Quand ÊTRE ne veut pas dire AVOIR.Quand AVOIR ne veut pas dire ÊTRE

L’idée que nous souhaitons dénoncer  est la surconsommation à laquelle nous sommes tous entraînés.

Être enfermé dans cette obligation toujours plus forte d’acheter, de posséder, d’avoir des objets sans en avoir réellement besoin. Si nous n’achetons pas tout le temps, nous devenons démodés principalement à cause des objets numériques qui connaissent des mises à jour ou une obsolescence programmée. Nous ne  ne pouvons pas garder ces objets, nous sommes toujours obligés de les changer en achetant. Mais il en va ainsi de tout autre objet. Acheter  des objets technologiques , vêtements , accessoires  et consommer se confondent avec exister. La consommation semble être indispensable à l’intégration dans la société.

C’est cette idée que nous  voulons dénoncer dans notre affiche .

C’est pourquoi, après avoir évoqué multiples possibilités, nous avions tout d’abord décidé de  faire une affiche sur le thème de la publicité.Mais , ce premier croquis était trop narratif, c’est pourquoi nous avons changé de direction.

Puis quelqu’un a évoqué la possibilité de représenter une personne enfermée derrière un code barre (le code barre représenterait les barreaux d’une prison). En poussant l’idée et en la rendant plus originale nous avons décidé de représenter une prison où les barreaux des fenêtres seraient des codes barres. Cela serait fait grâce à du collage. Après avoir imprimé notre travail et découpé les différents codes barres nous nous sommes rendus compte que la prison n’était pas évidente à comprendre.Ainsi pour accentuer l’idée et la rendre compréhensible nous avons mis deux codes barre sur deux des trois fenêtres. Tout le monde voit le rapport entre les barreaux de prison, les codes barre et la prison. Le message est déjà assez compréhensible donc il n’y a pas besoin de mettre de slogan.

prisonniers de la consommation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *