Critique : « Les Misérables » de Soleil Manga

L’adaptation « Les Misérables » en manga, publiée par l’éditeur Manga Soleil le 25/05/2011, est assez spéciale car son sens de lecture est de gauche à droite, alors que normalement les mangas se lisent de droite à gauche.

Ce manga est un petit résumé des Misérables de Victor Hugo et prend beaucoup de libertés par rapport au livre original. Tellement que parfois il rajoute des scènes ou des histoires qui n’y étaient pas (ou en enlève d’importantes). Cela peut être un point négatif mais ce ne sont finalement que des détails peu importants dans un résumé.

Ceci étant dit, passons aux points positifs !

Déjà, le dessin. Il est très bien fait avec des cases magnifiques même si parfois certaines case sont assez « brouillon ».

C’est aussi intéressant de voir une sorte de version différente du livre original ou de comprendre comment « ce lecteur » a vu les choses sans trop changer l’histoire. Puisque le dessin est présent cela peut aider le lecteur du texte original à comprendre les choses qu’il n’a pas comprises dans le roman de Victor Hugo.

N’ayant lu qu’un des deux livres d’une autre adaptation du roman de Victor Hugo, dans le cadre du cours de français, en lisant ce manga, j’ai eu l’envie de lire la deuxième partie !

Et le dernier point positif est la fin qui est très bien mise en scène. Même si l’auteur de ce manga a un peu changé la fin du livre, cela reste très sympa.

Maintenant les points négatifs.

Certes, c’est un résumé mais ça n’empêche pas le manga de n’être pas assez poussé. Il manque cruellement de profondeur dans les images. Il « tue » des scènes importantes du livre original, enlève ce que Victor Hugo a créé et réfléchi pendant des années pour expliquer les malheurs de sa société en faisant réfléchir le lecteur, alors que ce manga ne fait que la moitié du travail qu’a fourni Victor Hugo.

Après avoir dit ça vous remarquerez que j’ai relevé plus de points positifs que de points négatifs car ce manga reste très intéressant pour connaître l’histoire des Misérables et donne envie de lire le livre original. Mais je pense qu’il y a mieux. En regardant les adaptations en manga des Misérables, j’ai vu qu’il y avait plusieurs mangas sur ce sujet qui ont poussé plus loin la réflexion et qui ont l’air de refléter ce livre.

Ci-dessous, l’adaptation que j’ai lue dans le cadre du cours de français :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *