Boesla le Pieux proclame la Charte de Kalisz, qui accorde pour la première fois la sécurité ainsi que la liberté à cette communauté. Continuer la lecture de Histoire des Juifs en Pologne – Antoine Schott 

[Génocide] Samudaripen ou le génocide des Tsiganes – Eliot Dupasquier

L’extermination des Juifs est enseignée en cours alors que le génocide Tsigane est très peu étudié. Pourtant la population Tsigane est la troisième plus touchée : sur les 700 000 Tsiganes qui vivaient en Europe, presque 200 000 ont été exterminés pendant la Seconde Guerre Mondiale par les nazis et leurs alliés. Le génocide des Tsiganes porte le nom de Samudaripen. Continuer la lecture de [Génocide] Samudaripen ou le génocide des Tsiganes – Eliot Dupasquier 

[Portrait] Une famille juive dans la guerre – Marie Lévêque

Durant la Seconde Guerre Mondiale, en France notamment, des familles juives entières se sont retrouvées prises dans la tourmente de l’antisémitisme. En effet, depuis la mise en place de la collaboration avec les Allemands, celles-ci sont successivement privées de leur travail, recensées puis marquées de l’étoile jaune. Cette politique vichyste d’exclusion et de persécution facilitera l’arrestation et la déportation de milliers de juifs. Certains ont pu échapper à ce tragique sort en adoptant différents comportements : la fuite, l’engagement, la cache. C’est la cache qu’a choisie la famille Lévy-Neumand. J’ai rencontré Jean-Pierre Lévy-Neumand, né durant la guerre, qui m’a raconté sa vie en tant que catholique d’origine juive durant la guerre et l’après-guerre et comment cette dernière a bouleversé l’équilibre familial. Continuer la lecture de [Portrait] Une famille juive dans la guerre – Marie Lévêque 

[Récit] La Prat’s pendant la guerre – Cédric Douard

Au début de cette année 1939, la vie est encore paisible à Cluny, malgré l’imminente menace d’une guerre qui flotte sur la France toute entière. Le lycée la Prat’s s’appelle alors l’École Pratique de Commerce et d’Industrie et celle-ci compte environ 185 élèves issus de toute la France, voire de Belgique. Le 3 Septembre 1939, la guerre est déclarée. La plupart des hommes doivent rejoindre le front et c’est le début de la « drôle de guerre » : une période d’incertitude qui va durer jusqu’à l’offensive allemande du 10 Mai 1940… À ce moment-là, beaucoup d’élèves doivent arrêter leur scolarité en cours d’année, car il est grand temps pour beaucoup de familles du Nord-Est de la France de partir en exode, dans le but de se mettre en sécurité en cas d’invasion du pays, C’est ainsi que trente-six élèves quittent l’École lors de cette terrible année. Continuer la lecture de [Récit] La Prat’s pendant la guerre – Cédric Douard