Rencontre internationale, les élèves se confient !

« Hier  après midi (la semaine dernière en fait, mais j’ai tardé à le mettre en ligne, note du metteur en ligne) on a rencontré une classe  de terminale UFA Travaux Publics.

Ils se sont présentés,  ils ont dit d’où  ils venaient,  leurs projets, travaux.  Après nous  nous sommes présentés,  aussi on a dit notre nationalité, les projets etc. On a fait des groupes avec des questions entre nous (comment on  trouve la France, pourquoi c’est  importante pour  eux  de nous rencontrer  et  pour  nous  aussi  les études.  On a bien rigolé avec eux, on a fait aussi un petite goûter.

Zohra, Oumar, Klevis »

Rencontres internationales au lycée

Les apprentis UFA travaux publics et les élèves d’UPE2A se sont retrouvés aujourd’hui pour échanger sur  leurs parcours de vie : d’abord par une présentation de leurs études et métiers (les apprentis travaillent à l’année en entreprise et ne viennent que 20 semaines dans l’établissement et les UPE2A ne restent en général qu’une année ou moins pour apprendre le français avant d’intégrer des classes classiques).

Puis en se présentant, en plaçant sur une carte de France et une carte du monde les villes de naissance et de travail qu’ils font ou qu’ils veulent faire.

Des questions plus personnelles ont enfin été posé pour éclairer les raisons du départ de ces jeunes de leurs pays, ou les conditions de leur arrivée en France. Les langues sur ces sujets ont du mal à se délier tant la charge émotionnelle est grande. Les élèves d’UFA s »étaient eu posé la question de savoir ce qui pourrait les amener à quitter la France, de manière durable voir irréversible.

Une dînette, organisée par les deux enseignantes a clôturé ce premier échange.

Laurent, journaliste d’un jour

 

Yoga au lycée

Les classes d’UPE2A et de Terminale Menuiserie Constructeur Bois ont fait une première séance de yoga ensemble. Neuf autres suivront. Les interventions sont assurées par David

Au travers du yoga, la volonté affichée des enseignantes porteuses du projet est de faire se rencontrer des élèves différents de par leurs études, leur parcours, la place qu’ils peuvent avoir dans notre société. Ces séances, dédoublées, entraînent un groupe dans une autre connaissance du soi intime, dans le lâcher prise et l’abandon des préjugés (sur soi et les autres) et l’autre groupe dans la discussion et la connaissance de l’autre, de ses réalités, de ses rêves, de ses aspirations.

Olivier, journaliste d’un jour

Un poème pour un métier

Les élèves d’UPE2A ont participé à un atelier orientation avec la COP du lycée. Ils en ont profité pour écrire des poèmes sur divers métier :

Le mécanicien

J’ai vu le mécanicien qui partait au garage

J’ai vu le mécanicien comparer plusieurs moteurs

J’ai vu le mécanicien chercher les clés dans la caisse

J’ai vu le mécanicien donner le bruit du moteur

Tu chantais  mécanicien

En assemblant la voiture

Je garde ton visage

Avec l’odeur d’huile de moteur

Moi, j’assemble les mots

Et c’est un peu pareil

Oumar

Le maçon

J’ai vu le maçon mélanger le ciment avec du sable et du béton

J’ai vu le maçon comparer les briques avec du ciment

J’ai vu le maçon en train de bétonner une dalle

J’ai vu le maçon en train de remplir les poteaux avec le mélange de ciment

Tu chantais, maçon en jetant le ciment sur les briques

En assemblant les briques pour construire une maison

Je garde ton visage

Avec des tâches de ciment

Moi, j’assemble les mots

Et c’est un peu pareil

Lamine

Le coiffeur

J’ai vu le coiffeur

Il coupe les cheveux

J’ai vu le coiffeur

Il rase les cheveux

J’ai vu le coiffeur

Il peigne les cheveux

J’ai vu le coiffeur

Laver les cheveux

Tu chantais, coiffeur

En colorant les cheveux

Je garde ton visage

Avec le parfum du shampoing

Moi, j’assemble les mots

Et c’est un peu pareil

Nizar

Le peintre

J’ai vu le peintre peindre le mur

J’ai vu le peintre peindre la chaise

J’ai vu le peintre peindre la porte

J’ai vu le peintre peindre la table

Tu chantais peintre

En assemblant la peinture

Je garde ton visage

Avec l’odeur des peintures

Moi, j’assemble les mots

Et c’est un peu pareil

Sadio

Le cuisinier

J’ai vu le cuisinier

J’ai vu le cuisinier tirer parti de la sauce

J’ai vu le cuisinier comparer plusieurs ingrédients

J’ai vu le cuisinier approcher les condiments

J’ai vu le cuisinier donner les expériences de son travail

Tu chantais cuisinier

En assemblant les plats

Moi, j’assemble les mots

Et c’est un peu pareil

Dabo           

Catherine et Claudette, journalistes d’un jour

 

L’UPE2A au musée de la vie bourguignonne

Hier, on a visité un Musée, on a appris les trois spécialités de Dijon qui sont : la moutarde, le cassis, le pain d’épices.

La première chose qu’on a visité c’est la cuisine qui contenait des casseroles, des poêles, des marmites, une louche, un couteau.

Après on a visité la pharmacie qui contenait la moutarde pour soigner les gens du rhume.

Enfin, on a goûté le pain d’épices industriel et artisanal puis on a fabriqué de la moutarde avec des graines de moutarde et du vinaigre.

Le broyage des graines

 

On s’applique !

 

 

Zohra et Duaa,

journalistes d’un jour

Lycéens au cinéma

Séance Cinéma lundi 3 décembre après-midi, pour les 1ères Bac Pro et des élèves germanistes, dans le cadre du dispositif « Lycéens et apprentis de Bourgogne-Franche-Comté au cinéma ».

Il était initialement prévu, une séance de visionnage, au cinéma Devosge autour du film de Charles Laughton, La Nuit du chasseur (1955). Mais, suite aux manifestations de lycéens, il a été décidé par le Rectorat d’annuler toute sortie scolaire. Ce qui n’a pas permis aux 69 élèves de rejoindre la salle de cinéma. Toutefois, une solution de repli a été trouvée en urgence par le proviseur, Monsieur Mathieu. Qu’il en soit ici remercié. La salle de réunion MO2 a donc accueillie tout ce petit monde : 69 élèves et 3 professeurs.

L’objectif du projet est d’enrichir et diversifier la culture cinématographique des élèves, de les initier à la lecture filmique, mais aussi, en intégrant cette étude au programme de 1ère Bac Pro, d’avoir une approche thématique du film, et plus particulièrement dans le cas de La Nuit du Chasseur, étudier l’univers du conte, de l’imaginaire… L’intention est également de développer le sens critique et l’argumentation avec l’écriture de critiques de film.

Avant cette projection, le film a été exploité par les professeurs avec une étude de l’affiche, du titre et de la bande annonce.

Les séances séances suivantes seront axées sur les choix de mise en scène réalisés afin de plonger le spectateur dans l’univers du conte.

Isabelle, Emmanuelle et Florence, journalistes d’un jour

 

Projet opéra 4e atelier

Ce mardi 4 décembre 2018 s’est déroulé l’ultime atelier « maquette » autour de l’Opéra La Finta Pazza, en présence de Julie Lardrot. Il s’agissait pour les élèves durant trois heures, d’affiner chacune des dix productions. Les fonds des maquettes ont été mis en décor, avec des images préalablement choisies pendant les cours d’Arts appliqués de Laurence Grenier. Certains binômes ont particulièrement bien avancés les décors amovibles à l’aide de baquettes, rideaux et voilages qui seront descendus ou montés depuis les cintres mais également des éléments de décor en 3D qui seront installés à partir des côtés cour et jardin. Le travail ne sera pas terminé aujourd’hui. Des séances d’arts appliqués seront encore nécessaires pour venir à bout de toutes les imaginations débordantes…

A suivre le 15 janvier 2019, la visite des ateliers décors et costumes de l’Opéra de Dijon ainsi que de l’Auditorium…

Isabelle, journaliste d’un jour

 

Le journal du lycée technique et professionnel du bâtiment et des travaux publics