[Littérature] Inauguration du « pique-nique littéraire nouvelle formule » – Christelle Chauvot & Chantal Clergue

Cette année, l’équipe du pique-nique a choisi de changer de formule : des rendez-vous moins fréquents avec des invités et des thématiques.

Le 15 décembre dernier, un pique-nique autour du projet « Matricule 35 494 : Mémoire et Responsabilités » a eu lieu au CDI, en présence d’Annie Dufy (présidente du comité d’entente des associations patriotiques du clunisois) et de Marie Viguié, qui comme elle, est fille de déporté.

Une bonne quinzaine de personnes (professeurs, CPE, élèves, et invités) étaient présents pour échanger lectures et gourmandises. Entre « Ail des Ours », bredele, et pain d’épices, les estomacs et les discussions ont été richement nourries !

L’ambiance chaleureuse n’a pourtant pas occulté la gravité des échanges. L’émotion n’a pas quitté les convives lors des nombreuses discussions autour des conditions de détention des déportés, ou des questionnements sur la nature humaine capable des pires horreurs. A. Dufy et M. Viguié, Lucie, Violette, et Frédérique Boissard ont apporté tour à tour leurs éclairages grâce à leurs témoignages ou leurs lectures d’essais (La philosophie à l’épreuve d’Auschwitz, Ellipses poche ; Crime et Utopie, Flammarion ; Soumission à l’autorité, Calmann Lévy ) .

Chantal Clergue, CPE, a également souhaité mettre une femme à l’honneur : Berty Albrecht, féministe et résistante, arrêtée à Mâcon en 1943. (Dominique Missika. Berty Albrecht, féministe et résistante, Tempus Perrin, 2014)

Les BD ont aussi occupé les échanges, avec des interrogations sur l’oeuvre exceptionnelle de Pascal Croci (Auschwitz, E.Proust Editions) qui, malgré un dessin remarquable et saisissant, a suscité malaise et incompréhension chez Camille, qui lui a préféré le Maus de Spiegelman.

Les ouvrages comme Les Disparus (Flammarion) ou Deuxième Génération : ce que je n’ai pas dit à mon père (Dargaud), abordent la thématique de l’indicible et de la chape de plomb qui s’est abattue sur « les génération d’après ». Marie Viguié nous a livré un témoignage poignant sur le fait qu’elle n’a jamais pu savoir ce qu’avait vécu son père, malgré la rencontre avec des personnes qui l’avaient côtoyé en déportation.

Ce mélange de lectures et de témoignages a fait la richesse de cette première rencontre littéraire de l’année. Nous remercions Annie Dufy pour les dons d’ouvrages au CDI (La Résistance en clunisois par l’Amicale des Déportés de Cluny et du clunisois ; St Georgen Gusen Mauthausen par Rudolf A. Haunschmied) et pour son soutien à notre projet !

Nous faisons également un petit clin d’œil à Marie Theulot, dont l’ouvrage Le Plongeon Interdit (Ourania) a été présenté par Romane. Tout comme elle, dans un récent commentaire sur notre blog, nous souhaitons longue vie au projet Matricule 35494 et au «pique-nique littéraire nouvelle formule» !

Christelle Chauvot & Chantal Clergue

Une réflexion au sujet de « [Littérature] Inauguration du « pique-nique littéraire nouvelle formule » – Christelle Chauvot & Chantal Clergue »

  1. Un pique-nique littéraire enrichissant, et assez différent de d’habitude, un peu moins léger et plus formel sans doute, qui nous a permis d’avoir des idées de lecture parmi un nombre énorme de titres portant sur ce sujet.
    On aurait néanmoins pu faire plus participer tous les gens autour de la table 🙂
    À la prochaine édition!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *