Archives du mot-clé vulgarisation

La vulgarisation scientifique sur youtube, pour ou contre ?

Notre génération a vu la vulgarisation scientifique se développer assez fortement, dans les revues scientifiques (Futurascience, Sciences et vie junior, Pour la science …) mais surtout sur internet avec certaines de ces revues qui se numérisent, ou juste des sites ayant pour but la vulgarisation. Sur Youtube, des vidéastes s’intéressent à la science. Voici deux chaînes Youtube à vocation scientifiques : E-penser et Poisson fécond. Face au succès des vidéos de vulgarisation scientifique, les chaînes se sont multipliées. Les youtubeurs francophones du genre étaient à peine une quinzaine en 2014, on en compte plus de 70 aujourd’hui.
La chaîne e-penser est aujourd’hui une référence en matière de vulgarisation scientifique sur le web français. Bruce Benamran explique avec aisance les phénomènes naturels peu connus ou incompris du grand public. Il parle de sujets complexes en partant de questions anecdotiques et amusantes comme “Pourquoi les feux rouges sont rouges ?” ou “Pourquoi bâiller est contagieux?” Avec des titres racoleurs comme “Le lieu le plus dangereux de France“, il attire notre attention pour finalement nous expliquer que l’endroit où nous avons le plus de chances de mourir est notre lit, car c’est là que 70% des gens meurent. Aujourd’hui, e-penser est la référence en terme de vulgarisation scientifique sur YouTube.

Voici un autre personnage qui divise les internautes pour certaines de ses productions qui « prédisent l’avenir » : Chris, de la chaîne Poisson Fécond. Au Khundhar (le nom de son entreprise -voyez l’personnage) les concepts de vidéos ne manquent pas. Mais nous nous attardons plutôt sur la playlist “Bulle Féconde” ou “La Bulle”. Dans cette émission, Chris présente un grand nom de la science : il passe en revue ses inventions et découvertes, les anecdotes sur sa vie et ses influences. Le format est travaillé, documenté et sourcé. Seuls trois épisodes sont sortis à ce jour. On y parle de Nikola Tesla, Gary McKinnon et d’Elon Musk.

 

Romain et Hugo