[Invitée] Aude Sauvage, archiviste aux Archives Départementales de Saône-et-Loire – Christelle Chauvot

Les élèves de Littérature et Société au cœur des persécutions subies par les Juifs de Saône-et-Loire durant la Seconde Guerre Mondiale.
Le 9 octobre dernier, Aude Sauvage (archiviste aux Archives Départementales de Saône-et-Loire) a permis aux élèves de manipuler et d’analyser des documents originaux qui sont autant de témoignages de la terrifiante « machine administrative » mise en place pour répertorier et déporter les Juifs durant la Seconde Guerre Mondiale.

Crédits photos : Christelle Chauvot

Rivka et Claire ont manipulé un registre sur lequel figuraient les noms de toute la famille Oferman dont elles vont bientôt rencontrer un des membres,  Anaëlle a lu l’appel à l’aide désespéré d’un homme qui cherchait  la protection du Préfet après que les allemands aient réquisitionné tous ses biens, Tifenn nous a dressé la liste des Juifs interpelés alors qu’ils tentaient de passer la ligne de démarcation… C’est ainsi que ces élèves ont pu prendre la mesure de toute l’horreur qui se cache derrière ces documents administratifs, au-delà de l’émotion qu’ils suscitent.

Après avoir lu et analysé les documents par groupe de deux ou trois, chaque élève a ainsi présenté aux autres, le contenu de ces lettres, rapports, listes et registres. Tous ont ainsi pu comprendre les différentes étapes de la mise en place de la déportation des Juifs en Saône-et-Loire.

Une expérience forte et marquante qui a toute sa place dans le projet Matricule 35494, puisqu’elle permet une nouvelle fois d’aller au-delà des connaissances théoriques pour se confronter à la réalité de la Shoah.

Crédits : Archives Départementales de Saône-et-Loire

Christelle Chauvot – Professeur documentaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *