Archives de catégorie : Non classé

Opération Sakado : remise de la collecte !

Ce vendredi 17 janvier, les élèves du CVL et les CPE ont remis à M. Joly de la SDAT les sacs à dos récoltés pour les sans abris.

Quelques-uns des sacs

Mme Sfeir, CPE, et M. Joly, de la SDAT, qui remercie les élèves

Les sacs sont apportés dans le camion pour distribution

Don de la cantine

Quelques élèves du CVL

Quelques élèves du CVL

Chaque sac est rempli par thème (hygiène, bien être, vêtements, nourriture) grâce à la générosité des élèves et des personnels du lycée sollicités par le CVL par des campagnes d’affichage, du tractage et des interventions dans les classes. Une preuve supplémentaire, si besoin était, de la générosité de celles et ceux qui travaillent au quotidien pour améliorer la vie de chacun.

Un grand merci au CVL pour son travail et aux CPE pour avoir chapeauté toute l’opération !

Laurent, journaliste d’un jour

FIBOIS EN DIRECT LIVE AVEC LES 3e

Le mardi 07 janvier 2020 dans le cadre de la découverte professionnelle et du Parcours Avenir, avec leur professeur principal, les élèves de 3ème ont reçu Natacha Carré, chargée de communication à FIBOIS, qui nous a présenté la filière Bois et Forêt.

   Mme Carré a pu présenter les différents métiers de la filière Bois à travers un kit de communication et notamment un quizz qui était super sympa. Les 6 questions du Quizz permettaient de parler des clichés et des réalités de la filière Bois. Par exemple, est-ce-que couper du Bois, c’est détruire la forêt ? Le Bois ça brûle plus vite que l’acier ?…On a tenté d’y répondre pour gagner des bonbons. Madame Carré nous a donné pleins d’informations.

Deux journalistes, de France Bleu Bourgogne et de RCF Dijon, 2 radios locales, étaient présents. Le journaliste a interviewé quelques élèves pour connaître leur sentiment sur la filière Bois et discuter de leur projet d’orientation.

Les élèves ont pu ensuite échanger et se renseigner sur les métiers en rapport avec leur projet professionnel. Il existe plus de 50 métiers dans la filière. 20 000 salariés repartis dans 5000 entreprises dans des domaines aussi variés que l’environnement, la production, la création, la recherche, le commerce… Les formations sont très variés aussi. Cela va du CAP au diplôme d’ingénieur.

Sites d’informations

Informations générales sur la forêt, le bois, la filière fibois-bfc.fr

Métiers, formations, établissements de formation www.metiers-foret-bois.org

Bourse d’emplois/stages/apprentissage www.emplois-foret-bois.org

Les 3ePM, journalistes d’un jour

Le CVL à l’écoute des élèves

Le CVL lance un questionnaire de satisfaction pour savoir ce que les élèves et les personnels pensent de la cantine et ce qu’ils souhaiteraient voir amélioré (repas, environnement, …).

Questionnaire et urnes au self la semaine du 13 janvier ! Soyez nombreux à y répondre !

Maud et Enzo, journalistes d’un jour

Sortie cinéma Les yeux sans visage de George Franju (1960)

Les élèves de 2B4 et de 2C1 sont allés voir au cinéma l’Olympia le mercredi 27 novembre 2019, le film Les yeux sans visage de George Franju (1960) programmé dans le cadre du dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma ».

Avant de voir le film les élèves ont travaillé sur les notions de cinéma et ont été initiés à la lecture filmique. Ils ont aussi analysé l’affiche et le titre du film pour en extraire quelques hypothèses concernant l’histoire, le genre… A l’issue de la séance, ils ont écrit une critique.

Qu’ont-ils pensé de ce film ?

Morceaux choisis de leur critique :

Pour Lucas, « l’histoire est intéressante car cela parle d’un docteur qui essaie avec son assistante de redonner un visage, à sa fille, qu’elle a perdu dans un accident de voiture, qu’il a lui-même provoqué »

Thibaut « trouve cela mal joué », tout comme Nils qui rajoute « on a l’impression que ce n’est pas normal », « il n’y a pas assez de dialogue »

Les scènes d’horreur étaient plutôt bien filmées, avec de grands zooms, qui rendaient bien et l’utilisation du flou pour montrer le visage défiguré.

Pour le choix Noir et Blanc« Je ne suis pas habitué à voir un film en noir et blanc, cela m’a gêné, je n’ai pas aimé », dit Nils. Pour Lucas « le noir et blanc n’est pas ma tasse de thé ! », « cela m’a dérangé » surtout au moment des actes de chirurgie « le sang ressemble à de l’encre noire, … à tout sauf à du sang ! ». Par contre pour Thibaut « le noir et blanc est un bon choix, cela rend le film plus bizarre… mais aussi sombre, peu joyeux ».

L’affiche du film
Ecriture du compte-rendu

Concernant la musique et l’éclairage, d’après Lucas, « créent un environnement stressant et/ou énervant ». « La musique répétitive fait mal à la tête » ! pour Nils. « Elle trop présente » résume Elias, ce qui « gêne à la compréhension de l’histoire ». Elle « est très froide, très sombre… elle fait un peu peur. » pour Thibaut.

La fin du film a laissé les élèves sur leur faim ! « La fin est plutôt énervante, on ne sait pas ce que devient la jeune fille » dit Nils. Elle rappelle à Lucas, une sorte de dicton, « qui sème le vent, récolte la tempête ! ». Gabriel a bien aimé la morale du film car « il montre qu’il ne faut pas faire confiance à n’importe qui même à une personne qui semble gentille et sociable ».

Isabelle, journaliste d’un jour

Eiffel, en fer et contre tous

Comme on participe à L’Échappée littéraire des lycéens et apprentis de Bourgogne, notre classe de 1B1 a ét au Théâtre des Feuillants à la représentation de la pièce de Alexandre Delimoges : Eiffel, en fer et contre tous.

Présentée à Avignon, jouée à Paris, c’est là que la directrice de l’association « Eiffel, né à Dijon » est tombée sous le charme de la pièce et l’a faite venir à Dijon.

Nous avons appris beaucoup de choses sur Gustave, mais nous sommes déçus quand même qu’Alice puisse être un rêve, un des seuls de la BD A comme Eiffel, qui est dans la sélection du Conseil Régional.

Mais on a bien aimé et on ne regrette pas d’y être allé.

Kenza, journaliste d’un jour

« Robert n’a pas de paillettes »

Les élèves de 2B4 ont bénéficié d’une représentation de cirque, grâce à l’association Cirqu’Onflexe et Plus petit cirque du monde.

Le spectacle de funambule nous entraîne sur le fil de la vie, dans une rencontre avec Robert, un anonyme qui, à la différence d’un acteur célèbre, reste dans l’ombre, sans paillettes apparentes. Vous pouvez voir le teaser là. La vie fragile, les chutes, le découragement, la force de recommencer… les sauts et les déséquilibres s’enchaînent et se suivent, avec en fond sonore l’orage ou la légèreté du printemps sortis d’une guitare électrique qui nous permet de vivre les sentiments et les émotions du funambule…

Arthur Sidoroff et le guitariste qui l’accompagnait pour les effets sonores ont pris le temps de répondre à nos questions à la fin du spectacle, en particulier pour répondre à la question : qui est Robert ?

Nous étions accompagnés d’une classe de Rameau (ils font du cirque en EPS) et de deux classe d’Ulis et d’UPE2A du collège Hériot.

Kevin, journaliste d’un jour

Bonne rentrée !

Les élèves et les enseignants se sont retrouvés lundi dernier pour la rentrée. Les élèves entrants ont été accueilli le lundi. Ils ont profité d’une journée pour découvrir le lycée (deux sites, beaucoup d’ateliers, de couloirs et de portes à mémoriser !o) et d’une journée d’intégration le mardi : en fonction de leur classe de métiers, ils ont pu aller sur le chantier de la cité de la gastronomie, visiter la ville,, faire une course d’orientation sur le campus et ses œuvres du 1% artistique ou faire du paintball… L’après-midi était consacré à la rencontre de professionnel.les de différents secteurs du bâtiments venus raconter leur parcours scolaire et professionnel.

Les montants sont rentrés le mercredi, et les nouveaux BTS Enveloppe du bâtiment ont été intégrés le jeudi.

Olivier, journaliste d’un jour