[BD] Charlotte – Arthur, Louis et Jules

Charlotte Louis Arthur Jules1

Charlotte Louis Arthur Jules2

« Charlotte a appris à lire son prénom sur une tombe. »

« Maman m’avait prévenue. Elle est devenue un ange. »

« A treize ans, Charlotte découvre ce monde censé être le sien. Elle l’observe avec cette curiosité facile pour ce qui paraît loin. »

« Elle a si peur. Est-ce ainsi qu’on aime ? »

« Charlotte Salomon, exclue de toutes parts, est admise. Elle va étudier à l’Académie des Beaux-Arts de Berlin. »

 

 

Charlotte Louis Arthur Jules3

 

« Il faut fuir, vite. Tant que c’est encore possible. »

« Puisses-tu ne jamais oublier que je crois en toi. »

« Elle arrive enfin devant l’Hermitage.  »

« Ce jour-là, c’est la naissance de son œuvre Vie ? ou théâtre ? Pour survivre, elle doit peindre son histoire. C’est la seule issue. »

« Elle le regarde. Elle lui tend alors la valise. En disant, c’est toute ma vie. » « Une dénonciation parmi d’autres. Une dénonciation sans raison. »
« Les juifs doivent et vont payer. »

 

Charlotte Louis Arthur Jules4

« Le train atteint enfin sa destination. » »On ne voit même pas les chiens qui aboient. Tout juste aperçoit-on une inscription au dessus de la grille d’entrée. Arbeit Macht Frei. »

« Il lui demande ce qu’elle fait comme travail. Elle répond : dessinatrice. Il lève alors les yeux, avec mépris. C’est quoi, dessinatrice ? Je suis peintre, dit-elle. »

« Il remarque enfin qu’elle est enceinte. Il prend note de l’information, avec banalité. »

« La nudité sous une lumière glacée creuse le corps. On remarque Charlotte avec son ventre. Au milieu des autres, elle ne bouge pas. Elle semble s’extraire du moment. Pour être là. »

Arthur Petit, Jules Reniaud, Louis Grillet

 

8 réflexions au sujet de « [BD] Charlotte – Arthur, Louis et Jules »

  1. Je vous remercie vraiment de tout coeur. C’est un magnifique travail, et à mes yeux, cela permet à Charlotte de vivre. Quand j’ai écrit ce livre, je ne pouvais espérer mieux que d’avoir de jeunes lecteurs qui penseraient à Charlotte, à son oeuvre, car ils sont la mémoire. Merci à tous, David.

  2. Vous nous donnez les yeux de Charlotte, c’est justement ce qu’il m’a manqué lorsque j’ai entendu une émission sur elle à la radio : bravo et merci à vous trois pour cette intensité !

  3. Nous n’avons pas lu cet ouvrage mais ces planches de BD sont très belles. La juxtaposition du flou et du précis colle bien à cette époque .

  4. C’est magnifique! Les tons pastels tranchent avec les extraits tragiques, et l’émotion qui ressort de votre BD n’en est que plus vive. Bravo les garçons!

  5. Ouah! C’est vraiment très réussi. J’aime beaucoup l’idée de ces différentes tranches de vie représentées avec des graphisme différents (dont ses peintures!). L’ensemble est concis, beau et dense.
    Bravo bravo, j’ai beaucoup apprécié, merci pour ce super résumé.

  6. Une adaptation qui donne envie de se replonger dans « Charlotte », même si on a lu et relu cet ouvrage. Félicitation les garçons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *