Archives pour la catégorie La Saône -et-Loire fait sa presse

Des élèves aux Restos du cœur

Les restaurants du cœur en serrant la main d'un sans-abris.
Les restaurants du cœur en serrant la main d’un sans-abris. Dessin : Mehdi

 

La Visite

Les Restos du cœur de Montceau-les-Mines  se situent 25 rue de Saint-Vallier. Jacquy Portier et Françoise Chimard, (qui a succédé a Jacquy pour le poste de directeur)  sont très investis dans leurs missions.  Ils travaillent toute la semaine dans des locaux anciens.

Les deux bénévoles expliquent le fonctionnement de l’association créée en 1985.

« Nous proposons des repas équilibrés, ils sont distribués le mardi et le jeudi. Il y a aussi des affaires pour nourrissons et nous donnons des cours d’alphabétisation pour enfants et adultes. Les restos disposent de jardins privés qui se situent au Magny pour donner des fruits et des légumes frais toute l’année. » expliquent monsieur Portier et madame Chimard, tout deux  à l’écoute de tous les besoins.

Les bénéficiaires

Toutes les personnes ne sont pas bénéficiaires de l’aide des Restos. Elles le sont si elles ne dépassent pas 667 euros de revenus par mois. Certains bénéficiaires ont aussi le droit à un logement et une aide pour trouver du travail. Les personnes peuvent se rendre au Restos du coeur 2 fois par semaine en hiver et 1 fois en été.

Le Bilan

L’association de Montceau a distribué l’an dernier plus de 4 738  repas  par semaine en hiver et 1 800  en été ce qui fait 118 000 repas par an. Les cours d’alphabétisation pour enfants et adultes concernent une dizaine de personnes.

Mehdi et Tiffany

Comment lutter contre la discrimination ?

Consultation avec Mme Sparta et un élève
Discussion entre Mme Sparta et un élève. Photo : Sofiane.

Mme Virginie Sparta, CPE(Conseillère Principale d’Éducation) du Collège Jean Moulin a déjà reçu des personnes victimes de discrimination dans le cadre de son travail.

-De quels genres de discriminations sont victimes les élèves ?

-Ce sont des discriminations sur les origines ou le physique. Les assistants d’éducation sont parfois témoins de ce genre de situation et m’en font part.

Comment sont sanctionnés les agresseurs ?

-Il y a plusieurs possibilités de prise en charge du problème.Un simple échange avec moi peut suffire. Mais dans certains cas, une punition ou une sanction est nécessaire pour faire comprendre la gravité des faits. Dans ces cas-là, je reçois les familles.

-Comment éviter la discrimination ?

-On peut éviter la discrimination grâce à l’éducation, la prévention. Une de mes missions est d’apprendre aux élèves à s’accepter les uns les autres et à vivre ensemble.

 

Sofiane & Yacine

 

Bienvenue au club manga

 Tous les vendredis soirs, pendant 1h, au CDI du collège Jean Moulin, les participants du club manga se rejoignent  dans une ambiance chaleureuse.

CLUBMANGA (2)
Les élèves du club manga en pleine réunion. Photo : Angélique.

Chaque année des anciens reviennent et des nouveaux arrivent. Il est animé par Mme Sylvie Marnat-Moreau, la documentaliste du collège.

Les activités sont nombreuses :

Le club manga participe tous les ans à un concours pour élire le meilleur manga parmi une sélection. C’est l’occasion de rencontrer des lycéens des autres clubs manga ( lycée Parriat, Monnot, Dolto). Malgré la différence d’âge entre les élèves, les échanges sont fructueux et les élèves de sixième ne sont pas impressionnés par les plus grands.

Le club propose aussi une dégustation de produits japonais aux lycéens.

Quant à l’ambiance au sein du club des élèves témoignent : « Nous somme beaucoup à vouloir le même livre en même temps, ce qui cause de petites disputes » explique Joris.

Léonor: « Les nouveaux sont bien accueillis par les anciens membres ».

Théophile: « Le nombre de participants a augmenté cette année ».

 Angélique / Alizée

Les animaux nous donnent une leçon de vie

Les animaux de compagnie sont très nombreux en France. Malheureusement tous ne bénéficient pas d’un bon traitement. Nombreux sont ceux qui sont abandonnés a la S.P.A,  pourtant ce sont des être vivants.

SPA
Vaérie Romano, directrice de la SPA de Montceau avec Willy, un de ses chouchous. Photo : Cloé.

 

Le chien qui est sur la photo, a été abandonné par ses maitres qui se sont séparés. La femme avait emmené le chien avec elle dans un appartement. Mais comme c’est un chien actif,qui bouge beaucoup, sa maitresse l’a abandonné.

Des bénévoles serviables

Les bénévoles qui travaillent à la S.P.A aiment les animaux. Ils sont souvent confrontés à la maltraitance et aussi à des personnes qui n’ont pas les moyens de garder des animaux chez eux. Pour être bénévole, il faut avoir du temps de la persévérance et aussi de l’amour envers les animaux.

Un accueil agréable

Valérie Romano présidente de la S.P.A de Montceau-les-Mines travaille bénévolement depuis 6 ans,dans un environnement bruyant, il y a beaucoup d’aboiements. Elle passe environ 49 heures par semaine à la S.P.A. Le refuge Jean-Roche peut accueillir 149 animaux au maximum, seulement les chiens et les chats mais pas d’animaux de la ferme.

Pour l’adoption d’un animal il faut que le futur maitre passe du temps avec l’animal en question et les personnes de la S.P.A décident si le futur maitre peut l’emmener avec lui. «Quand les animaux partent les bénévoles de la S.P.A ressentent de la peine car ils partent mais beaucoup de joie car ils sont adoptés et ont une famille.» témoigne Valérie« C’est triste de penser que les petits ont plus de chance que les autres face a l’adoption» ajoute t-elle.

Des locaux fonctionnels

Les chiens ont un grand espace vital,leurs cages sont très bien entretenues, les animaux sont à peu près trois par cages.

Les chats sont dans une pièce qui est délimitée par des grilles. Les cages sont aménagées avec des canapés,des couettes,des oreillers et des jeux. Les chats sont un peu près cinq par cages.

 

Maëva

Cloé

JEUNES MONTCELLIENS EXPRIMEZ-VOUS !

 

La municipalité de Montceau a décidé de faire participer les jeune Montcelliens au Conseil Municipal Jeunes. Vendredi 27/11/2015 au matin, les collégiens de Jean-Moulin ont à leur tour voté pour élire leurs représentants au conseil municipal.

CMJ-DSC_0187
Le jour du vote : des élèves de 6ème attendent devant l’isoloir. Photo : Beyza

 

M Duparay maire-adjoint au finances et à la démocratie participative, était président du bureau de vote. Il était accompagné de Mme Sevic et Mme  Faggion, toutes les deux employées au service éducation de la ville.

« Les jeunes lycéens et collégiens pourront grâce au Conseil Municipal Jeunes donner des avis et proposer des projets à la municipalité. »

C’est un vote officiel, il se déroule comme une élection normale. Il y a un bulletin, une enveloppe, une urne et un isoloir. Les élèves doivent présenter leur carnet de correspondance pour prouver leur identité

Le premier Conseil Municipal Jeunes a eu lieu le mercredi 16 décembre dans la salle des conseils de la mairie.

Cette enquête a permis de comprendre comment on organise des élections et comment elles se déroulent. Voter, c’est important pour choisir nos représentants en connaissances de cause et ainsi construire activement le vivre ensemble.

Enola « J’ai beaucoup aimé participer a l’élection des représentants au Conseil Municipal Jeunes car on a le choix de voter pour les personnes désignées sur la liste ou pas. »

Arthur « Ils vont faire des propositions pour nous les jeunes ! »

 

BEYZA & HANANE

Première rencontre avec un journaliste !

blog 3
Dessin : Mehdi

lundi 02 novembre, la classe de 3e ARM (Apprentis Reporters Montcelliens) a accueilli au collège Cyrille Coutenceau, journaliste à l’agence du Journal de Saône et Loire à Montceau-les-Mines.Nous le recevons dans le cadre de « La Saône-et-Loire fait sa presse ». C’est un projet proposé par le CLEMI de Dijon et le Conseil Départemental71 qui permet à des élèves d’une classe de se glisser dans la peau d’un journaliste et de publier aussi des articles dans le journal. Cette année, le thème retenu est « Vivre ensemble ».

Des téléphones plein les poches !

Avant même que nous lui posions des questions sur son parcours personnel et sur le métier de journaliste, il nous a prévenu tout de suite que ses 2 téléphones n’étaient jamais éteints. Sur un des téléphones il reçoit uniquement des appels l’informant des faits divers. Nous avons donc compris qu’il n’a pas d’horaires établis . Tout est en fonction des évènements.

Continuer la lecture de Première rencontre avec un journaliste !