1 réflexion sur « [Témoignage] Auschwitz : les derniers survivants témoignent de l’enfer des camps d’extermination »

  1. J’ai visité Auschwitz par deux fois.
    Lorsque l’on arrive, des centaines de voitures sur les parkings, des dizaines de bus qui déversent des visiteurs par cinquantaine, des milliers de touristes comme moi sont aux caisses d’accueil et je prends comme tout le monde la file d’attente pour m’acquitter de mon droit d’entrée. Mon droit d’entrée vers la souffrance, vers la torture, vers la mort. Et pourtant tout me paraît paradoxale… Il y a tellement de vie ici, des jeunes lycéens rient, d’autres mangent, certains écoutent leur ipade, il y a même un restaurant ou vous pouvez déjeuner… Je ne comprends pas vraiment, je me sens un peu désemparée par cette ambiance « bonne enfant ». Notre guide français nous invite à la rejoindre, les bruits s’estompent, nos audios collés sur nos oreilles nous isolent totalement… nous franchissons le portique « arbeit macht frei », nos pieds trébuchent dans les allées pavées, il pleut. De grandes bâtisses en enfilade longent les allées… Il n’y a plus de bruit, un grand silence vient peser sur nos épaules, tout devient lourd. Nous croisons d’autres guides, d’autres visiteurs, eux aussi sont silencieux, ils vont et viennent au gré des bâtiments que l’on visite.
    L’Histoire , leur histoire, notre histoire est là, je suis saisie d’effroi, je suis très mal, je pleure…

Répondre à loron Corinne Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *