Nous sommes les 2GA !


Nous vous souhaitons la bienvenue sur notre blog.

Nous avons intégré la formation gestion-administration au Lycée Jean-Rostand de Nevers à la rentrée 2018. Cette formation nous permet au cours des trois années de préparation de notre futur baccalauréat professionnel de développer des compétences pluridisciplinaires pour répondre aux besoins des métiers administratifs dans les entreprises.

Notre blog vous permettra de découvrir la vie de notre classe au fil de nos trois années de formation. Laissez-nous des commentaires, nous les lirons avec plaisir !

A l’unisson, cap 2021 !

Sortie théatre à la Maison de la Culture

Les élèves des établissements scolaire de la Nièvre étaient invités jeudi 16 mai à la Maison de la Culture de Nevers Agglomération pour une représentation unique de la pièce « Géhenne » d’Ismaïl Saïdi. Les 2GA étaient une des deux classes du Lycée Jean-Rostand qui ont assisté à la représentation.

Deuxième volet de sa trilogie consacrée à la lutte contre la radicalisation, « Géhenne » débute au moment où le précédent spectacle « Djihad » se termine, dans le bain de sang et d’horreur d’un acte terroriste désespéré.  « Géhenne », dans la langue biblique, c’est la représentation de l’enfer. Dans la littérature, c’est la souffrance atroce, physique ou morale, la douleur intolérable. Ici, pour Ismaïl Saïdi, c’est le chemin de la rédemption, de l’impossible rédemption car l’acte terroriste est impardonnable.

En septembre dernier, les élèves de 2GA avaient assisté à la représentation de la première pièce d’Ismaïl Saïdi, « Djihad »,  et tous étaient impatients et curieux de découvrir la suite de cette oeuvre puissante. Tellement impatients, qu’ils étaient les premiers arrivés dans la salle et se sont installés aux meilleures places de l’orchestre.

Il y a quelques semaines, Ismaïl Saïdi était l’invité du journal télévisé de France 3 Paris-Ile-de-France pour présenter sa pièce « Géhenne » :

A la sortie de la salle de spectacle, l’émotion était au rendez-vous. Partagés entre les rires et les larmes, les élèves comprennent le message transmis grâce à l’humour et la performance des comédiens. Un message de paix et de fraternité entre toutes les religions, mais aussi un message choc : l’endoctrinement sous couvert d’un idéal religieux  n’est que la géhenne pour le bourreau et les victimes. Sans oublier les survivants.

FV

 

Journée à Street Art City

Jeudi 2 mai, nous nous sommes rendus à Street Art City à Lurcy-Lévis, dans l’Allier, en compagnie de nos camarades de la classe de première ASSP. Nous étions accompagnés par Monsieur Gonzalez, proviseur de l’établissement, et nos professeurs qui avaient organisé la sortie, Mme de Sordi et M. Vigne.

Souvenir de notre journée à Street Art City

Street Art City est un lieu vraiment unique en France. Véritable musée à ciel ouvert dédié aux arts graphiques de la rue, Street Art City est implanté sur un ancien centre de formation des PTT, l’organisme public qui est l’ancêtre de La Poste et de France Telecom. Ce lieu a été en activité pendant 10 ans seulement, de 1982 à 1992. Laissé à l’abandon, il a été racheté au début des années 2010 pour être transformé en galerie vivante où des artistes du monde entier viennent exprimer leur art.

Pendant la visite, nous avons pu découvrir les 90 fresques extérieures ainsi que les espaces d’exposition à l’intérieur des bâtiments. Lors d’une prochaine visite, il nous restera à découvrir l’Hotel 128 qui est le centre d’hébergement construit à l’époque pour accueillir les personnels des PTT qui venaient en formation. L’Hotel 128 a été transformé pour que chaque chambre devienne un lieu d’expression pour un seul artiste.

Nous avons eu la chance de rencontrer et de discuter avec plusieurs artistes qui étaient au travail le jour de notre visite. Parmi ceux-ci, il y avait Zeso, artiste quadragénaire au parcours atypique qui a découvert le milieu du Street Art alors qu’il exerçait son métier de cuisiner dans de prestigieux restaurants de New York aux Etats-Unis. Un documentaire passionnant sur Youtube raconte son parcours et explique les oeuvres qu’ils présente à Street Art City.

Cette visite à Street Art City nous a permis de passer une très agréable journée tous ensemble. C’était également l’opportunité de développer notre technique de représentation graphique du regard sur laquelle nous travaillons en ce moment en Arts Appliqués avec notre professeure, Mme De Sordi.

Article rédigé d’après les travaux de
Kenza HAJJI, Louanne DOUDEAU, Dinith CHARLES,
Mathilda ZOVEDA & Hakima EL MASSOUDI
compilés par M. Vigne, professeur de gestion-administration.

Les 2GA ont le LOOK !

Mardi 19 mars dernier, la classe de 2GA a visité l’entreprise internationale LOOK CYCLES, installée à Nevers depuis une vingtaine d’années. Une visite passionnante dans une usine innovante !

Grâce à l’UIMM de la Nièvre, nous avons eu le plaisir de visiter l’organisation LOOK CYCLES, entreprise neversoise connue et reconnue mondialement. Guidés tout au long de la visite par M. Mathieu, nous avons apprécié de découvrir l’unité de production, l’organisation et les innovations de l’entreprise. En effet, l’entreprise est notamment connue pour une innovation majeure adoptée par tous les sportifs de haut niveau : la pédale automatique.

Affichant des prix de 3000 à 15000 euros, les vélos de LOOK CYCLES s’adressent aux compétiteurs du monde entier mais également à tous les amateurs passionnés par la petite reine.

L’entreprise enregistre un chiffre d’affaires avoisinant les 45 millions d’euros sur l’année 2018 avec des ventes d’environ 10 000 bicyclettes et quelque 400 000 paires de pédales. Les ventes sont réparties à 65% en Europe mais également 25% en Asie et 10% aux Etats-Unis.

Au sein du bureau d’étude de l’entreprise, les ingénieurs mettent 3 ans à créer un vélo nouveau, de l’imagination à la commercialisation en passant  par la conception et les tests selon les normes imposées et les normes que l’entreprise s’impose. Grâce à cela, les vélos LOOK CYCLES ont déjà permis à des athlètes de gagner 17 médailles aux championnats du monde et 13 aux Jeux Olympiques.

Publicité présentant le premier vélo à assistance électrique fabriqué par Look.

Article rédigé par les élèves de 2GA,
avec le soutien de Mme Legros, professeure de lettres.

 

Salon de l’apprentissage et de l’alternance au Centre-Expo.

La chambre de Métiers et de l’Artisanat pilote le 4ème Salon de l’Apprentissage et de l’Alternance, le samedi 9 février.

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat sera accompagnée des deux autres consulaires, la Chambre de Commerce et d’Industrie, et celle d’Agriculture, pour cette 4ème édition, au Centre-Expo de Nevers.

Vos souhaits, vos attentes.

Ce rendez-vous permet à tous les jeunes qui envisagent de se former par la voie de l’apprentissage (du CAP au diplôme d’ingénieur) d’obtenir des réponses à leurs questions. Dans ce sens, quatre espaces seront à leur disposition : conseil, métiers, entreprises et multimédia.

Vous souhaitez trouver une entreprise avec des offres en alternance, vous voulez maîtriser les techniques de recherche d’un contrat d’apprentissage, vous êtes à la recherche d’un organisme de formation ? Ce salon est fait pour vous ! Allez sur la place des métiers, au centre du salon. C’est l’endroit où de multiples entreprises et des apprentis feront des démonstrations de différents savoir-faire.

Une trentaine d’exposants, dont la Centrale de Belleville (elle recrute beaucoup lors de ces rendez-vous), ou encore le Technicentre SNCF de Varennes-Vauzelles, seront là pour présenter leurs secteurs d’activités à des jeunes on ne peut plus motivés.

Horaires et infos : samedi 9 février, 9h30 à 17h au centre des expositions de Nevers – Entrée gratuite – Renseignements : 03 86 71 80 70 ou http://apprentissage.bourgogne-franchecomte.fr

Article rédigé par Martial SABOURAULT
au cours de son stage au « Journal du Centre » à Nevers.
(article publié dans l’édition du Journal du Centre du 5 février 2019)

 

Enfin notre premier stage en entreprise !

Notre préparation au bac pro gestion-administration comprend 22 semaines de stage en entreprise au cours des trois années de formation. Notre première période de formation en milieu professionnel (PFMP) se déroule du 28 janvier au 16 février 2019, soit trois semaines.

Cette première expérience en entreprise nous permet non seulement de mettre en application toutes les compétences apprises en classe depuis la rentrée de septembre, mais également de découvrir de nouveaux savoir-faire que nous pourrons valider pour notre futur baccalauréat notamment grâce à notre passeport professionnel. Tenu à jour avec l’application « Cerise Pro », il est le témoin principal de l’ensemble des activités que nous réalisons, en classe comme en entreprise.

Notre professeur principal, M. Vigne, nous a fixé plusieurs objectifs pour notre premier stage. Nous devons, par exemple, saisir l’opportunité de répondre au téléphone en respectant la méthode SBAM : sourire – bonjour – au-revoir – merci.

Avant de débuter le stage, M. Vigne a insisté sur les savoir-être que nous devons absolument respecter en entreprise tels que la ponctualité, le respect d’autrui, le dynamisme, la tenue professionnelle, etc : nous devons absolument veiller à donner une bonne image de notre filière « gestion administration » et du lycée.

Nous remercions chaleureusement toutes les organisations qui nous accueillent pour cette première période, parmi lesquelles : Renault (La Charité-sur-Loire), Réussir (Nevers), Planett (Cosne-Cours-sur-Loire), Volkswagen (Nevers), Nièvre Habitat (Nevers), Habellis (Nevers), le Journal du Centre (Nevers), la Polyclinique du Val de Loire (Nevers), Gifi (Nevers), et toutes les autres !

Article rédigé par Hakima El Massoudi et Mathilda Zoveda

Eurosit à la Une.

Nous avons participé au concours « Entreprise à la Une » organisé par le rectorat de l’académie de Dijon. Il consiste à rédiger un article de presse sur une entreprise locale.

Madame Legros, professeure de lettres, et Madame Goux, professeure de gestion-administration, ont organisé notre participation à ce concours. Elles ont sollicité Eurosit, entreprise neversoise spécialisée dans la fabrication de chaises de bureau, qui a accepté notre challenge.  Nous avons ainsi eu l’opportunité de visiter l’unité de production implantée zone de Saint Eloi à Nevers.

Avant la visite, nous avons préparé avec nos professeurs une série de questions afin de disposer de toutes les informations nécessaires pour rédiger l’article sur cette entreprise qui était inconnue de plusieurs d’entre nous.

Nous avons rédigé l’article en équipe, avec l’aide de nos professeures qui nous ont guidé et qui se sont chargées de construite l’article avec les écrits de chaque équipe.

Eurosit c’est la réussite : notre article rédigé à l’occasion du concours Entreprise à la Une.

Nous étions quelque 80 participants de Bourgogne-Franche-Comté inscrits au concours dans notre catégorie. Notre article a été retenu pour participer aux finales et a été classé 11ème par le jury.

Nous adressons nos félicitations à nos camarades de Terminale STMG du lycée St Bénigne à Dijon qui ont remporté le 1er prix.

Article rédigé par Enzo Rubini, Dinith Charles et Martial Sabourault.

Sensibilisation à la sécurité routière.

La matinée sécurité routière s’est déroulée au lycée le mardi 10 octobre 2018 de 9h à 12h.

Les élèves de notre classe ont participé à l’atelier conduite à risques de 9h00 à 10h00 au cours duquel les gendarmes nous ont parlé des risques de la conduite.

Il y a eu 3684 morts en 2017, les tranches d’âge les plus touchées sont les jeunes adultes de 18 à 24 ans et les plus de 75 ans. Les trois quarts des morts sont des hommes. La plupart des accidents a lieu sur les tranches horaires entre 9h00 et 12h00, entre 12h00 et 15h00 et entre 15h00 et 18h00 en semaine, ce qui correspond aux heures d’entrée ou de sortie des bureaux.

La première cause d’accidents de la route est la vitesse. La deuxième est la conduite addictive. La troisième est le non-respect des règles.

Les gendarmes nous ont expliqué ce que les passagers ne doivent pas faire :

  • inciter le conducteur à commettre des infractions ;
  • être une distraction pour lui ;
  • être un danger pour lui par les actions dans l’habitacle.

 

De 10h00 à 11h00, nous avons participé à l’atelier addiction.

Les gardiens de la paix nous ont parlé des risques de la conduite addictive (alcool, stupéfiants) et nous ont fait comprendre que cela est un vrai danger pour les autres conducteurs et pour soi-même.

Ils nous ont ensuite fait tester des lunettes qui simulent la vision d’une personne alcoolisée et une autre paire de lunette qui simule une personne sous l’emprise de stupéfiants.

Les gendarmes nous ont montré leur matériel de dépistage d’alcoolémie et de consommation de stupéfiants.

Nous avons terminé la matinée avec l’atelier test choc et l’atelier circuit sous alcoolémie, de 11h00 à midi.

Des professionnels de la sécurité routière nous ont montré la limite d’alcoolémie autorisée par la loi.

Nous avons parcouru à pied un circuit balisé par des plots avec des lunettes qui simulent la vision d’une personne alcoolisé. Enfin, par groupe de deux, nous avons embarqué sur un dispositif de simulation de choc frontal à 30 km/h.

Hakima et Mathis ont accepté d’être filmés sur le simulateur :

Cette demi-journée nous a appris à avoir une attitude responsable sur la route.

Article rédigé par Mehdi Delage, Christ Olita et Youssouf Ali.

Journée d’intégration : faisons davantage connaissance !

Le 18 septembre, nos professeurs nous avaient organisé une journée spéciale, à l’extérieur du lycée, pour nous donner l’opportunité de mieux faire connaissance.

Dès 8h00, nous avions rendez-vous dans la salle de M. Vigne, notre professeur principal. Jusqu’à 8h30, nous avons participé à un jeu proposé par le professeur : cela consistait à donner notre ressenti sur notre nouvelle vie de lycéen. Le bilan a été très positif et la majorité de la classe a constaté que le lycée est plus agréable que le collège. Les différences sont que nous sommes plus libres : nous pouvons sortir du lycée pendant les pauses ou la coupure méridienne. Nous pouvons aussi utiliser notre téléphone à l’intérieur de l’établissement, sauf bien sûr en salle de classe. Nous disposons aussi d’une plus grande responsabilité par rapport au collège, et nous nous entraidons très souvent pendant les cours, ce qui est nouveau pour nous.

Première étape : la médiathèque Jean-Jaurès

Nous sommes partis à pied en direction de la Médiathèque, située à un peu plus d’un kilomètre du lycée.  A notre arrivée,  nous avons été accueillis par Annie qui nous a fait découvrir les vastes locaux.
Notre guide nous a montré le fonds documentaire de l’ex-président de la République François Mitterrand. Ce président, né à Château-Chinon,  a fait don à la Médiathèque d’une grande collection de livres très rares  : certains livres sont reliés en peaux d’animaux, dont un en peau de poulain, ce qui les rend originaux voire uniques.
Au cours de ses deux mandats de Président de la République, François Mitterrand a énormément voyagé à travers le monde. Il était passionné par la lecture, et à ce titre a reçu en cadeaux de nombreux  livres uniques de la part de chefs d’Etats du monde entier.

Nous avons également découvert d’autres salles, telles que l’espace des jeux vidéo où il est possible de s’initier à la réalité virtuelle avec un masque 3D. Au sous-sol, nous sommes restés mués face à l’immense collection de livres anciens que détient la médiathèque.  Enfin, juste avant son démontage, nous avons visité l’exposition estivale consacrée à la route nationale 7, qui relie Paris à Menton, près de la frontière italienne, en passant, bien sûr, par notre belle ville de Nevers.

Affiche de l’exposition réalisée par Claudine Reverdiau (Mairie de Nevers)
d’après une illustration de Thierry Dubois.

Deuxième étape : la pause déjeuner

Après nous être nourris l’esprit, il était temps de se remplir l’estomac ! Vers 12h00, nous nous sommes rendus sur les bords de Loire, derrière la Maison de la Culture, pour nous installer autour des tables de pique-nique. Après le déjeuner, nous avons pu nous divertir avec des jeux de société qui avaient été apportés par nos professeurs.

Troisième étape : canoë

Les forces reprises, nous nous sommes dirigés vers le club de canoë qui nous attendait pour une initiation à la discipline sur la Loire. Nous y avons rencontré les responsables qui nous ont expliqué le fonctionnement du club et nous ont montré des canoës datant de plus de 50 ans.  A 14h00, les élèves de notre classe qui souhaitaient s’initier au canoë se sont équipés, et sont ensuite partis sur l’eau accompagnés de M. Bourdin, notre professeur d’EPS. Pendant ce temps, les autres ont dessiné un paysage ou ont esquissé les portraits de leurs camarades,  grâce aux conseils de Mme de Sordi, notre professeure d’arts appliqués.

Prendre en main la manœuvre d’un canoë n’a pas été facile pour tous, mais l’expérience a ravi chacun d’entre nous. Retournés à terre, nous avons remercié les moniteurs et les dirigeants du club de canoë et il était déjà temps de rentrer chacun chez soi, en attendant de nouvelles aventures en 2GA !

Article rédigé par Gwenaël Billaut
Rédacteur en chef adjoint : Killian Mazzeï