Archives pour la catégorie Portraits du personnel

Des allemandes au collège !

Mardi 12 décembre, deux  allemandes sont venues faire une intervention au près des élèves du collège pour présenter l’allemand au 6ème et une immersion pour les 5ème 4ème et 3ème.

Interview de Hanna et Theresa

lagrandeource :Que faites vous dans le collège et avec quel classe faite vous cette intervention ?

Thérésa : Moi je m’occupe plutôt des classes de 3ème et 4ème car je fais plus le programme de mobilité et la mission jeune.

Hanna : Moi je m’occupe plutôt des classes de 5ème et 6ème car je fais des jeux de motivations ainsi que des animations Mobiklasse .

lagrandeource :Comment s’appelle l’association pour laquelle vous travailler ?

Thérésa : Je travaille pour la maison rhenanie palatinat à Dijon au centre culturel franco-allemand

Hanna : Je travaille pour l’association Mobiklasse office franco-allemande pour jeunesse.

lagrandeouce : Combien de collège faites vous par an ?

Thérésa et Hanna : Depuis novembre nous avons fait 12 collèges et l’année nous en faisons environ 70.

lagrandeource : Depuis quand faites vous cela ?

Thérésa et Hanna : Non tous les ans les animatrices changent .

lagrandeource : Avez-vous fait des interventions dans d’autres pays de la France ?

Thérésa et Hanna : Non seulement dans la région Bourgogne Franche-Comté.

Apolline et Noélie.

 

Le métier de Nadine évolue .

Aujourd’hui nous allons vous présenter Nadine un des agents d’entretien de notre collège.

la grande ource : Comment vous appelez-vous ?

Nadine : Nadine Guerré

La grande ource : Vous travaillez à Recey depuis quand ?

Nadine : Depuis 2010

La grande ource : Avez-vous fait des stages ?

Nadine : Oui un et je vais en faire deux autres dans l’année .

La grande ource : En quoi consistait votre stage?

Nadine : Ce stage m’a appris à à travailler dans les espaces extérieurs mais aussi dans les locaux techniques

La grande ource : Que pouvez-vous faire maintenant que vous ne pouviez pas faire avant ?

Nadine : Maintenant je peux accéder au compteur électrique .

La grande ource : Qu’avez-vous ressenti le diplôme en main ?

Nadine : Une grande fierté.

Valentine et Ludivine

 

« J’enseigne le dessin depuis 2009 »

Nous avons interrogé un des nouveaux professeurs de cette année : M.Dessoly, professeur d’arts plastiques. 

lagrandeource : Depuis combien de temps vous enseigné le dessin ?

M.Dessoly : J‘enseigne le dessin depuis 2009

lagrandeource : Pourquoi avez vous choisi le dessin ?

M.Dessoly : C’est ce que j’ai étudié, j’ai fait des études d’arts.

Lagrandeource : Où enseignée vous avant?

M.Dessoly : J’etais à Montbard et je suis toujours à Châtillon sur seine en plus de Recey-sur-Ource.

Lagrandeource : Aimez-vous travailler avec las classes de Recey sur ource?

M.Dessoly : Oui, la plupart du temps.

Lagrandeource : Aimeriez-vous rester a Recey?

M.Dessoly : Oui , mais ce n’est pas moi qui décide car si on me remplace je change de collège.

Lauriane Tupin et Anaïs Ramousse

Faites connaissance avec les nouveaux arrivants !

Pour la rentrée, j’ai interrogé deux nouveaux professeurs :  Mme Frymyer (professeur de mathématiques de 6e) et Mme Perrin (professeur de technologie).  Voici leurs réponses.

1. Comment vous appelez-vous ?

J.F : Julie Frymyer

F.P : Francine Perrin

2. Depuis combien de temps exercez-vous ce métier ?

J.F :  J’exerce depuis deux ans.

F.P :  J’exerce depuis 1 an et demi.

3. Pourquoi avez-vous fait ce métier ?

J.F : J’ai fait ce métier parce que l’opportunité s’est présentée et parce que j’ai les diplômes.

F.P : J’ai fait ce métier car j’aime partager mes connaissances.

4. Est ce que le collège de Recey vous change de votre ancien collège ? Et pourquoi ?

J.F :  Oui, il y a un meilleur environnement et une ambiance plus agréable.

F.P : Oui, beaucoup car j’étais dans un collège en ville et avec des élèves difficiles mais avec une grande volonté d’apprendre.

5. Est-ce que vous appréciez ce collège ?

J.F : Oui, je l’apprécie.

F.P : Oui, ce qui est appréciable ici c’est que c’est un petit collège qui permet donc de connaître tout le monde.

Agathe Schembri