[Mémoire] Visite au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation et conférence de Beate et Serge Klarsfeld

Mercredi 25 novembre, dans le cadre du projet matricule 35494, une quinzaine d’élèves du lycée La Prat’s s’est rendue au centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation à Lyon. Au cours de cette journée, leur ont été présentés des extraits du procès de Klaus Barbie. Les témoignages poignants des victimes de l’ancien chef de la Gestapo lyonnaise ont permis aux élèves d’appréhender la dure réalité de la violence dont faisait preuve celui qu’on a présenté comme « le boucher de Lyon ». Ils ont également visité le musée retraçant l’histoire de Lyon au cours de la Seconde Guerre mondiale, et en fin de journée, ont assisté à une conférence donnée par Beate et Serge Klarsfeld. Le couple franco-allemand est revenu sur l’histoire de son combat pour la justice et la mémoire des crimes perpétrés lors de la Seconde Guerre mondiale. Cette rencontre a permis aux élèves de questionner les époux et de faire dédicacer leurs exemplaires de leurs Mémoires, autobiographie de ces deux illustres personnages.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les locaux de l’ancienne Ecole des Services de Santé Militaire furent le siège, dès 1943, de la Gestapo dirigée par Klaus Barbie. C’est là que résistants et Juifs subirent les interrogatoires menés par le « boucher de Lyon » avant d’être  emprisonnés à la prison Montluc. Inauguré en 1967, le premier Musée de la Résistance et de la Déportation est déplacé en 1992 dans les locaux de l’ancienne Ecole des Services de Santé Militaire.

Violette, Jules et Louis

7 réflexions au sujet de « [Mémoire] Visite au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation et conférence de Beate et Serge Klarsfeld »

  1. Vous accomplissez un travail de mémoire remarquable, bravo et merci à tous : élèves et encadrants. Vous nous donnez l’occasion de discuter de ces heures sombres de notre histoire.
    En suivant régulièrement vos sorties et restitutions, votre projet devient un peu le notre aussi.

  2. Félicitation aux élèves pour leur motivation face au projet. Vous avez eu le grand honneur de pouvoir rencontrer les époux Klarsfeld et ce moment d’échanges sera à jamais gravé dans vos mémoires. J’ai moi-même eu ce privilège et cet instant a été marquant. Un professeur d’histoire qui suit votre projet.

  3. Cette sortie a été exceptionnelle, je pense ne jamais oublier les paroles de Serge et Beate Klarsfled. Leur rencontre est vraiment quelque chose d’incroyable. Je recommande leur livre  » Mémoires  » sorti au courant de cette année. J’ajoute aussi que la visite de musée était très enrichissante. Si vous pouvez y aller, n’hésitez surtout pas. Encore merci pour cette sortie inoubliable!

  4. Nous retiendrons de cette rencontre l’humilité, l’intelligence pétillante et l’humour dont les Klarsfeld font preuve quand ils se racontent : une femme, un homme, la jeunesse, l’Allemagne, la France, une rencontre sur un quai de métro, des enfants, des chiens et des chats… Oh, Serge glisse bien que son travail d’historien-avocat l’a amené à rédiger une cinquantaine d’ouvrages, que Beate a giflé le chancelier Kiesinger et qu’ils ont traqué plusieurs anciens hauts dignitaires nazis, échappé à plusieurs colis piégés…

    Oui, fin d’une traque impitoyable, rigoureuse et courageuse, qui aura permis aux 75 721 Juifs déportés de France de retrouver un nom, un visage. Qui aura également redonné à l´Allemagne un visage humain (en traduisant en justice sur le sol allemand des coupables de la Shoah) mais aussi permis à l’humanité d’apprendre ce qui s´était exactement passé dans les camps de la mort. Et aux familles de savoir où avaient disparu les leurs…
    Après cinquante ans de combat, les époux Klarsfeld publient leurs Mémoires. A lire sans modération.
    Certains d´entre nous sont en train de les lire. Un pavé, ces Mémoires, mais qui se lisent comme un polar. Avec en prime un extraordinaire cours d’histoire et de droit pénal…

    Et pour compléter le procès Barbie, vous pouvez consulter le documentaire :
    http://www.arte.tv/guide/fr/051086-000-A/klaus-altmann-alias-barbie?autoplay=1
    CG et CC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *