Les internes au théâtre

Ce mardi 28, une quinzaine d’internes a assisté à la représentation de « L’entreprise » au TDB.

Quelques réactions des élèves :
« C’était très intéressant et drôle. La deuxième partie un peu répétitive, avec du vocabulaire que je n’ai pas toujours compris. Mais j’ai vraiment adoré la première partie »
 » Les petites scènes sur la vie en entreprise étaient supers. L’ambiance dans ce théâtre est hyper chaleureuse, c’est une ancienne église transformée en théâtre. « 
 » c’était vraiment très drôle ».
Johanna, journaliste d’un jour
Mardi 25 novembre, 16 filles internes ont assisté à la représentation de « Ali Baba et les 40 princesses » au Cèdre à Chenôve.
Elles ont été enchanté par le spectacle qui parle des femmes, de leur vie déracinée, enracinée ailleurs, de leur force, de leur volonté de vivre bien, quelque soit le terreau sur lequel elles veulent s’épanouir…
Ce spectacle était présenté dans le cadre des Nuits d’Orient.
Johanna, CPE-journaliste d’un soir

Eiffel, en fer et contre tous

Comme on participe à L’Échappée littéraire des lycéens et apprentis de Bourgogne, notre classe de 1B1 a ét au Théâtre des Feuillants à la représentation de la pièce de Alexandre Delimoges : Eiffel, en fer et contre tous.

Présentée à Avignon, jouée à Paris, c’est là que la directrice de l’association « Eiffel, né à Dijon » est tombée sous le charme de la pièce et l’a faite venir à Dijon.

Nous avons appris beaucoup de choses sur Gustave, mais nous sommes déçus quand même qu’Alice puisse être un rêve, un des seuls de la BD A comme Eiffel, qui est dans la sélection du Conseil Régional.

Mais on a bien aimé et on ne regrette pas d’y être allé.

Kenza, journaliste d’un jour

La Rivière au TDB !

Devant le théâtre

Nos élèves de 1C Par CB, les 2B Men CB, les apprentis UFA Route, les 1ères B GO TP CB  et les UPE2A ont eu l’opportunité (la pièce se joue cette semaine seulement à guichet fermé !) de voir la pièce de théâtre écrite par Denis Lachaud et mise en scène par Jean-Philippe Nass de la compagnie en attendant… en présence de l’auteur et du metteur en scène au Théâtre Jacques Fornier !

Denis Lachaud (casquette et lunettes) et Jean-Philippe Nass (lunettes :o)
Le salut en fin de pièce
Quelques 1C Par CB avec les acteurs, l’auteur, une CPE du lycée  et les enseignants accompagnants
Questions-réponses. Jean-Philippe Nass, les comédiens, et Magali Poisson, du TDB

Ceux-ci ont, avec les acteurs, joué le jeu des questions réponses sur la pièce, les choix de la mise en scène et du décor à l’issu d’une représentation émouvante et longuement applaudie par les élèves présents dans la salle. Certains avaient même eu l’occasion de voir les répétitions du spectacle au lycée .

Les élèves de 1C Par CB et les UPE2A étaient cette année inscrits dans les actions de l’auteur et de la compagnie en résidence dans l’établissement depuis l’an passé et pour un an encore.

Denis Lachaud leur a proposé pendant trois mois des ateliers d’écriture sur différents thèmes (quelques textes publiés bientôt !), et quelques exercices de mise en situation pour exprimer des sentiments, vivre des situations inédites. Les résultats sur la maîtrise de la langue sont impressionnants !

Les autres élèves ont travaillé toute l’année sur le théâtre, la mie en scène, l’incarnation des personnages, ou étaient tout simplement dans le dispositif l’an passé. Un aboutissement de leur travail, en quelque sorte.

Maxime, journaliste d’un jour

Semaine théâtre en résidence

« Je raconte l’histoire du joueur de flûte d’Hamelin »

Toute la semaine, les comédiens Sylvain Pottiez, Thomas Debaenne et Christophe Carassou qui joueront la pièce de Denis Lachaud « La rivière » produite par la compagnie en attendant… en mars, font travailler les élèves sur des techniques de théâtre, des attitudes, des respirations… Ils les entraînent dans l’imaginaire, la réflexion, la connaissance de soi et de l’autre.

Mise en jeu et en scène d’un extrait de « La rivière »

L’après-midi, les comédiens répètent au lycée la pièce qu’ils joueront devant les lycéens vendredi prochain.

 

 

Aurore et Margaux, journalistes d’un jour

Le théâtre aux Marcs d’Or 

Le mardi 20 novembre Guillaume Clausse et Carine Rousselot sont venus jouer au lycée Les Marcs d’Or l’acte deux scène première  du Misanthrope. Ils ont interprétés cette scène mythique de Molière 3 fois mais à chaque fois d’une manière différente, ce groupe est venu jouer au lycée car le théâtre fait parti du programme de français et peux apporter un plus pour les épreuves du bac. À la fin du spectacle les élèves ont pu échanger pendant 1h00 avec les acteurs.

Voici le ressenti de certains élèves à propos de la pièce:

Lucas » j’ai bien aimé la représentation, j’ai bien rigolé à certains moments »

Cyprien » j’ai trouvé la représentation très bien, plutôt originale »

Valentin  » j’ai bien aimé le contact avec les personnes j’ai trouvé cela très intéressant  »

Toute la classe ira au théâtre voir la pièce de Denis Lachaud appelée La Rivière.

Florian, journaliste d’un jour

Restitution du travail de l’atelier théâtre

Pour trois ans, la compagnie en attendant.. est dans nos murs.

Jean-Philippe Naas, directeur de la compagnie en attendant… a travaillé sur des extraits du livre de Denis Lachaud : La Rivière.

Les artistes

Grâce aux enseignantes de français, il a pu ensuite faire écrire les élèves sur leur vie, réelle ou imaginaire, depuis leur naissance jusqu’au temps où ils le souhaitaient, ce qu’ils imaginent qu’ils feront, comment sera leur vie…

Grâce à Roxanne Gauthier, il a eu de superbes portraits d’élèves. Grâce à Julie Rey, il a eu les enregistrements des textes lus par les élèves, et une mise en musique des deux diaporamas qu’il a réalisé.

Le résultat est bouleversant.

Un public atentif

Les élèves et leurs enseignants, ainsi que des représentants de la mairie, du TDB, on pu voir en avant-première le résultat de leur travail et de leur participation à ce portrait à plusieurs visages.

Vous pouvez vous plonger

Un silence plein d’émotions

dans les regards et les mots de ces élèves, de ces bâtisseurs, à la piscine de la Fontaine d’ouche jusqu’à la fin du mois.

 

 

Chouchanic, journaliste d’un jour