Le Raid : Une aventure à la portée de tous !

Comme chaque année, le modeste collège de Matour propose aux élèves intéressés de participer au Raid. Le Raid est un concept qui permet aux inscrits de partir une semaine en camping à la fin de l’année scolaire où ils participeront quotidiennement à une activité sportive différente telle que du VTT, de la marche d’orientation, du canoë, de l’escalade etc. Plusieurs mercredis après-midi et même certaines fois durant les cours de la matinée, les élèves s’entraînent dans les différents domaines pour se préparer à cette aventure.

Ce voyage permet aux élèves de découvrir la nature, de nouveaux sports et la vie en camping et en communauté. Chaque année ils auront la chance de découvrir un nouveau lieu à proximité du collège.

Pendant cette semaine les élèves dorment dans des tentes la nuit, afin de reprendre des forces pour l’activité du lendemain. Les sportifs sont plus autonomes. Par exemple, des casseroles sont à leur disposition pour qu’ils préparent eux-mêmes leurs repas, ils participent également aux tâches ménagères.

Pour cet article, nous avons eu la chance de recevoir quelques témoignages qui vous  aideront à en apprendre plus sur cette aventure un peu mystérieuse !

Une randonnée en VTT mais plus reposante qu’au Raid ! ( ce ne sont pas des personnes du collège de Matour, source : https://pxhere.com/fr/photo/628335, Domaine public CCO)
L’expérience de Mathys

Cette année, tu as choisi encore une fois de participer au raid, qu’est-ce qui te plaît dans cette activité ?

  •  » J’adore le sport, ça me plaît beaucoup »

Est-ce que tu trouves les épreuves sportives difficiles et éprouvantes ?

  •  » Je pense que ça dépend des habitudes sportives de chacun mais pour ma part ça va. « 

Durant la semaine, qu’est-ce qui te plaît le plus?

  •  » J’aime beaucoup les sports que l’on pratique pendant le voyage mais le meilleur c’est la nuit à la belle étoile ! »
Maud, une fille, pour un point de vue différent !

On constate qu’il n’y a pas beaucoup de filles qui participent au Raid, pourquoi à ton avis?

  •  » Je pense que les filles ont peur de cette sortie en fin d’année pendant une semaine à faire du camping et qu’elles ont peur qu’il n’y ait pas beaucoup d’autres filles avec elles. »

Est-ce que ça te plaît ?

  • « Oui vraiment ! »

Est-ce que tu te sens un peu à l’écart par rapport aux garçons ?

  • « Non pas vraiment car il y a des garçons avec qui je m’entends bien. »

Dans les sports est-ce qu’il y a une différence de niveau entre les filles et les garçons ?

  • « Non pas vraiment, tout le monde est à peu près au même niveau sauf peut-être au VTT où les filles sont un peu derrière. »
M. Gracbling, professeur de sport co-organisateur du raid : Une personnalité très importante du Raid !

Depuis quand  le Raid existe-t-il ?

  • « Le Raid existe depuis 2001. »

Combien d’élèves du collège de Matour  participent au Raid chaque année ?

  • « Pour le collège de Matour, on a une variation entre 12 et 26 élèves, ça dépend des années avec une promotion plus ou moins importante. Cette année, on partira avec 19 élèves. »

Combien d’entrainements faites-vous par an?

  • « En général, une quinzaine de mercredis sont consacrés à la préparation du Raid. »

Les disciplines sont elles les mêmes chaque année?

  • « Oui : marche d’orientation, canoë – kayak, escalade, VTT. L’ordre peut changer d’une année sur l’autre. »

Comment se déroule la semaine de Raid ?

  • « Le déroulement de la semaine : le lundi, déplacement sur le site et sur le camp, et ensuite du mardi au vendredi,  les 4 activités ont lieu. Cette année,  l’ordre devrait être : escalade, VTT, canoë- kayak et marche d’orientation. »

Participez-vous aux sports durant la semaine ?

  • « En général, oui. Sur le VTT forcément, je participe à l’encadrement, en canoë-kayak également. Et puis à l’escalade, je participe également à l’encadrement. En revanche en  marche d’orientation, je suis plutôt dans les véhicules. « 

Participez-vous aux entrainements?

  • « Aux entrainements je suis forcément sur le vélo avec les élèves. Pour ce qui est de l’orientation, on est plus dans l’encadrement et puis dans les cross, on est dans l’encadrement également car en général on vous accompagne mais c’est vous qui courrez. Pour le canoë-kayak, on est sur l’eau avec vous. »

 Alors à tous les amateurs de la nature et des belles aventures le collège de Matour vous accueillera à bras ouverts l’année prochaine pour partager un belle semaine sportive !

Marilou , Dylan, Luna

 

 

 

Projet Ookanitin’eijà

Nous sommes deux : Ludmila et moi avons décidé de venir au club manga pour découvrir cet univers.

L’origine

Nous avons choisi de créer un manga à partir d’une série nommée Teen Wolf que nous aimons beaucoup. Nous allons donc l’adapter dans un univers japonais pour mieux coller aux règles du genre du manga.

La première chose a été de renommer la série qui donc devient Ookanitin’eijà, qui nous semble être la traduction de « Teen Wolf » !

Nous avons gardé une douzaine de personnages et nous avons changé leurs prénoms en choisissant des prénoms japonnais qui reflètent leurs personnalités.

Les personnages que nous avons gardés

*Scott = Yūki (=courageux) est le « héros » de l’histoire. Dans la saison 1, il devient loup-garou grâce à Peter Hales, le frère de Derek. Nous le voyons évoluer tout au long des saisons.

Styles = Koumyou (=intelligent) est le meilleur ami de Scott-Yūki . Il est humain et le restera.

Derek = Dokkou (=qui ne compte que sur soi-même), dans les premières saisons, a beaucoup aidé Scott-Yūki tout au long de sa transformation d’ado loup-garou en presque adulte loup-garou. Il est plutôt solitaire et au fur et à mesure des épisodes, il commence à faire confiance à Scott-Yūki et sa meute, qui l’a rendu plus mature.

Lydia = Youki (= une aura étrange, fantomatique), devient une Banshee, comme sa grand-mère avant elle. Elle reste amie avec Scott-Yūki et sa bande tout au long de l’histoire.

Deaton= Monoshiri , est le vétérinaire ,qui aide Scott-Yūki et sa meut, il s’y connaît en loup-garou et c’est pour sa qu’il va pouvoir aider Scott-Yūki avec des remède.

Malia=Keisateki (=solitaire), au début nous savons qu’elle est mi-coyote, mi-loup. Elle a tué c’est parents quand elle était encore enfant. Elle rejoint la meut de Scott-Yūki et devient ensuite moins solidaire, elle se préoccupera plus de ses amis.

Kira=Miiru (=être possédé), elle est une kitsune, elle posède un katana, elle va arriver avec sa mère et son père dans se nouveaux lycée et va donc rencontrais toute la tribut, elle va sortir avec Scott-Yūki et le restera jusqu’à la fin.

Liam= Kukkyou(=fort, musclé), c’est le « bêta » de Scott-Yūki qui l’a mordu pour le sauver dans la saison 4. Dans cette saison, il va se trouver une copine dont il est fou amoureux, Hayden-Akemis. Nous le voyons beaucoup lui et ses péripéties.

Théo= Uragirimono, dans les saisons d’avant nous pouvions constater qu’il n’est pas très gentil. Il réapparait alors que kira-Miiru l’a envoyé avec sa sœur en enfer. Quand il était jeune Théo-Uragirimono a tué sa sœur à la demande des Médecins de l’horreur.

Parrish= Jigoku No Inu, Parrish-Jigoku No Inu est l’assistant du shérif, le père de Styles-Koumyou. Il est aussi un chien de l’enfer et est le seul qui peut vaincre la bête du Gévaudan.

Tracy= Miky, c’est une chimère ; elle a rejoint la meute de Théo-Uragirimono.

Mason= Masako, dans le début de l’histoire nous ne le savons pas mais c’est la bête du Gévaudan. Il est également amoureux de Corey-Akino.

Donovan=Horoshi, c’est lui aussi une chimère ; il a donc rejoint Théo-Uragirimono et Tracy-Miky.

Brett= Aiko, il était dans l’ancien lycée de Liam-Kukkyou ; ils étaient avant ennemis, maintenant ils sont devenus amis.

Hayden= Akemis, Scott-Yūki ‘la mordu pour la sauver ; une fois que Théo-Uragirimono est mort, elle est une loup-garou, elle est dans sa meute depuis cet événement,. Elle est avec Liam-Kukkyou.

Corey= Akino, c’est lui aussi une chimère mais lui a quitté la meute de Théo-Uragirimono puisque qu’il meurt. Il va donc rejoindre Scott-Yūki et va être amoureux de Mason-Masako.

Lucas= Amiko, personnage secondaire qui s’est fait tuer par les Médecins de l’horreur.

Notre scénario

Red Tori porte au Sanctuaire Fushimi Inari Temple à Kyoto, Japon, par jannoon028 / Freepik
Designed by jannoon028 / Freepik

Nous avons essayé de garder l’histoire d’origine tout en prenant des idées dans la culture japonaise (mythes et légendes). Nous avons choisi par exemple à la place de la bête du Gévaudan, un mythe japonnais proche de l’idée de ce personnage. Il s’agit de l’Inugami, un animal fantastique qui ressemble à un chien et qui peut être aussi protecteur que terrifiant. Dans notre adaptation nous avons gardé la première et la sixième saisons qui nous semblent les plus importantes.

« Illustration d’inugami par Sawaki Sūshi dans le Hyakkai-Zukan. » 1er janvier 1737 (source : Wikipedia, domaine public)

Nous avons modifié les lieux également. La forêt américaine devient une forêt japonaise, celle d’Aokigahara, au pied du mont Fuji, à l’ouest de Tokyo, une forêt légendaire du Japon. De même, le Néméton devient pour nous un Tori et donc le druide, un prêtre shintô.

Forêt d’Aokigahara, au pied du Mont Fuji, 2009, par mtzn — 青木ヶ原樹海 (source : Wikipedia, Flickr, CC-BY-SA 2.0)

Nous entrons maintenant dans la phase où nous allons donner un visage à nos personnages et réaliser des storyboards.

 

L’orientation, un débat à long terme

Les difficultés visibles dans l’orientation des filles poussent des professionnel.le.s à créer un événement tel que le Carrefour des Carrières au Féminin.                                                     Qu’est-ce que le Carrefour des Carrières au Féminin ?       Est-ce un événement ayant du succès auprès de ces principales cibles ?                                                                                      Qui en sont les principaux organisateurs ?                                       Et à quoi sont dues ces difficultés ?
Le Carrefour des Carrières au Féminin c’est quoi ?

Le Carrefour des Carrières au Féminin est un évènement durant lequel des intervenantes venant de tout le département présentent leurs métiers, peu féminisés, tels que ceux : de l’industrie, de la sécurité/défense, du numérique et des nouvelles technologies, du transport et de la logistique, du BTP, de l’agriculture , de l’environnement, etc.

Intervenantes dans le domaine de la sécurité/défense présentant leur métier à des adolescentes. (Source : fete-bourgogne.org)

 

 

 

 

 

 

Le Carrefour a-t-il eu un réel succès ?

Oui, car près de 900 visiteurs/euses étaient présents le vendredi 9 février de cette année au Carrefour des Carrières au Féminin qui s’était installé au COSEC Saint-Exupéry de Mâcon.

Sur les neuf élèves de la classe de 4ème Almodovar, sept d’entre elles ont répondu « OUI » et seulement deux ont répondu « NON » à la question suivante : « Avez-vous trouvé le Carrefour des Carrières au Féminin intéressant et révélateur de projets ? « . Néanmoins, elles ont toutes souligné le fait qu’il y avait trop de monde et pas assez d’intervenantes pour accueillir la foule.

Joueuses de l’équipe féminine de basket C.B.B.S. ayant eu un incroyable succès à cette édition 2018 du CCF ( Carrefour de Carrières au Féminin ). (Source : fete-bourgogne.org)
Interview d’une participante

Voici l’interview de Léa Prost, élève de 4ème Almodovar, qui a accepté de répondre à nos questions, et nous faire part de ses remarques concernant l’évènement.

Avez-vous trouvé ce Carrefour des Carrières au Féminin intéressant? Et pourquoi ?

 » Oui, car le carrefour nous a présenté des métiers divers et variés qui ne sont habituellement pas proposés ou du moins présentés aux filles.  »

Si oui, l’avez-vous trouvé révélateur de projets ?

 » Oui vraiment :  je ne me projetais pas dans ces métiers.  »

Quelles sont vos remarques sur cet évènement ?                                      – » « J’ai trouvé que l’attente était trop longue pour les métiers que l’on voulait découvrir.  »

Quelles sont vos idées et vos envies pour améliorer le prochain?

 » J’aimerais qu’il y ait moins de monde, plus de métiers représentés et plus de temps de visite.  »

Avez-vous des questions sur le Carrefour des Carrières au Féminin?                                                                                                                                     » Est-ce que des métiers différents seront représentés l’année prochaine ? »

 » Pourquoi le Carrefour des Carrières au Féminin ne dure pas plusieurs jours pour que les élèves en profitent plus longtemps ? »         ( a ajouté Florine Bonnetain, élève de 4ème Almodovar ayant aussi participé à l’évènement. )

Interviews de Canelle Rechain, chargée de mission pour l’association FETE, et de Camille Clérin, Volontaire en Service Civique chez FETE

Caelle Rechain et Camille Clérin ont également accepté de répondre à nos interrogations et à celles de Léa Prost et Florine Bonnetain (voir ci-dessus ).

Selon votre organisation, quel est l’intérêt du Carrefour des Carrières au Féminin?

 » Le Carrefour des Carrières au Féminin est l’opportunité pour des jeunes filles en cours d’orientation et des femmes en recherche d’emploi, de rencontrer des professionnelles qui ont choisi une carrière peu féminisée et qui viennent montrer par l’exemple que toutes les professions sont ouvertes aux femmes ! En partageant leurs expériences, elles permettent ainsi d’élargir les horizons professionnels des visiteuses et de casser les représentations qu’elles se font sur des métiers porteurs de débouchés. »

Depuis quand cette manifestation existe-t-elle ? Qui  en est à l’origine? 

 » Le CCF existe depuis 1998. La première édition fut créée à Dijon par des professeur.e.s de différents établissements de Côte-d’Or (dont les fondatrices de FETE ), le rectorat, le CIO de Dijon et la Délégation régionale aux droits des femmes. Depuis, c’est chaque année l’association FETE ( anciennement Féminin Technique ) qui porte le projet aux côtés de nombreux partenaires. »

Combien de métiers en Saône-et-Loire ont été représentés en 2018 ? Et la première année ?

 » En 2018 une soixantaine de métiers étaient présentés sur le forum en Saône-et-Loire. Lors de la première édition à Dijon en 1998 on comptait un peu moins d’une trentaine de métiers ; et en 2000 à Mâcon pour la première édition de Saône-et-Loire on comptait également une trentaine d’intervenantes. »

Qui sont les financeurs de cet important projet ?

 » De nombreuses structures financent l’association FETE et le Carrefour des Carrières :                                                                                                   – Le FSE ( Fond Social Européen )                                                                                 – Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté                                       – Les conseils départementaux de l’Yonne, de la Nièvre, de la Côte-d’or et de la Saône-et-Loire                                                                                               – La délégation régionale du droit des femmes et à l’égalité (DRDFE)   – La ville de Mâcon                                                                                                               – La ville de Dijon                                                                                                                   – Le Rectorat de l’académie de Dijon. »

Avez-vous eu des difficultés à trouver des représentantes de métiers et des financeurs ? Est-ce que des métiers différents seront représentés l’an prochain ?

 » La manifestation a lieu depuis plus de 20 ans, au fil des ans l’association et ses partenaires ont pu créer un réseau conséquent permettant d’inviter chaque année de nombreuses intervenantes à présenter leur métier. En plus des intervenantes qui souhaitent revenir d’une édition à l’autre,  nous essayons de renouveler la liste des métiers chaque année,  surtout au vu des évolutions du marché du travail ces dernières années (en invitant des femmes pratiquant dans les métiers du développement durable ou de l’informatique par exemple). La recherche d’intervenantes peut s’avérer difficile par moment mais l’association et les partenaires sont motivés pour présenter un panel diversifié et conséquent de professionnelles. »

Pourquoi le carrefour des carrières au féminin ne dure pas plusieurs jours pour que les élèves en profitent plus longtemps ?

 » Le Carrefour des Carrières au Féminin est un évènement organisé dans les 4 départements de Bourgogne. C’est une manifestation qui demande beaucoup de logistique et les partenaires qui nous aident à le mettre en place ne sont pas forcément prêts à être mobilisés sur plusieurs jours. De plus les intervenantes viennent pour une majorité sur un temps bénévole et, pour les autres, les employeurs ne sont pas forcément favorables à libérer les salariées sur plusieurs jours de travail. »

 

Afficher l’image source
Logo de l’association FETE ( Femmes Egalité Emploi ), participant à l’organisation du Carrefour des Carrières au Féminin.

Pourquoi ces difficultés d’orientation chez les filles ?

Pour conclure, les problèmes d’orientation chez les filles, qui nous poussent à créer un évènement tel que le Carrefour des Carrières au Féminin, seraient tout simplement dus aux habitudes et à l’éducation des familles qui auraient peur que leur.s fille.s se dirigent vers des professions soit disant trop  » masculines  » ; a expliqué Clarisse Stines, psychologue de l’Education nationale au Collège Saint-Cyr de Matour et au CIO de Mâcon.

Pour plus de renseignement, visitez le site de l’association FETE :  fete-bourgogne.org

Aurélien B. et Mani

 

 

 

L’UNSS : l’association sportive du collège

Compétition de Handball pour les 4e et 3e filles du collège de Matour à Chauffailles le 7 février 2018. Photo prise par M. PELLENARD

l’UNSS est très populaire au collège. Il s’agit de sports que les élèves pratiquent entre midi et deux, ou le soir avec les professeurs de sport M. Gracbling et M. Pellenard.  Ces séances se déroulent dans le gymnase du collège.  Ces entrainements qui durent une heure servent  à préparer les joueurs aux compétitions, qui auront lieux, soit dans le gymnase de l’établissement soit dans un autre collège le mercredi après midi. Les élèves inscrits à l’UNSS participent au sport choisi en début d’année, plusieurs sont possibles et accessibles ( tennis de table, futsal, handball, escalade, badminton). Cette association peut permettre d’occuper les élèves durant la longue récré de midi.  Elle peut aussi motiver certains élèves à faire du sport en dehors des cours même si cela se déroule au collège avec les professeurs.

Une équipe soudée! Photo prise par M. PELLENARD
Interview d’une élève inscrite  au tennis de table

Comment se déroule l’installation ?

« Tout le monde aide à disposer les tables de ping-pong. »

Est ce que le professeur vous aide à progresser ?

« Oui, il nous donne des conseils, mais il ne nous fait pas d’exercices particuliers pour progresser. »

Comment se déroule l’heure ?

« On s’entraine pendant la première partie de l’heure et nous terminons par des matchs. On monte si on gagne et on descend si on perd (on change de table de jeu). »

Interview du professeur d’EPS, M. Gracbling

Combien d’élèves sont inscrits à l’UNSS cette année ?

 » Cette année 150 élèves sont inscrits. »

Une définition précise de l’UNSS ?

 » UNSS signifie: Union Nationale du Sport Scolaire. »

Comment sont organisées les sorties ?

« Les championnats sont dans d’autres collèges que le nôtre, donc nous mangeons au collège et nous prenons un bus pour nous y rendre. Pour les sorties en VTT, nous partons du collège avec les vélos des élèves ou des vélos du collège et nous allons dans les villages voisins. »

Et parfois, de belles victoires !

En 2014, le collège de Matour à été sélectionné en escalade aux championnats de France UNSS !

Cliquez sur le site ci-dessous pour aller voir l’article.

http://charolais-news.com/saone-et-loire/16829-collegiades-2014″-a-montceau-les-mines-unss.html

Le site de L’UNSS

http://unss.org/     

Le logo de l’UNSS

http://sepia.ac-reims.fr/clg-carignan/-joomla-/index.php/vie-de-l-etablissement/unss

Florine B., L. P., Marcus.

Natalie Wormsbecher

Natalie Wormsbecher beim Signieren (source : wikipedia, 2008 Akemi Miyano, CC0)

Lien de son blog : http://www.menolly.de/?blog

Natalie Wormsbecher wohnt in Berlin. Sie begann schon in ihrer frühen Kindheit zu zeichnen. Mit 13 Jahren entdeckte sie dann ihre Leidenschaft für Manga. Zu ihren Lieblingszeichnern gehören Miho Obana und Eiichiro Oda. Sie mag Kino,nahen, Filme, Bücher, Videospiele und lesen.

Natalie Wormsbecher ist eine deutsche Manga-Zeichnerin (mangaka), ihre ersten Werke im Selbstverlag veröffentlichte und ab dem Jahr 2006 bei Tokyopop ihre Werke veröffentlicht. Derzeit ist sie bei Tokyopop ebenfalls als Redaktionsmitglied tätig.Bis 2015 arbeitete sie als Redakteurin beim Verlag Tokyopop in Hambourg . Derzeit lebt Natalie wieder in Berlin und studiert Deutsche Literatur und Medienwissenschaft.

Im Jahr 2003 gewann sie einen Buchpreis bei den Manga-Talenten mit ihrer Geschichte Yumiko. Ihre erste Veröffentlichung erfolgte 2005 in der Anthologie Manga Spot.Nach Summer Rain und Dämonenjunge Lain (beide erschienen bei TOKYOPOP 2007) begann sie die Arbeit an ihrer ersten Serie Life Tree’s Guardian

  • Ab 1999 experimentierte sie mit dem Stil von Mangas, später veröffentlichte sie eigene Dōjinshis im Internet

  • 2003 gewann sie mit der Geschichte Yumiko beim Manga-Talente-Wettbewerb der Leipziger Buchmesse einen Buchpreis. Zwei Jahre später veröffentlichte sie in der Anthologie Manga Spot des Vereins Animexx eine Kurzgeschichte.

  • 2007 sie schreibt Summer Rain.

  • Zwischen 2009 und 2011 veröffentlichte Tokyopop ihre fünfteilige Fantasy-Serie Life Tree’s Guardian.

  • 2012 sie schreibtTräume in Pastel

Summer Rain, Einzelband  Träume in Pastell, Artbook

Life Tree's Guardian, Band 01

Zusammenfassug : zwei Mädchen und ein weißer Wolf stellen sich ihrem größten Abenteuer. Sie müssen die fünf Splitter aus dem Herzen des Lebensbaums finden, die aus einem weit entlegenen Reich voller Magie in unsere Welt gelangt sind. Ein fantastisches Abenteuer voller Magie, Sehnsucht und großer Träume.

Margot et Noélie

 

 

Un cantante español muy especial

Enrique Iglesias nació el 8 de Mayo en 1975, en Madrid, como su padre . Es el  tercer hijo de Julio Iglesias y de Isabel Preysler . A los siete años se trasladó a Miami, y después, se mudó a los Estados Unidos. Empezó estudios de comerció en la Universidad de Miami. Pero abandonó sus estudios para  concentrarse en su carrera de cantante español, que empezó en 1994.  Sacó su primer album en 1995 que se tituló Enrique Iglesias. En 2001, Enrique conoció a su gran amor, Anna Kournikova, una gran jugadora de tenis rusa. En 2016, recibió un premio de honor, a los Nrj Music Awards . Por fín, el cantante español se convirtió en papá de gemelos, el sábado, dieciséis de Diciembre, de 2017.

Enrique Iglesias hablando con sus fans. ( Robin Wong CC BY)

Enrique Iglesias hablando con sus fans.     Robin Wong  CC BY

Enrique Iglesias en un concierto, en junio 2008. (Enrique iglesias 0611.jpg CC BY)

 

La Révolution française a-t-elle libéré les esclaves?

Jusqu’en 1794, les révolutionnaires n’ont pas tous la même attitude vis-à-vis de l’esclavage.

En 1794, Nicolas RUAULT est contre la liberté des esclaves noirs, il veut, non pas une liberté brusque et illimitée, mais une liberté conditionnelle et progressive. Levasseur, lui, décrète dès ce moment que l’esclavage est aboli sur tout le territoire de la république dont Saint-Domingue fait partie mais pourtant il y a encore des esclaves là-bas. Et Lacroix , lui, veut aussi abolir l’esclavage et dit à la convention : « Nous ne nous sommes jamais soumis au joug d’aucun maître ; accordons-leur le même bienfait ». Le même jour, le 4 février 1794, la république abolit l’esclavage mais, en conséquence, elle décrète que tous les hommes, sans distinction de couleur, domiciliés dans les colonies, sont citoyens Français.

Pour libérer les esclaves , des personnes agissent.

En Août 1791, des esclaves déchaînés se révoltent contre leurs maîtres à Saint-Domingue pour leur liberté. Et parmi les personnes qui agissent pour la liberté, il y a Toussaint Louverture. Il est né à Saint-Domingue en 1743. En 1776 il devient homme libre de couleur. Il s’empare du pouvoir dans la partie française de l’île, qu’il contrôle entièrement en 1800. Il promulgue en 1801 une constitution qui fait de Saint-Domingue un Etat séparé de la France. Mais en 1802 Bonaparte envoie une armée pour rétablir l’autorité de la France. Le 4 février 1794, Levasseur, député de la Sarthe et Lacroix, député d’Eure et Loire, avaient pris la parole. Ils ont tous les deux demandé l’abolition de l’esclavage à la Convention et cela a marché, car le même jour la République décide d’abolir l’esclavage.

Pourquoi peut-on parler d’un retour en arrière à partir de 1802 ?

Le 20 mai 1802 Napoléon Bonaparte décide de rétablir l’esclavage dans les colonies. Et pour faire accepter cette décision le 19 mai 1802, Bruix demande devant le sénat si : « La France pourrait compter sur des colonies peuplées en majeure partie de noirs libres ? Leurs intérêts deviendraient bientôt indépendants de toute affection pour la métropole, car la patrie absente pour le nègre des Antilles, c’est l’Afrique. ». Les arguments de Bruix sont les mêmes que ceux employés par Ruault en 1794 car ils ne veulent pas tous les deux faire confiance aux esclaves noirs. Cependant, si Napoléon rétablit l’esclavage c’est avant tout pour des raisons économiques.

Léo R.

Audi

1909-1931 gründung der Audi automobilwerke GmbH.

Die Unternehmensgeschichte begann, nachdem August  horch aus dem von ihm gegründeten unternhemen august horch und cie motorwagenwerke zwickau ausgeschieden war und am 16 Juli 1909 Zusammen mit zwickauer unternehmen die August horch automobilwerke zwickau  gründete. Weil ihm sein ehemaliges unternehmen untersagte, den Namen horch für die neue Automobilfabrik weiter zu verwenden wurde sie am 25. April 1910 in Audi automobilwerke GmbH zwickau umbenannt.

(source: Own work 20 septembre 2011)

Audi sport. Das quattro gennante unternehmen wurde 1983 gegründet und ist seit 1996 eigenständig. Audi sport ist dafür zuständig, jedes Audi modell nicht nur sportlich nach kundenwunsch zu individualisieren. Bestimmte ausstattungspakete werden S line ,spezielle Fertigungen Auch Audi exclusive genannt. Das erste eigenstandige projekt der damaligen Quattro war der S6 plus ,welcher im März 1996 vorgestellt wurde .Sitz der unternehmens ist in Neckarsulm.

Léo R

 

 

 

 

 

 

 

 

Playmobils

Playmobil ist eine deutsche Marke und Spielzeug für alle Länder

Construction d’un bonhomme playmobil ( source : Wikipedia , D4m1en, 2010, CC-BY-SA )

Playmobil ist eine deutsche  Spielzeugmarke. Es wurde 1970 von Hans Beck und Horst Brandstätter gegündet. Die spielzeuge,wurden 1974, vier Jahre nach der Gründung, auf den Markt gebracht. Aus dem englischen »play » (jouer) « mobil » (mobile). Der Motto ist Playmobil,vor der Geschichte. Playmoblis sind Charakere,Tiere,Miniaturhaüser…

Geschichte:

In den1970 er Jahren gründete Hans Beck Geobra Brandstätter. Geobra Brandstätter ist ein deutsches Familienunternehmen, das sich auf Spielzeug spiezialisiert hat. Es befindet sich in Dieten hofen bei Nürenberg. Hans Beck begann ein völlig neues Spielzeuguniversum zu entwickeln.

Auf der Nürenberger Spielwarenmesse im Jahr 1974 wurden drei Kleine Kerle(ein Indianer, ein Ritter und ein Arbeiter) vom Beruf schlecht empfangen. Aber in drei Jahren sind sie weltweit bekannt worden.

Die eristen Playmobil waren männliche Charakere. Die weiblichen Charakere erschienen ab 1976. Im Jahr 1981 erschienen Kinder(Jungen und Mädchen) 2 zentimeter weniger abs das Original Playmobil.Im Jahr 1984 sind 3,5 zentimeter  Babys erstellt.Im Jahr 1990 wirde die Playmobil 123 Serie für Kinder unter drei Jahren veröffentlicht. Mit einen größeren Stück, damit sie nicht ersticken.

 

logo de Playmobil
Logo de la marque playmobil(source:Marsupilami,Wiki-de, Domaine Publique 2008)

 

Margot

La Révolution a-t-elle libéré les esclaves?

Les esclaves libérés ?

Jusqu’en 1794, les révolutionnaires n’ont pas tous la même attitude vis à vis de l’esclavage. Certains pensent que cette pratique doit durer. D’autres qu’elle doit être abolie.

Nous avons interrogé Nicolas Ruault, un Parisien qui est favorable à l’esclavage. Ce citoyen pense que les Noirs sont barbares et ignorants, et qu’ils abuseraient de leur liberté si on leur laissait. Ils n’en profiteraient pas et n’en feraient pas bon usage puisque même les Blancs, société dite plus avancée et supérieure, n’y arrivent que difficilement. Nicolas Ruault propose donc que la liberté des Noirs, qui est pourtant née avec eux, soit utilisée comme récompense s’ils se sont bien comportés.

Les députés français disent que tous les Hommes sans exception sont libres, sans distinction de couleur. Par exemple, Lacroix, un des députés, dit que les Français se sont battus pour une liberté à laquelle tout le monde a droit, et que les Noirs sont en train de faire de même.

Des alliés dans ce combat ?

Certaines personnes agissent pour libérer les esclaves. Les esclaves, eux-mêmes, se révoltent contre leurs maîtres pour être affranchis. Il y a aussi Toussaint-Louverture, un gouverneur anciennement esclave, qui a pris la tête de St Domingue, révoltée contre les colons français en 1793. En 1797, il prend entièrement le contrôle de la partie française de l’île, qui parvient à se libérer des Français. Cependant, il y a quelques mois, Napoléon Bonaparte envoie des armées rétablir l’ordre à St Domingue et arrêter Toussaint-Louverture. Les députés aussi ont défendu les Noirs et l’abolition de l’esclavage. La liberté est ainsi rendue aux esclaves et aux Noirs.

Napoléon rétablit l’esclavage ?

Malgré tout, à partir de 1802, la France revient en arrière. L’esclavage est rétabli. Napoléon Bonaparte, en écoutant des avis exagérés, rétablit l’esclavage dans les colonies. En effet, Etienne Bruix utilise des arguments exagérés pour convaincre l’empereur. Il pense par exemple que si les Noirs sont libres, ils nuiront aux colonies, et à la sécurité de leur maître qui n’aurait plus autorité sur eux. Ils refuseraient de travailler ou ils se rebelleraient. On peut donc dire que les avis de M. Ruault et M. Bruix sur la question se rejoignent sur le point où si les esclaves sont libres, ils abuseront comme des barbares de leur liberté et nuiront à la sécurité et la réputation de leur lieu de travail au lieu de rester fidèles à leur maître.

Lili-Blanche Vichet, le 12/08/1802
Journaliste sur terrain de
Baumier Enterprise

Un site utilisant Réseau Blogue ton école : les élèves présentent leurs projets en lien avec le CDI, donnent leurs impressions d'acteurs du CDI et leurs avis de lecteurs !