Bremerhaven – épisode 2 – Jour 1

Après un petit déjeuner matinal, tous les jeunes Français et Allemands ont commencé la journée par des jeux linguistiques pour apprendre à se connaître et briser la glace.

Peu après, tous se sont retrouvés dans la salle de séminaire pour le début du travail sérieux : en ne perdant pas de vue les trois axes : Cause/Conséquence/Solution, le groupe a fait le tour des connaissances de chacun pour partir sur des bases solides de réflexion autour du réchauffement climatique. Un travail complexe mais ô combien enrichissant.

« J’ai trouvé cette matinée très intéressante. J’ai particulièrement apprécié le fait que l’on puisse débattre et que les gens soient ouverts et sans préjugés. » a affirmé Noélie, manifestement ravie du début de journée.

Apprendre en jouant : tel fut le crédo de cet après-midi : les élèves se sont mis dans la peau des dirigeants du monde entier pour comprendre les enjeux géopolitiques de la COP 25. Pays émergents, pays en voie de développement, OPEC, Etats-Unis, Europe ou Ex-URSS : tous devaient tenter de développer leur pays économiquement sans pour autant dérégler le climat et dépasser les seuils limites de réchauffement planétaire.

Lors du débriefing de fin de journée, l’accent a été mis sur les inégalités entre les pays, mais surtout sur le fait qu’il était encore possible d’agir en prenant les bonnes décisions.

Demain, les élèves choisiront une thématique qui leur tient particulièrement à cœur et commenceront à travailler sur leurs propres projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *