Léa Aujal

Aujal_LeaJe m’appelle Léa Aujal, j’ai 17 ans et je suis actuellement en terminale ES. Passionnée par l’histoire, en particulier la période de la seconde guerre mondiale, c’est avec grand intérêt que j’ai pris connaissance du sujet.

Avec l’aide de mes camarades : Ambre Dewaele, Clara Myard et Floriane Varachaud nous avons reconstitué l’histoire de la famille Oferman arrêtée à Cluny sous la forme d’un « draw-life ».

De plus, j’ai lu le livre «Si c’est un homme» de Primo Levi. Un témoignage parmi tant d’autres dont chacun doit s’emparer pour savoir, dire et surtout ne pas oublier.

J’ai sélectionné des passages marquants. Ensuite, je les ai écrits sur des pancartes. Pratiquant la photographie, j’ai voulu immortaliser élèves mais aussi professeurs accompagnés de ces écriteaux.

Mon but était de rassembler différentes générations autour d’un même sujet pour ne pas oublier l’horreur subie par ces déportés.