Projection du documentaire « Sexe sans consentement » aux élèves

Le mercredi 4 décembre, le collectif droits des femmes 21 est venu présenter aux élèves le documentaire « sexe sans consentement ».

Précédée d’une présentation du Goncourt des lycéens 2019  « Les choses humaines » de Karine Tuil, la projection a été suivie de riches échanges.
Réactions des élèves :
 » C’était vraiment bien, on ne nous parle jamais de ça, alors que c’est hyper important. Pour les filles comme pour les garçons, savoir comment faire pour mettre la bonne limite ».
« Dans le reportage on voit que la plupart des filles à qui c’est arrivé culpabilisent, alors qu’elles ne devraient pas culpabiliser. Même si tu connais le garçon qui te force c’est pas à toi de culpabiliser ».
« On a parlé aussi des circonstances qui font qu’on a plus de risques, par exemple quand on consomme de l’alcool ou des drogues, on voit dans le documentaire que les filles ou les garçons ne se rappellent même plus ce qui leur est arrivé »
Johanna, journaliste d’un jour

 

Parcours avenir : des collégiens de Rameau dans nos murs

Le vendredi 22 novembre, un groupe d’élèves du parcours avenir du collège Rameaux est venu visiter les ateliers du lycée.

Dans l’atelier menuiserie-ébénisterie
Réalisation de l’atelier charpente-construction bois
Dans une réalisation de l’atelier peinture
Essai en taille de pierre guidée par un enseignant en TPi
Hall des salles de classes en Finition
Visite de l’atelier taille de pierre
Accompagnés par quelques lycéens tuteurs, ils ont pu découvrir les formations, échanger avec les élèves et les enseignants. Certains sont même repartis avec des objets confectionnés en atelier.
Coline, tuteur pour l’année, journaliste d’un jour
Mardi 25 novembre, 16 filles internes ont assisté à la représentation de « Ali Baba et les 40 princesses » au Cèdre à Chenôve.
Elles ont été enchanté par le spectacle qui parle des femmes, de leur vie déracinée, enracinée ailleurs, de leur force, de leur volonté de vivre bien, quelque soit le terreau sur lequel elles veulent s’épanouir…
Ce spectacle était présenté dans le cadre des Nuits d’Orient.
Johanna, CPE-journaliste d’un soir

Les UPE2A au Musée de la vie bourguignonne

La classe d’UPE2A a suivi la visite « gourmande » sur les spécialités bourguignonnes proposée par le Musée de la vie bourguignonne ce lundi 25/11.

Attentifs aux explications de Cécile

Heureux !
Observation des photos montrant la production de biscuits Pernot vers 1880

A l’issu de la visite, ils ont fabriqué de la moutarde à partir des graines, et dégusté un morceau de pain d’épice, une première pour certains !o)

Les pilons vont se mettre en action

Nous en avons complété cette visite en passant devant la boutique Maille du centre ville et la boutique à colombage rouge de Mullot et Petitjean.

Olivier et Catherine,

journalistes accompagnateurs d’un jour

Radio-Phare se pose au lycée

Le lycée, son internat et le FSE, travaillent avec différentes associations de quartiers ou de la ville.

Ainsi, une belle relation s’est nouée entre les élèves de l’internat et La Maison Phare, qui propose des ateliers radio et vidéo.

Stéphane est venu faire travailler et enregistrer une émission avec quelques élèves. Choix du sujet, écriture journalistique du développement, enregistrement…

Le résultat est convainquant et peut être écouté ci-dessous :

Johanna, journaliste d’un soir

Réfection des escaliers : travaux d’élèves en cours !

Les travaux continuent au gré des intempéries et des stages des élèves.

Photos 2-3-4-5 : Démolition de l’ancien escalier au BRH.

2

3

4

5
Photos 7- 13-15 :  Préparation de la plate forme pour le massif de fondation supérieur (réglage et compactage).

7

13

15
Photos 9 – 12: Mise en place des chaise d’implantation des 2 massifs intermédiaires.

9

12
Photos 17 – 25: coulage du massif supérieur :

25

Thierry, journaliste d’un jour

Sortie internat au cinéma

L’affiche du film

16 internes ont assisté à la projection du film Hors Normes le jeudi 14 novembre en soirée.

Les réaction des élèves ont été enthousiastes :
« C’était génial »
« J’ai pleuré pendant tout le film c’était vraiment touchant »
« J’ai adoré, on voit comment sont les enfants autistes et je ne connaissais pas ».
Johanna, journaliste d’un soir

Le journal du lycée technique et professionnel du bâtiment et des travaux publics