[Témoignage] Claudine Rotbart, La vie après

Dans le cadre du projet Matricule 35494, plusieurs élèves du lycée La Prat’s de Cluny se sont intéressés à la famille OFERMAN-ROTBART, une famille juive polonaise, réfugiée à Cluny en 1942.

Rivka BENZAZON et Claire WEYMULLER, deux élèves de seconde ont souhaité filmer le témoignage de Claudine ROTBART-BILLAUD, née en 1941, fille de Fanny ROTBART et de Jacques OFERMAN.

Avec l’aide de Marc WEYMULLER – Les Petites Caméras – Association de Cinéastes

7 réflexions au sujet de « [Témoignage] Claudine Rotbart, La vie après »

  1. L’équipe du Mémorial national de la prison de Montluc tient à remercier les élèves et tous les acteurs de ce projet. Ce documentaire remarquable participe à la construction de l’histoire et de la mémoire des milliers d’internés de Montluc et de leurs familles, et plus largement des victimes de la déportation. Nous vous remercions également pour l’exemplaire numérique que vous nous avez fait parvenir et qui est venu enrichir notre centre de documentation.

    Bonne continuation à tous et au projet « Matricule 35494 »

  2. Merci à Claudine pour l’intensité de ce témoignage.
    Merci aux élèves pour la qualité du travail.
    Merci à Monsieur Weymuller:comment filmer et retranscrire de telles émotions sans avoir une part insconciente de transmettre un peu de soi même.

  3. Merci pour ce travail qui m’a permis de voir sous un nouveau jour l’histoire de ma mère Claudine, et de ma famille en général. Ce témoignage sera précieux pour mes filles Johanna (17 ans) et Helena (9 ans), pour qui cette période est un peu abstraite…
    Je serai enchantée de vous rencontrer moi aussi la semaine prochaine, et je mettrai du mascara waterproof 🙂

  4. Très beau reportage BRAVO…
    Je connaissais un peu ton histoire Claudine, depuis nos rencontres, nos émotions,mais là chapeau.
    Les élèves vont garder un souvenir de cette année 2016.

  5. bien sur , il s’agit de ma vie et de celle de ma mère donc c’est douloureux ,mais j’ai été très heureuse de recevoir Claire ,Rivka et Marc Weymuller accompagné de son épouse
    et ce fût une journée très intense et très fraternelle; et ce travail en est le reflet.
    Cela va rester un témoignage très important pour ma descendance.
    Merci encore pour ce cadeau.

    1. Vous nous avez également fait, Claudine, un très beau cadeau en acceptant de faire ce chemin avec Claire et Rivka.
      Au plaisir de vous rencontrer dans quelques jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *