Archives de catégorie : Travaux d’élèves

1B TPOrgoCB : activités autour de l’Opéra « La Finta Pazza »

Dans le cadre du festival Modes de vie, les élèves de la classe de 1ère  BP TP ORGO ont été choisis pour travailler avec l’Opéra de Dijon. Ils devront réaliser, en binôme, 10 maquettes de décor pour l’opéra italien du 17eme  siècle « la Finta Pazza ». Le thème qui y est abordé est le mythe d’Achylle et la guerre de Troie.

Le lundi 5 novembre 2018 les élèves ont été initiés à la manipulation de l’aiguille par la plasticienne et costumière Julie Lardrot.

Le mardi 6 novembre, ils ont assisté à une présentation par Camille Pernelet (Attachée à l’action culturelle à Opéra de Dijon) de l’oeuvre qui sera jouée à l’Opéra.

 

Les élèves visiteront l’Auditorium avec leurs enseignantes de français et d’arts appliqués qui co-animent ce projet, visiteront les ateliers décors et costumes de l’Opéra, rencontreront  le directeur Laurent Joyeux et le metteur en scène Jean-Yves Ruf, et exposeront leurs maquettes au Grand Théâtre. Le vernissage aura lieu le lundi 04/02/2019 à partir de 18h30.

Tess et Maxime, journalistes d’un jour

Mise à jour : retrouvez l’article dans la La dernière lettre d’informations CAScAD consacrée aux Arts Vivants

 

Théâtre en résidence, deuxième partie

Les élèves impliqués dans la résidence ont retrouvé avec plaisir le metteur en scène Jean-Philippe Naas pendant toute cette semaine dédiée à la lecture, à l’écriture et à la mise en scène.

La photographe Roxanne Gauthier a mis son talent dans la réalisation de portraits des élèves qui se mettent en scène dans l’établissement, tandis que la musicienne Julie Rey enregistrait les textes écrits par les élèves lors des séances avec Jean-Philippe.

Ce travail s’articulait autour des expériences de vie, fictives ou non, des élèves, à différents moments de leurs vies, en textes courts, puis en développant un de ces moments dans un texte long.

Etude d’un extrait de La Rivière pour imaginer une mise en scène
Ces textes donneront du grain à moudre à Denis Lachaud qui s’en servira pour écrire la pièce commandée par Jean-Philippe.
Les élèves allophones de la classe d’UPEAA, écrivent des textes depuis le début de l’année pour réaliser un webdocumentaire expliquant ce qu’est l’UPE2A.  Ils ont enregistré directement textes musique avec Julie et continué avec Roxanne le travail d’images, tout en se mettant en scène dans des situations proposées par Jean-Philippe. D’ailleurs, certaines séquences de la première semaine de résidence se retrouvent déjà dans le webdocumentaire ! (dont je vous mettrai le lien lorsqu’il sera mis en ligne).
Ce travail de théâtre en résidence trouve son écho et son reflet dans les propositions faites par Jean-Philippe  dans le cadre des 50 ans de la Fontaine d’Ouche : une présentation du travail de la compagnie avec le lycée dans une vidéo constituée de photos, de paroles d’élèves enregistrées et de musique originale. Des élèves d’horizons différents qui bâtissent ensemble leur avenir et le nôtre, dans un même endroit, c’est toute l’histoire de la Fontaine d’Ouche que l’on retrouve concentrée au lycée…
Le documentaliste, journaliste d’un jour

Théâtre en résidence, deuxième partie en avril

Jean-Philippe Naas, de la compagnie en attendant… et Denis Lachaud reviendront au lycée fin avril,  accompagnés par la photographe Roxanne Gauthier et la musicienne Julie Rey.
L’idée au cours de la semaine d’avril sera de continuer le travail d’écriture avec les classes « classiques », puis de les enregistrer et en même temps de les photographier.
Avec la classe d’UPEAA, qui aura déjà écrit en amont, ils enregistreront directement les textes et la musique avec Julie et continueront avec Roxanne le travail d’images.
Jean-Philippe a écrit le texte de présentation du travail de la compagnie avec le lycée (vidéo constituée de photos, de paroles d’élèves enregistrées et de musique) dans le cadre des 50 ans de la Fontaine d’Ouche :
« Les bâtisseurs
C’est un portrait.
Un portrait à plusieurs visages, plusieurs voix.
Ils seront ébénistes, menuisiers, charpentiers, tailleurs de pierre, maçons, peintres…
Certains viennent tout juste d’arriver dans notre pays.
En attendant, ils sont au lycée des Marcs-d’Or.
Et de leur fenêtres, ils voient le quartier de Fontaine d’Ouche.
Ils le dominent, le traversent et l’habitent pour certains.
En tant que futurs bâtisseurs, ils participent à son éternelle construction. »
Le travail sera en effet visible à partir du mois de juin dans divers endroits du quartier.
Olivier, journaliste d’un jour

Un mini stage au lycée en menuiserie en 4e ? C’est possible !

Les élèves de 4e peuvent aussi faire des stages, et en menuiserie au lycée s’ils le désirent. Ainsi, 11 élèves (dont cinq filles) travaillent sur un objet à confectionner (un jeu de solitaire) durant les 3 heures qu’ils feront en atelier pendant les six semaines que dure leur stage. Avec le plan donné par l’enseignant, ils doivent tracer, scier, percer, poncer… pour réaliser un objet dont ils seront fiers ! Un bon moyen de savoir si le travail du bois les intéresse !

 

Didier, journaliste d’un jour

Les IPB en chantiers

Les élèves d’IPB (intervention sur le patrimoine bâti) apprennent toutes sortes de techniques afin de pouvoir travailler à la restauration du patrimoine . A ce titre, ils travaillent en maçonnerie, taille de pierre, charpente et la couverture. Pour plus d’informations sur la formations, cliquez ici, ou venez aux journées portes ouvertes du lycée.

Ainsi, dans le cadre de leur études, ils sont amenés à réaliser des chantiers école pour les particuliers, comme par exemple avec le chantier ci dessous :

Façade nord avant travaux

Façade sud avant travaux

Déconstruction

Mesure du surplomb du mur

Début de la reconstruction

Façade sud décrépissage

Suite reconstruction

Pendant les travaux

Reconstruction pose du linteau

Façade sud décrépissage

André, journaliste d’un jour

Echange franco-allemand : c’est toute la semaine au lycée !

Dans le cadre des échanges franco-allemand, les élèves de la Meisterschule de Kaiserslautern sont pour une semaine à Dijon. Hasard du calendrier, ils sont arrivés le 22 janvier, date anniversaire du traité de l’Elysée dans lequel Charles de Gaulle et Adenauer signèrent la réconciliation franco-allemande !

Ce sera pour les menuisiers ébénistes  (2CAP et 1BP) et les tailleurs de pierre de rencontrer leurs homologues allemands au travers d’activités communes, de cours de langue, de cours tandem, de travail commun en atelier et de visites de notre bonne ville de Dijon.

Echanger, se connaître Travailler ensemble, s’apprécier

Accueil petit déjeuner

Cours tandem

Cours tandem

Cours tandem

Visite de l’atelier taille de pierre

Visite de l’atelier Finitions

C’est ce mercredi que les élèves présenteront, devant les deux directeurs, les objets confectionnés de chaque côté de la frontière.

La rencontre retour ( visite du patrimoine architectural de la Rhénanie-Palatinat et visites d’entreprises) aura lieu du 25 février au 2 mars. Nous partirons en même temps que les termAPI qui effectuent leur stage en Rhénanie-Palatinat.

Emmanuelle et Jessica, journalistes d’un jour

Les UPE2A aux ateliers de La Nef

La classe d’UPE2A , après une visite thématique au Musée des Beaux Arts (merci à Ludivine pour sa super visite autour du bestiaire du Moyen Age et de la Renaissance), s’est lancée dans la conception d’un triptyque à partir des copies que les élèves avaient réalisé sur place. pour certains d’entre eux, c’était une première ! Ils n’avaient jamais fait de dessins.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Ils iront encore une fois aux atelier de la Nef où ils sont très bien guidés par X et Maxime.

Laurent, journaliste d’un jour

Finition des peintures dans le couloir des ateliers

Décidément, les peintres sont à l’honneur !

En effet, les 2de Bac Pro Fin mettent la dernière touche à la rénovation du couloir des ateliers bois (menuiserie, ébénisterie, charpente), peinture et labo génie civil.

Le sol, les murs, les portes ont été rénovés et repeints (voir les posts précédents). Ils ont aussi ces derniers temps réalisé des dessins en lien avec les différentes salles spécialisées du couloir.

En image !

A quand l’inauguration officielle ?o)

Samuel, journaliste d’un jour