Archives du mot-clé Guerre 1939-1945

S’ENGAGER POUR LA MÉMOIRE

Mardi 26 septembre 2017, deux représentants de l’ARM (Association des Rescapés de Montluc) ont rencontré notre classe au collège Jean Moulin. Messieurs Curial et Permezel nous ont parlé de leur association et nous ont expliqué pourquoi notre engagement dans leur projet était important.

Un peu d’histoire…..

L’ARM est née en automne 1944. Elle avait pour objectif d’aider les familles des personnes qui avaient été enfermées dans la prison de Montluc à Lyon, sous l’occupation nazie pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Le père de monsieur Curial a été lui-même  emprisonné à Montluc  et s’est beaucoup investi dans l’association à son retour du camp de Neuengamme.

Faire connaître les prisonniers

L’occupant ayant détruit la totalité des archives de la prison, L’ARM s’est donnée pour objectif de reconstituer l’histoire de la prison de Montluc. On estime à 10 mille le nombre de personnes qui ont été internées pendant la guerre. Actuellement, l’association possède 3400 dossiers individuels.

Ce projet est en lien avec notre programme d’histoire de 3ème et avec le thème de notre blog : « S’engager ».

Leur engagement, notre engagement…

Messieurs Curial et Permezel ne comptent pas leur temps au sein de l’ARM. Ils se déplacent beaucoup dans les établissements scolaires pour faire connaître l’association mais aussi pour  « ouvrir les consciences ».

Quel va être notre rôle ?

Messieurs Curial et Permezel nous communiquent le nom de 3 personnes qui ont été internées dans la prison de Montluc. Les raisons de leur emprisonnement : ils étaient résistants ou Juifs ou « raflés ». Notre engagement : réaliser la biographie de ces trois personnes. Elles seront publiées, avec d’autres, dans un bulletin édité par l’ARM.

Rédiger les biographies ne sera pas une tâche facile car parfois, il est très difficile de trouver des informations. Nous avons en notre possession des reproductions de documents mais cela ne sera peut-être pas suffisant et il faudra faire des recherches approfondies sur différents sites.

Nous allons aussi rechercher si des personnes habitant Montceau-les-Mines ou les environs sont allées dans la prison de Montluc à Lyon. En effet, les personnes arrêtées étaient plutôt envoyées à Chalon-sur-Saône.

Enfin, en mai, nous nous rendrons au Mémorial National de la prison de Montluc afin d’en effectuer la visite et mieux comprendre ce que les internés ont vécu.

Les élèves de la 3e ARM.

Vivre ensemble pendant la deuxième guerre mondiale

 

Lundi 9 novembre, nous nous sommes rendus aux Archives départementales de Mâcon dans le cadre de la semaine culturelle.

le bâtiment des Archives départementales de Saône-et-Loire à Mâcon.
le bâtiment des Archives départementales de Saône-et-Loire à Mâcon. Photo: S. Marnat-Moreau

Nous avons été très bien accueillis. Puis nous avons été séparés en 2 groupes pour visiter les archives et étudier d’anciens documents ( cartes postales, registres, journaux…) .

 

DSC_0157
Les élèves remplissent un questionnaire à partir d’affiches de propagande. Photo : S. Marnat-Moreau

Et l’après-midi nous avons travaillé sur 3 « unes » de journaux publiés pendant la Deuxième Guerre mondiale
-« Le légionnaire paru » en octobre 1942
-« Combat » paru en février 1943
-« La Renaissance Clayettoise » paru en septembre 1944

Le légionnaire est « L’organe officiel de la légion française des combattants des volontaires de la révolution nationale »
Son président est Philippe Petain.
Dans l’article « La légion et les Juifs » l’auteur s’ en prend au Juifs d’ origines étrangères.

« Combat » est « L’organe des mouvements de résistance unis ».
Sur le bandeau il est marquée « Un seul chef de Gaulle, un seul combat pour nos libertés »
Les buts poursuivis par ce journal sont de donner aux Français des informations militaires censurées par les médias officiels, de dénoncer la collaboration, de redonner confiance à la population et d’inviter la population à résister.

« La Renaissance clayettoise est l’organe du Comité de Libération » ( Mouvements Unis de résistance ).
Directeur: A. Corneloup
Gérant: L. Gautheron
Le titre de ce journal a été choisi car il évoque la fin  d’une ère difficile et le début d’une vie nouvelle.

L’étude de ces 3  « une » nous fait comprendre que vivre ensemble à cette époque était très compliqué car les gens n’étaient pas libres ; ils étaient aussi manipulés car les journaux d’opposition étaient interdits.
Alizée et Angélique