[Convoi 77] • 1/4 • La famille Handzel – Cloé Fougerard & Thomas Loisier

Dans le cadre du projet « Convoi 77 », Cloé et Thomas sont partis sur les traces de la famille Handzel, réfugiés dans la commune de Sancé avant d’être exterminés à Auschwitz. L’écriture de ces trois biographies (celle d’Oziasz, de Léonie et de leur fils Marcel) les a amenés à travailler avec les archives municipales de Sancé, les archives départementales de Mâcon, celles du Luxembourg et même celles de la ville de Przemysl en Pologne. Mais, pour eux, l’écriture de ces biographies ne s’est pas limitée à découvrir les archives ; ce sont aussi les rencontres, les échanges qui donnent de la force au dernier récit qu’ils vous présentent ici en quatre partie, avant que le blog « Matricule 35 494 » ne ferme définitivement ses portes. Merci à toutes et tous d’avoir suivi et soutenu cette belle aventure pendant deux ans.   

C. Clergue

I. La famille Herz à Medernach

La famille de Léonie Herz est originaire de Medernach, ville luxembourgeoise située dans le canton de Diekirch. Selon la généalogie établie par Marc Schoentgen[1] et que nous a transmis l’historien Georges Buchler[2], son père -Lippmann Herz (1865-1943)-  maquignon, se marie en 1895 à Medernach avec Rose Samuel (1869-1938). Les Herz, comme les Samuel, sont d’origine allemande[3].

Léonie- la plus jeune fille du couple Herz- a cinq frères et sœurs :

  • Silvain Herz (1895-1942), profession : représentant, marié en 1924 à Irma Kahn (1897-1942)
  • Sophie Herz (1897-1942) mariée en 1922 à Girschh Aronow (1888-après 1941), profession : forgeron
  • Julius Herz (1899-1942), profession : représentant, marié en 1934 à Simone Weill (1905-1944)
  • Tekla Herz (1901-1991) mariée à Adolf Haïm Evlagon (1890- ?), profession : inconnue
  • Bertha (1903-1942 ?) mariée en 1929 à Louis Rosenfeld (1889-1941 ?), profession : décorateur

Elle a également quatre neveux et nièces :

  • Roger Herz (1925-1942), Gaston (1928- ), fils de Silvain et d’Irma
  • Liliane Herz (1934-1944 ?), fille de Julius et de Simone
  • Flora Rosenfeld (1936-1942), fille de Louis et de Bertha
Arbre généalogique de la famille Herz

Selon les renseignements donnés par Laurent Moyse[4], sur dix-huit membres de la famille de Léonie, entre 1940 et 1944, seuls Tekla Herz, son mari Adolf Evlagon et leur neveu Gaston Herz échapperont à la déportation[5]. Gaston, cousin de Marcel Handzel, est toujours vivant et vit au Luxembourg. Une grande partie de la famille Herz partira depuis le Luxembourg pour Litzmannstadt (camp de Lodz) en octobre 1941 mais deux couples et leurs enfants se réfugieront en France avant d’être déportés :

  • Silvain Herz, son épouse Irma Kahn et leurs fils Roger et Gaston partent pour Serécourt, dans les Vosges. Silvain, Irma et Roger seront déportés depuis Drancy en 1942.
  • Oziasz Handzel, son épouse Léonie Herz et leur enfant Marcel se réfugient à Sancé, en Saône-et-Loire.

[1] « Die judische Gemeinde In Medernach. Einwanderung, Integration und Verfolgung » In Fanfare Medernach 1905-2005, Medernach 2005.
[2] Georges Buchler est historien-chercheur au musée national de la Résistance à Esch-sur-Alzette. Il nous a transmis de nombreux documents et renseignements sur la famille Herz-Handzel et nous l’en remercions vivement.
[3] Salomon Herz, père de Lippmann Herz est originaire de Bosen-Birkenfeld (Allemagne) et Rose Samuel de Freudenburg (Allemagne).
[4] Ancien rédacteur en chef de la Voix du Luxembourg, Laurent Moyse est l’auteur notamment « Du rejet à l’intégration – Histoire des Juifs du Luxembourg des origines à nos jours » aux éditions Saint-Paul.
[5] Décédés à Auschwitz : Silvain Herz, sa femme Irma et leur fils Roger (convoi n°11 parti de Drancy le 27 juillet 1942) ; Oziasz Handzel, sa femme Léonie et leurs fils Marcel. Morts à Litzmannstadt par le convoi du 16 octobre 1941 parti du Luxembourg : Sophie Herz, Girsch Aronow, Julius Herz, sa femme Simone Weill et leur fille Liliane ; Louis Rosenfeld, sa femme Bertha Herz et leur fille Flora. Mort à Theresienstadt : Lippmann Herz.

2 réflexions au sujet de « [Convoi 77] • 1/4 • La famille Handzel – Cloé Fougerard & Thomas Loisier »

    1. Merci Marie pour votre investissement dans Matricule et votre encouragement…. et vous pourrez lire la suite publiée demain. De la lecture sur les Handzel et encore de la lecture ! Encore une belle aventure, c’est sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *