[Justes] Le Plateau expliqué à un petit frère – Louise Goujon

lieu_de_memoire_chambon_sur_lignon_1– C’est quoi le truc où tu es allée avec ton lycée ?

– Le Chambon-sur-Lignon

– Qu’est-ce que t’es allée faire là-bas ?

– Bah en fait je t’explique : tu sais que pendant la Seconde Guerre mondiale les nazis déportaient les Juifs ? Et bien, au Chambon et les villages des alentours, -ça s’appelle le Plateau- les habitants ont caché beaucoup de Juifs : des hommes, des femmes, des enfants. Ils ont aussi organisé des passages vers la Suisse -zone neutre- et où l’on pouvait donc se cacher.

– Mais il y en a plein des gens qui ont caché des Juifs ; pourquoi vous êtes allés là-bas spécialement ?

– Parce que là-bas il n’y a pas qu’une seule personne qui a sauvé des gens mais des dizaines voire des centaines.

– Et c’est arrivé que là-bas ?

-Non c’est aussi arrivé dans un village des Pays-Bas et dans tout le Danemark.

– Mais alors, pourquoi c’est pas arrivé partout ?

– J’en sais rien mais tu sais pour que ça arrive sur le Plateau il y a plusieurs raisons : premièrement c’est une terre habitée par les protestants (c’est un courant de la religion chrétienne comme les catholiques et les orthodoxes par exemple). Ils ont été persécutés à l’époque où la France était encore dirigée par des rois et certains sont venus se cacher sur le Plateau : c’est donc dans leurs traditions de recevoir les gens qui sont dans le besoin.

C’est pour ça qu’ils ont également accueilli des réfugiés qui fuyaient la guerre en Espagne, des jeunes qui ne voulaient pas partir pour le Service du Travail Obligatoire en Allemagne (STO) voire juste des personnes qui n’étaient pas d’accord avec les nazis et le régime de Vichy.

Et puis il y aussi le fait qu’il y avait de la place pour accueillir tous ces gens. Avant la guerre, le Chambon et le Plateau étaient une zone touristique. Il y avait donc un certain nombre d’hôtels et de grandes maisons pour héberger tout ce monde. Les gens du Plateau ont aussi été poussés par le pasteur (c’est l’équivalent, à peu près, d’un prêtre pour les catholiques) –André Trocmé– à accueillir les persécutés.

Et puis, je vais pas te mentir ; il y a aussi le fait que le Plateau c’est quand même super paumé !  Alors certes il y a eu une personne envoyée par Vichy pour surveiller mais je crois qu’elle s’est faite assassiner. Les autorités concentraient plutôt leurs efforts sur des grosses villes comme St Étienne qui n’est pas très loin et laissaient tranquille le Plateau, perché en haut des montagnes ! Les gens se sentaient peut-être en sécurité …

– Et personnes n’a jamais dénoncé les « sauveteurs » ?

– Les « sauveteurs » comme tu dis, ça s’appelle des « Justes parmi les nations ».

Louise Goujon

3 réflexions sur « [Justes] Le Plateau expliqué à un petit frère – Louise Goujon »

  1. Je suis bien d’accord questions, réponses, tout est dit sur le site de CHAMBON – SUR -LIGNON
    BRAVO
    BON COURAGE POUR LA SUITE DES PROCHAINS JOURS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *