Nathalie Petit Gallet – Professeur de Lettres Modernes

Tenter de trouver les mots justes. Tenter de faire résonner les mots des Justes.

Associer cette année les pratiques théâtrales au projet matricule, c’est permettre de questionner encore et toujours notre capacité à dire, à transmettre une histoire, notre histoire ; occuper physiquement un espace, un lieu pour activer une prise de conscience, pour s’emparer d’une volonté.  Le théâtre comme une distance qui permettrait de mieux réaliser, se réaliser peut-être, mais surtout comme un engagement, une recherche de justesse.

Les rencontres, la qualité des échanges,  les réflexions soulevées par ce projet, de l’intérêt formidable qu’il suscite jusqu’aux préoccupations très actuelles qu’il soulève, tout contribue à entretenir un esprit de créativité, une place que l’on doit préserver, un air qu’il est tellement important de continuer à se donner, de continuer à respirer.

« Les mots justes, trouvés au bon moment, sont de l’action », Hannah Arendt.

Nathalie Petit Gallet – Professeur de Lettres Modernes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *