[Invitée] Lili Leignel, déportée à 11 ans à Ravensbrück

téléchargement
Lili Leignel [1]

Née le 15 septembre 1932 à Croix, Lili Leigniel, née Rozenberg, patronyme qui signifie « Montagne de roses », a onze ans en 1943 et porte l’étoile jaune. Le curé de la paroisse avait proposé aux parents Rozenberg de cacher leurs trois enfants dans sa propre famille. C’est ce qu’ils firent.

Pensant qu’il n’y avait plus de risques, les enfants rentrent à Roubaix, là où réside leurs parents. Suite peut-être à une dénonciation, avec toute sa famille, Lili est arrêtée le 27 octobre 1943. A trois heures du matin, les Allemands les réveillent. Éperdus de peur, ils n’ont même pas le temps de prendre leurs valises.

Après la prison puis le camp de Malines en Belgique, Lili est envoyée à Ravensbrück, matricule 25 612 avec ses frères Robert (9 ans et demi), André (3 ans et demi) et sa maman. Ils partiront ensuite pour Bergen-Belsen et lorsque le camp est libéré le 15 avril 1945, frères et sœur repartent seuls en France, leur maman étant atteinte du typhus. Lorsque les enfants la retrouvent, elle ne pèse que 27 kg et ils apprennent le décès de leur père, abattu par les SS à Buchenwald quelques jours avant la libération du camp.

Lili Leignel interviendra au lycée le vendredi 4 mars à 16H.


[1] https://lenord.fr/jcms/prd2_176145/lili-leignel-raconte-l-indicible, article du 1er avril 2014.

7 réflexions au sujet de « [Invitée] Lili Leignel, déportée à 11 ans à Ravensbrück »

  1. bonjour madame, je suis une jeune fille de 13 ans qui vous admire beaucoup. Vous êtes toujours de bon cœur, vous êtes un exemple a suivre pour nous tous, rien quand vous écoutent ce me donne envie de fondre en larme!Je trouve que vous avez beaucoup de courage et j’espere que jamais vous n’abandoneré, votre mere a aussi était très courageuse suivé toujours son exemple PS: continué a voir des éleve dans des college car c’est aussi mon prof qui ma parler de vous j’aimerais bien que vous venier a mon college a villeuneuve d’ascq college communotaire car ce serait un auneur pour nous tous.

  2. Un message exceptionnel en direction des lycéens:
    « les jeunes,j’ai confiance en vous »
    A 38 ans comme elle aime à le dire,un témoignage,digne bienveillant,pendant une heure trente,debout,avec une diction,un vocabulaire , une posture et une pointe de coquetterie,le tout étant irréprochable.
    RESPECT,Lili !

  3. Un grand bravo Lili ! moment touchant : papa disait la même chose les chiens, les furoncles,l’anthrax, la soupe renversée…
    Nelly Ducatel née le 17 Juillet 1944 à Kreusburg Haute Silésie fille de Alberte Bailleul
    déportée NN son papa DCD à NORDHAUSEN. Nelly m’a téléphonée pour savoir comment s’était passée votre conférence; c’est mon amie.
    Elle vous a rencontrée à ARRAS. Vos témoignages sont autres, mais si émouvants.
    Je vous embrasse
    ANNIE DUFY ALIX

  4. Encore merci à vous Lili. Votre témoignage est très rare de nos jours, plein d’amour et de chants. Votre message l’est d’autant plus. Je n’oublierai pas cette leçon de courage que vous nous avez transmise.

  5. Un grand merci à vous Lili, pour ce témoignage si fort. Quel honneur d’avoir rencontré une femme comme vous..

    Je me souviendrai de vos dernières paroles « Moi, je crois en vous les jeunes, vous êtes la France demain. »

  6. Merci Madame, pour votre témoignage si vivant et touchant. L’émotion était sensible dans la salle; quelques larmes ont coulé et personnellement mon coeur s’est serré plus d’une fois.
    Quelle belle leçon vous nous donnez en nous montrant votre force de caractère et votre optimisme ! votre joie de vivre, vos chansons…
    Vous traversez la France pour raconter, et raconter encore…chapeau bas pour votre détermination et votre courage !
    Valérie HOREMANS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *