UPE2A : restitution du livre numérique collectif au Rectorat

P1020830blog
Les élèves de la classe et leurs enseignants

Tous les élèves allophones présents cette année au lycée se sont retrouvés avec M. Mathieu, proviseur, Mme Valsan leur enseignante de français, et le documentaliste qui a travaillé avec eux toute l’année, pour suivre au Rectorat la restitution du livre numérique auquel ils ont participé.

 

P1020803blog
Discours de M. Denis Rolland, Recteur de l’Académie de Dijon

P1020808blog
Discour de Mme Guérin, Conseillère pour l’action éducative et la prise en charge des élèves allophones et des enfants issus de familles itinérantes a l’origine du projet
P1020814blog
La vidéoconférence pour partager avec ceux qui n’ont pu se déplacer

M. le Recteur, ému par ce moment de partage entre les cultures au moment du Brexit anglais, a présidé cette cérémonie qui a permis à tous les élèves allophones de Bourgogne (écoles élémentaires, collèges et lycées) engagé dans cette action, de voir le travail des autres. Chacun y est allé de sa présentation, y compris ceux qui n’avaient pu venir, puisque la DANE avait anticipé en préparant les classes à une vidéoconférence.

Un bon moment qui a permis à chacun de se rencontrer, de discuter avant les vacances et leur affectation normalement l’an prochain dans les différents établissements de Bourgogne.

Vous pouvez voir le résultat de tous ces travaux en suivant le lien suivant :

Paroles partagées

Et autrement ici pour le déroulé de la journée.

 

Je, tu, il-elle : projection privée

Annelise Ragno enseignante d’arts appliqués au lycée, a conçu, sur l’invitation de Mme Cascan, proviseure adjointe,  filmé et monté un film dans le cadre de l’opération pour la mixité dans les enseignements promue par le Rectorat.

Copie de P1020781
Mme Cascan et Mme Ragno présentent le documentaire

Un film qui fait la part belle aux portraits d’élèves, garçons et filles, qui sont nos artisans de demain… Ils y racontent leur décision volontaire de faire un travail manuel, ce qui ne les empêche pas « d’en avoir dans la tête » comme le dit un charpentier, contrairement à ce que les parents ou les amis, la société peuvent penser.

Finalement, une main qui travaille, quelque soit la personne qui se trouve au bout, homme ou femme, est toujours une main qui travaille. L’important n’est-il pas que le travail soit bien réalisé ?

Copie de P1020785
Je, tu, il-elle

Mme Ragno nous a présenté ce film en avant première. Il aura fallu deux ans pour le construire avec les élèves, les personnels.

Élèves enseignants, équipe de direction… une trentaine de personnes étaient présentes pour assister à la projection, entre deux examens du Bac, surveillances ou sorties spécialement de stage pour l’occasion.

Un moment convivial a suivi la projection qui en a ému plus d’un(e), faisant notre fierté et notre joie.

Olivier, journaliste d’un jour

Les 3ePP et les tailleurs de pierre à l’honneur !

YDRAY-100_6141
Devant le Rectorat

Denis Rolland, recteur de l’académie de Dijon, a présidé ce jeudi la remise des prix académique de la sécurité routière en présence de Christiane Barret, préfète de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfète de la Côte-d’Or et d’Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière.

Ce prix s’inscrit dans les actions de sensibilisation menées dans les 4 départements afin de sensibiliser les élèves aux risques routiers et d’attirer leur attention sur des domaines transversaux tels que l’éducation civique, la santé, la culture et l’environnement.

Les 9 prix et 3 coups de cœurs récompensaient des élèves de toute l’académie (de la maternelle au lycée en passant par le collège) qui ont travaillé en groupe autour d’un projet de mascotte faisant référence à la sécurité routière et à laquelle il fallait donner un nom.

52 établissements concouraient, soit représentant environ 1 300 élèves et ayant réalisé 89 projets.

YDRAY-100_6186
Élèves et professeurs, fiers du résultat !

Et ce sont les 3e Prépa Pro du lycée et deux élèves de la section Art de la Pierre qui ont raflé les premiers prix !

Sous la férule de leur professeur d’histoire M. Sagaspe, et leurs professeurs d’atelier (menuiserie, M. Soulat, et finition, M. Debeauvait), les 3e ont imaginé les mascottes que vous trouverez en images.

YDRAY-100_6193YDRAY-100_6191YDRAY-100_6149

YDRAY-100_6148

YDRAY-100_6147

Les deux élèves de taille de pierre, sous la direction de M. Deloge, ont travaillé quant à eux sur leur temps libre pour réaliser ce travail en pierre.

YDRAY-100_6168
Pauline, et Nathanaël (en costume noir et chemise blanche)
YDRAY-100_6189
YDRAY-100_6188 Pauline
YDRAY-100_6179
M. Debeauvait, M. Soulat, M. Deloge : des profs heureux !

Le CVL à Paris

Du 10 au 12 mai 2016, les élus du CVL sont partis en voyage à Paris, accompagnés par les deux CPE.

Arrivés Gare de Bercy, nous avons rejoint le métro sous la pluie mais dans la bonne humeur.

IMG_2107Les élus du CVL du  Lycée Hector Guimard, qui propose les mêmes formations que le Lycée les Marcs d’Or, nous ont accueilli pour déjeuner. Une des CPE, Gaëlle Dubois, nous a ensuite fait visiter les ateliers de l’établissement.

IMG_2133

L’après-midi, toujours sous la pluie, nous avons marché pendant une éternité pour monter jusqu’à Montmartre et visiter le Sacré cœur. IMG_2096Après une pause bien méritée dans un café, nous avons visité le quartier de Pigalle.

Arrivés dans le quartier de Saint Lazare, nous avons été agréablement surpris par l’architecture des bâtiments ; nous avons séjourné dans une auberge de jeunesse très accueillante pendant les trois jours.

IMG_2072

Après nous être installés et avoir pris une bonne douche, nous partons pour le petit Montparnasse, assister à la représentation de « Chatouilles »  : Un des gros coups de cœur du festival Off 2014, Andréa Bescond a reçu le prix de l’interprétation féminine d’Avignon Critique Off.
Lauréat 2016 du Molière du Seul(e) en scène, Andréa raconte l’histoire insolite d’Odette, une jeune danseuse dont l’enfance a été volée et qui se bat pour se reconstruire.

IMG_2083

Le lendemain, c’était l’anniversaire de Mme Sfeir-Thomazo. On lui a bien souhaité, au Mc Do, dans le métro…on s’est pas mal fait remarquer, surtout quand on s’est fait contrôler et que Thibaut et Quentin avaient perdu leurs tickets de métro 🙂

Le matin, balade sur les Champs Élysées…

IMG_2115

L’après-midi, nous avons assisté aux questions au gouvernement à l’assemblée nationale, juste après le 49-3…l’ambiance était un peu électrique, tout le monde se taclait…On est en haut à droite sur la photo 🙂

IMG_2164Ensuite, nous avons rejoint les studios de canal+ à Boulogne Billancourt, pour assister au grand journal en direct. C’était l’ouverture du festival de Cannes.

Le soir, nous avons fait une visite de Paris de nuit en bateau mouches…

IMG_2142

Jeudi, nous étions un peu fatigués…on s’est baladés au Printemps et aux Galeries Lafayette, puis repos dans un café. Après avoir déjeuné dans une crêperie, nous avons récupéré nos affaires et rejoint la gare de Bercy. IMG_2149

Quentin et Thibaut, élus du CVL (les beaux gosses),

journalistes de trois jours

 

 

« Lycéens reporters » du lycée au festival Théâtre en mai

Cela fait plusieurs années que le lycée participe à un partenariat avec Le Bien public à travers un projet d’éducation artistique et culturelle. L’idée est de faire travailler ensemble des élèves et un professionnel de l’information, et de couvrir un événement, en endossant le rôle d’un journaliste, avec ses codes, ses objectifs d’information.

Cette année, c’est la classe de 2de Bac Pro Teb Geo du lycée qui a eu le privilège, avec sa professeure de français Madame Gin et le journaliste Frédéric Joly du journal Le Bien Public de pouvoir couvrir les dernières répétitions et la mise en place du spectacle Ce qui nous regarde, de Myriam Marzouki. Cette pièce est une création du Théâtre Dijon Bourgogne produite dans le cadre du festival Théâtre en mai.

Equipe lycéens reporters 2016
L’équipe lycéens reporters 2016 entourée de toute l’équipe de la pièce

Les différents échanges avec l’auteur – et metteuse en scène, l’équipe technique attachée à la pièce et les divers(es) intervenant(e)s du Festival, ont permis à nos élèves d’appréhender les différents métiers qui tournent autour de l’organisation du spectacle vivant.

Retrouvez tous leurs articles en suivant les liens suivants :

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/05/19/une-repetition-c-est-une-construction-collective

http://www.bienpublic.com/loisirs/2016/05/19/theatre-en-mai-cote-technique

http://www.bienpublic.com/actualite/2016/05/19/une-femme-derriere-les-feux-de-la-rampe

http://www.bienpublic.com/loisirs/2016/05/19/sam-babouillard-le-maitre-du-son

http://www.bienpublic.com/actualite/2016/05/19/viens-voir-le-comedien

http://www.bienpublic.com/loisirs/2016/05/19/rayess-bek-la-musique-c-est-un-jeu

http://www.bienpublic.com/loisirs/2016/05/19/yamina-ghorzi-il-faut-savoir-chouchouter-les-artistes

http://www.bienpublic.com/actualite/2016/05/19/capitaine-bertrand-tient-bon-la-barre

Le partenariat avec le TDB ne s’arrête pas là puisque les élèves ont également bénéficié de trois soirées théâtre. Outre la pièce dont ils ont vu les répétitions, ils ont ainsi assisté aux représentations de Narcisse et Goldmund et de Aux suivants.

Laurent et Johanna, journalistes d’un jour

 

And the winners are…

Saphia Azzeddine pour son roman Bilqiss, & Julien Revenu pour sa BD Ligne B ! Félicitation à eux !

P1020762

Nous avons pu assister, avec les 2de GT (les élèves ayant participé au prix étant finalement en stage ce jeudi), à la remise des prix lors d’une nouvelle cérémonie aui a permis de voir l’implication et le magnifique travail réalisé par les lycéens bourguignons et leur professeurs tout au long de l’année. De très beaux films, quasi professionnels, et une présence sur scène très impressionnante de plusieurs élèves, notamment une inversion de procès d’après Bilqiss:P1020741

J’ai retrouvé avec plaisir Dupont, que nous avions reçu avec son complice Mezzo pour Love in Vain au lycée. Nous avons évoqué cette rencontre qui nous a visiblement autant marqué que ces deux auteurs formidables, ainsi que les interprétations faites par les élèves sur scène ou en vidéo.

Nous espérons être sélectionnés l’an prochain pour à nouveau participer à cette belle aventure. Si c’est le cas, ce seront la classe de 1ère STI et une classe de bac pro qui seront partie prenante.

La sélection des établissement et la liste des ouvrages en compétition seront connus à la rentrée.

Bonnes lectures estivales à toutes et à tous !

Olivier, journaliste d’un jour