« La vie est un combat pour ceux d’en haut comme ceux d’en bas . »

Le thème de notre projet est le déterminisme social.

Notre affiche montrera que suivant le quartier d’où l’on vient notre place dans la société et notre avenir ne sont pas les mêmes. Dès le plus jeune âge, le milieu socio-économique, l’environnement culturel et géographique dans lesquels grandit un enfant influencent très fortement sa destinée. Par exemple les personnes vivant dans un milieu bourgeois ont plus d’argent et peuvent donc payer  à leurs enfants de longues études pour devenir médecin ou avocat. Alors que les personnes vivant dans  une cité ont moins de moyens et  peuvent difficilement s’engager dans des études longues  et couteuses. Dès l’entrée à l’école, la perspective d’études longues et de promotion sociale ne font pas partie de l’horizon des enfants des cités .

Tout d’abord, nous avions pensé à dessiner quelqu’un qui vit à moitié dans un milieu bourgeois et à moitié dans une cité. Réalisant que cela n’était pas assez démonstratif nous avons pris une phrase de la chanson Banlieusards de Kery JAMES, puis nous avons construit notre réflexion à partir de cette phrase : « La vie est un combat pour ceux d’en haut comme ceux d’en bas . »

https://www.youtube.com/watch?v=7pQQK4XuwCA

Nous avons fait un montage d’un bâtiment d’une cité et d’un bâtiment haussmannien.

Nous avons d’abord découper l’affiche en 3 parties:

-le bâtiment haussmannien

-le texte

-le bâtiment d’une cité

Nous avons imprimer l’immeuble haussmannien sur une feuille A4, ainsi que le texte et le bâtiment de la cité, pour en faire une feuille A3. Comme il y avait des bordures blanches autours des images. nous avons mis en place l’affiche sur un format A4. cela n’était aussi facile que ça en avait l’air .

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *