Atelier finition : une journée technique avec la société Placo

Une journée technique avec la société Placo s’est déroulée dans l’atelier Finition du lycée pour les terminales bac pro Aménagement et finition du bâtiment le lundi 13 janvier 2020 sur le thème des « cloisons cintrées en plaques de plâtre ».

Implantation de la cloison cintrée.

Découpe et fixation des rails. 

Découpe et fixation des rails. 

Mise en place des montants puis cintrage d’une plaque de plâtre « côté intérieur cloison.

Cintrage et vissage de l’autre côté de la cloison.

Découpe puis vissage des plaques en partie haute.

Découpe puis vissage des plaques en partie haute.

Pose en double peau.

Photo du groupe Terminale Bac Pro Aménagement et Finition du Bâtiment.
Un grand merci à la société Placo pour cette journée !
Benoît, journaliste d’un jour

Opération Sakado : remise de la collecte !

Ce vendredi 17 janvier, les élèves du CVL et les CPE ont remis à M. Joly de la SDAT les sacs à dos récoltés pour les sans abris.

Quelques-uns des sacs

Mme Sfeir, CPE, et M. Joly, de la SDAT, qui remercie les élèves

Les sacs sont apportés dans le camion pour distribution

Don de la cantine

Quelques élèves du CVL

Quelques élèves du CVL

Chaque sac est rempli par thème (hygiène, bien être, vêtements, nourriture) grâce à la générosité des élèves et des personnels du lycée sollicités par le CVL par des campagnes d’affichage, du tractage et des interventions dans les classes. Une preuve supplémentaire, si besoin était, de la générosité de celles et ceux qui travaillent au quotidien pour améliorer la vie de chacun.

Un grand merci au CVL pour son travail et aux CPE pour avoir chapeauté toute l’opération !

Laurent, journaliste d’un jour

L’UPE2A découvre l’atelier menuiserie

Dans le cadre d’un projet, les élèves d’UPE2A de Mme Laseur découvrent l’atelier bois avec M. Soulat.

Ils ont commencé par apprendre les différents outils avant de voir sur un diaporama préparé par le professeur d’atelier les différents métiers autour du bois : menuiserie, charpente, construction bois…

Ils sont repartis avec un lexique qu’ils devront compléter en traduisant le nom des différents outils dans leur langue d’origine afin de créer un imagier en plusieurs langues : anglais / allemand / albanais / arabe / kurde / malinké / soninké / dari.

Le projet verra la réalisation d’une vidéo qui sera diffusée dans les collèges ayant en leur sein des dispositifs UPE2A qui accueillent des élèves allophones pendant un an. Cela permettra de leur présenter la filière bois et les outils ainsi que les consignes de sécurité. Les élèves seront aussi amenés à réaliser un roman-photo autour de la réalisation d’un jeu de solitaire et d’un cadre en bois pour miroir.

Catherine, journaliste d’un jour

L’Echappée littéraire : rencontre avec Denis Lachaud

Les élèves de 1B1 qui avaient réussi à venir au lycée malgré les grèves ont rencontré l’écrivain Denis Lachaud dont le roman Les Métèques a été sélectionné par le Conseil régional pour son prix littéraire.

Les élèves ont retravaillé les deux premières pages du roman pour les transformer en pièce de théâtre (mise en place de l’intrigue, réécriture). Il a fallu malheureusement improviser car les acteurs pressentis étaient absents.

 

Ils ont également créé un « mobile généalogique » afin de comprendre les liens entre les personnages et les membres de la famille, les personnages connus et inconnus des uns et des autres, leur provenance géographique et religieuse… Chaque personnage a fait l’objet de proposition de casting pour une éventuelle adaptation au cinéma !

L’auteur a aussi expliqué ses intentions en écrivant ce roman, en insistant sur la nécessité d’ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure et de ne pas détourner les yeux des atrocités perpétrées et surtout de lutter pour qu’elles disparaissent, en racontant l’importance de la transmission grâce à une dystopie dérangeante car ancrée dans la presque réalité d’ici, qui est malheureusement la réalité pour d’autres ailleurs aujourd’hui…

Un grand merci à Denis Lachaud qui terminait ainsi une semaine de résidence théâtre au sein de l’établissement, avec la participation et la complicité de Jean-Philippe Naas, metteur en scène et directeur de la compagnie en attendant…

Véronique et Olivier, journalistes d’un jour

Une journée technique sur les plafonds longue portée coupe feu

Les élèves de Terminale Bac Pro Aménagement et Finition du Bâtiment. ont bénéficié d’une journée technique sur les plafonds longue portée coupe feu avec la société Placo.

Apport théorique sur la protection incendie ainsi que sur la réglementation en vigueur.

Apport théorique sur la protection incendie ainsi que sur la réglementation en vigueur

Implantation, pose des suspentes et réglage des STIL PRIM TECH (profilés primaires)

Clipsage des entretoises (ossatures secondaires)

Clipsage des entretoises PRF

Vissage des plaques de plâtre ignifuge sur les ossatures métalliques tous les 15 cm

Vissage des plaques de plâtre ignifuge sur les ossatures métalliques tous les 15 cm

Le groupe Terminale Bac Pro Aménagement et Finition du Bâtiment
Benoît journaliste d’un jour

FIBOIS EN DIRECT LIVE AVEC LES 3e

Le mardi 07 janvier 2020 dans le cadre de la découverte professionnelle et du Parcours Avenir, avec leur professeur principal, les élèves de 3ème ont reçu Natacha Carré, chargée de communication à FIBOIS, qui nous a présenté la filière Bois et Forêt.

   Mme Carré a pu présenter les différents métiers de la filière Bois à travers un kit de communication et notamment un quizz qui était super sympa. Les 6 questions du Quizz permettaient de parler des clichés et des réalités de la filière Bois. Par exemple, est-ce-que couper du Bois, c’est détruire la forêt ? Le Bois ça brûle plus vite que l’acier ?…On a tenté d’y répondre pour gagner des bonbons. Madame Carré nous a donné pleins d’informations.

Deux journalistes, de France Bleu Bourgogne et de RCF Dijon, 2 radios locales, étaient présents. Le journaliste a interviewé quelques élèves pour connaître leur sentiment sur la filière Bois et discuter de leur projet d’orientation.

Les élèves ont pu ensuite échanger et se renseigner sur les métiers en rapport avec leur projet professionnel. Il existe plus de 50 métiers dans la filière. 20 000 salariés repartis dans 5000 entreprises dans des domaines aussi variés que l’environnement, la production, la création, la recherche, le commerce… Les formations sont très variés aussi. Cela va du CAP au diplôme d’ingénieur.

Sites d’informations

Informations générales sur la forêt, le bois, la filière fibois-bfc.fr

Métiers, formations, établissements de formation www.metiers-foret-bois.org

Bourse d’emplois/stages/apprentissage www.emplois-foret-bois.org

Les 3ePM, journalistes d’un jour

Théâtre en résidence

Pour la troisième et dernière année, le directeur de la compagnie en attendant… Jean-Philippe Naas et l’écrivain Denis Lachaud travaillent avec les élèves de différentes classes de 2de, CAP, UPE2A et terminales toute cette semaine.

Ils animent des ateliers de lecture, de jeux scénique et d’écriture à partir de la pièce écrite par Denis Lachaud sur demande de Jean-Philippe Naas à partir de leurs expériences en résidence avec les élèves ces deux dernières années. Le texte, fraîchement sorti de l’imprimante, narre un instant de la vie de deux jeunes gens, un garçon et une fille, qui semblent fuir quelque chose ou quelqu’un, alors qu’ils viennent d’arriver sur le continent européen. Le temps de la pièce, ils échangent pour mieux se connaître et réfléchir sur eux-mêmes, sur la vie, la rencontre, le regard de l’autre, le refus…

Cette pièce, destinée à être publiée et montée dans deux ans avec des comédiens professionnels, saura se faire approprier par les élèves des collèges et lycées qui pourront ainsi la mettre en scène pour le plus grand profit de leurs pairs.

Laurent, journaliste d’un jour

Le CVL à l’écoute des élèves

Le CVL lance un questionnaire de satisfaction pour savoir ce que les élèves et les personnels pensent de la cantine et ce qu’ils souhaiteraient voir amélioré (repas, environnement, …).

Questionnaire et urnes au self la semaine du 13 janvier ! Soyez nombreux à y répondre !

Maud et Enzo, journalistes d’un jour

Sortie cinéma Les yeux sans visage de George Franju (1960)

Les élèves de 2B4 et de 2C1 sont allés voir au cinéma l’Olympia le mercredi 27 novembre 2019, le film Les yeux sans visage de George Franju (1960) programmé dans le cadre du dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma ».

Avant de voir le film les élèves ont travaillé sur les notions de cinéma et ont été initiés à la lecture filmique. Ils ont aussi analysé l’affiche et le titre du film pour en extraire quelques hypothèses concernant l’histoire, le genre… A l’issue de la séance, ils ont écrit une critique.

Qu’ont-ils pensé de ce film ?

Morceaux choisis de leur critique :

Pour Lucas, « l’histoire est intéressante car cela parle d’un docteur qui essaie avec son assistante de redonner un visage, à sa fille, qu’elle a perdu dans un accident de voiture, qu’il a lui-même provoqué »

Thibaut « trouve cela mal joué », tout comme Nils qui rajoute « on a l’impression que ce n’est pas normal », « il n’y a pas assez de dialogue »

Les scènes d’horreur étaient plutôt bien filmées, avec de grands zooms, qui rendaient bien et l’utilisation du flou pour montrer le visage défiguré.

Pour le choix Noir et Blanc« Je ne suis pas habitué à voir un film en noir et blanc, cela m’a gêné, je n’ai pas aimé », dit Nils. Pour Lucas « le noir et blanc n’est pas ma tasse de thé ! », « cela m’a dérangé » surtout au moment des actes de chirurgie « le sang ressemble à de l’encre noire, … à tout sauf à du sang ! ». Par contre pour Thibaut « le noir et blanc est un bon choix, cela rend le film plus bizarre… mais aussi sombre, peu joyeux ».

L’affiche du film
Ecriture du compte-rendu

Concernant la musique et l’éclairage, d’après Lucas, « créent un environnement stressant et/ou énervant ». « La musique répétitive fait mal à la tête » ! pour Nils. « Elle trop présente » résume Elias, ce qui « gêne à la compréhension de l’histoire ». Elle « est très froide, très sombre… elle fait un peu peur. » pour Thibaut.

La fin du film a laissé les élèves sur leur faim ! « La fin est plutôt énervante, on ne sait pas ce que devient la jeune fille » dit Nils. Elle rappelle à Lucas, une sorte de dicton, « qui sème le vent, récolte la tempête ! ». Gabriel a bien aimé la morale du film car « il montre qu’il ne faut pas faire confiance à n’importe qui même à une personne qui semble gentille et sociable ».

Isabelle, journaliste d’un jour

Le journal du lycée technique et professionnel du bâtiment et des travaux publics