And the winners are…

Saphia Azzeddine pour son roman Bilqiss, & Julien Revenu pour sa BD Ligne B ! Félicitation à eux !

P1020762

Nous avons pu assister, avec les 2de GT (les élèves ayant participé au prix étant finalement en stage ce jeudi), à la remise des prix lors d’une nouvelle cérémonie aui a permis de voir l’implication et le magnifique travail réalisé par les lycéens bourguignons et leur professeurs tout au long de l’année. De très beaux films, quasi professionnels, et une présence sur scène très impressionnante de plusieurs élèves, notamment une inversion de procès d’après Bilqiss:P1020741

J’ai retrouvé avec plaisir Dupont, que nous avions reçu avec son complice Mezzo pour Love in Vain au lycée. Nous avons évoqué cette rencontre qui nous a visiblement autant marqué que ces deux auteurs formidables, ainsi que les interprétations faites par les élèves sur scène ou en vidéo.

Nous espérons être sélectionnés l’an prochain pour à nouveau participer à cette belle aventure. Si c’est le cas, ce seront la classe de 1ère STI et une classe de bac pro qui seront partie prenante.

La sélection des établissement et la liste des ouvrages en compétition seront connus à la rentrée.

Bonnes lectures estivales à toutes et à tous !

Olivier, journaliste d’un jour

 

 

Olympiades des métiers : deux tailleurs de pierre en lice

Jeudi et vendredi dernier, deux élèves de bac pro du lycée concourraient pour les Olympiades des métiers d’art, option art de la pierre.

Cyril s’est inscrit sur un « Pourquoi pas ? » qui l’enchante, et Manon s’est vue inscrite par « quelqu’un » qui ne s’est pas fait connaître auprès d’elle. Elle est ravie !

En Taille de pierre, l’épreuve imposait cette année la taille d’un élément de colonne. Les élèves ont un bloc de pierre, de quoi faire leurs ébauches, quelques outils listés, le plan de ce qu’ils doivent réaliser. Et un temps imparti de 16 heures maximum pour réaliser la meilleure pièce possible. Le ou la vainqueur de l’épreuve ira « aux nationales ». Un bel atout sur leur futur CV !

P1020704a P1020707a P1020708a P1020709a P1020713a P1020719a

Retour d’échange franco-allemand

La classe de 2de Bac Pro Arts de la Pierre revient tout juste de Berlin où elle a passé une semaine avec des élèves allemands.

« Nous avons visité un chantier où les tailleurs de pierre ont la part belle pour une reconstitution à l’identique du Palais Royal, arpenté les salles du musée de Pergame, rencontré un député allemand et visité le palais du Reichstag, longé le Mur, navigué sur la Spree, visité le mémorial juif…

La suite en photos ! »

IMG_0697 IMG_0804 IMG_0836
IMG_0847 IMG_0846 P1000856
P1000853 IMG_0936 IMG_0870
P1000794 P1000884 P1000901
P1000920 P1000863 P1000945
P1000941 P1000978 P1000979
P1000984 P1000987

 

Emmanuelle, journaliste d’une semaine

Les lycéens restaurent un pigeonnier à Quétigny

Les élèves des section Taille de pierre, charpente et IPB (Intervention sur Patrimoine Bâti) du lycée travaillent depuis 2014 à  la restauration d’un pigeonnier du XVIIIe siècle acquis par la ville de Quétigny. Le chantier devrait prendre fin en juin 2016.

Vous pouvez voir le reportage finalisé en suivant le lien :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne/cote-d-or/cote-d-or-des-lyceens-restaurent-un-pigeonnier-du-18e-siecle-longvic-949358.html

Les lycéens ont participé également à la création de ce reportage avec l’équipe de France3 (voir article précédent) dans le cadre de « Journaliste en herbe ».

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne/journalistes-en-herbe-des-lyceens-tournent-leurs-reportages-avec-france-3-bourgogne-959129.html

André et Benoît, journalistes d’un jour

« Les discriminations au sens large »

Nous avons fait un jeu : les intervenants nous ont mis en ligne et ont posé des questions : si nous connaissions quelqu’un qui a subit des discriminations, ou si nous en avions subit, nous devions faire un pas en avant. Impressionnant ! Ce jeu a détendu les élèves qui sont du coup très attentifs.

Ensuite, par binôme, les intervenants nous ont donné des témoignages écrits, nous les avons lu, puis expliqué chacun à notre tour à la classe ».

Marion, journaliste d’un jour

« Histoires vécues de migrants »

Passage d’un film contenant des témoignages des immigrés à Dijon. Ces personnes sont pour le moment à la rue ou au CADA (Centre d’Attente des Demandeurs d’Asile). Cependant, il n’y a pas beaucoup de places dans ces centres, c’est pour ça que certains sont à la rue. 30% des demandes d’asile sont acceptées. 48 milliards, c’est ce que coûtent les immigrés à la France. 60 milliards, c’est ce qu’ils lui apportent ».

Marion, journaliste d’un jour

Les dépêches de Bilal

« 9h-10h : Gymanase : handisport

Activité durant laquelle les élèves ont pu se « mettre dans la peau » d’une personne handicapée. Présentée par la Fédération Française Handisport. Activités proposées : basket , tennis de table en chaise roulante et foot pour aveugles.

Avis élèves : activités géniales et amusantes ».

« 10h-11h : salle C : SOS refoulement

Présentation de SOS refoulement par un de ses membres et débat sur les immigrés ».

« 11h-12h : Salle A : CESSAD

Intervention d’une personne spécialisée pour les personnes avec des problèmes mentaux, suivi d’une sensibilisation ».

« 13h30-14h30 : Ligue des droits de l’homme

Paul, de la LDH, nous a présenté un documentaire sur les migrants et un témoignage d’un migrant portugais présent ».

« 14h30-15h30 :  Amnisty International

Trois représentants de l’association nous ont proposé un jeu et proposé un travail sur la discrimination ».

« 15h30-16h30 : Adosphère

Deux représentants sont venus présenter l’Adosphère (organisation, etc) et discuter sur des faits concrets, puis discussion du sujet ou thème d’aujourd’hui [l’autre] ».

Bilal, journaliste d’un jour

 

 

Les dépêches de la journée

Dans l’impossibilité qu’a eu Melyane de nous transmettre ses dépêches au fur et à mesure de la journée, les voici concentrées sur un seul article. Nous ferons de même avec celles de Bilal dans l’article suivant.

« Lors du premier atelier, le groupe 6 [auquel elle a été rajouté] a pratiqué du torball hadisport dirigé par un intervenant.; C’est un atelier pour personnes non voyantes. C’est une discipline très physique ! »

« Le deuxième atelier est animé par Mme Gautier de SOS Refoulement. Elle nous explique les différentes sortes de migrations ».

« Le troisième et dernier atelier de la matinée se déroule au CDI et est assuré par « Les délivreurs de mots ». Les intervenants, Jean-Michel et Sylvie, nous ont lu des textes et des poèmes en rapport avec les thèmes de la dictature, l’étranger, l’autre en général, les migrants ».

Le premier atelier de l’après-midi a été présenté par des élèves du CVL, Claire et Déborah, qui ont parlé du film réalisé dans le cadre du concours « Halte aux stéréotypes » et dirigé par Mme Sfeir-Thomaso et Mme Ragno ».

L’atelier suivant est présenté par un ancien migrant portugais et un membre de l’association qui nous explique la vie des migrants, comment et pourquoi ils sont venus en France ».

Le dernier atelier est un atelier où les intervenants du MRAP nous expliquent ce qu’est le racisme ».

Meyline, journaliste d’un jour

10 clips pour un autre regard

Romain, AED nous a présenté comme le titre l’indique des courts métrages sur le racisme …

La première histoire présente un homme noir qui vient d’être muté  dans une entreprise seulement personne ne lui adresse la parole parce qu’il est noir. Le fils de cet homme vit exactement la même chose à l’école.

Dans la seconde, une personne avec les yeux bridés se fais agresser dans la rue par trois autres personnes. Il sera battu à mort !

Dans la troisième elle est divisé en plusieurs parties :
– Un ado « typé » court et un homme lui dit  » dépêche toi tu va rater ton car pour le pays  »
– Puis cet l’ado qui va insulter une femme dans la rue de  » pute  »
– Cette femme à son tour va critique un jeune avec sa mère qui est voilée.
– Ensuite le jeune homme va fixer une fille de couleur et dire à sa mère  » regarde maman, elle est belle « .

Dans la vidéo suivante , des personnes sont entièrement habillées en blanc et ne se parlent pas jusqu’à ce qu’un garçon de couleur avec un tee-shirt rouge sympathise avec une personne et l’effet boule de neige fait que leurs habits se colorent et qu’ils se mettent à communiquer entre eux .

La dernière vidéo présente un homme, Samuel ,diplômé, qui  recherche un emploi. Malgré son niveau d’études et un bon CV, on découvre que personne ne veut l’embaucher parce qu’il est noir.

Victorien, journaliste d’un jour

Le journal du lycée technique et professionnel du bâtiment et des travaux publics