Archives pour la catégorie Non classé

Littérature et société « En route vers la citoyenneté européenne »

« Littérature et société » est un enseignement d’exploration très intéressant. Je m’y suis inscrit par défaut initialement car  le nom porte à confusion.

Je ne m’attendais pas du tout à ça lors de la première séance.

En quoi consiste cet enseignement intitulé « En route vers la citoyenneté européenne » ?

Au cours de cet enseignement, nous découvrons l’Europe sous de nombreux aspects et tout ce qui la caractérise (ses institutions, ce qu’elle nous apporte au quotidien…). C’est très enrichissant car nous apprenons à connaitre le continent sur lequel nous vivons, ses dirigeants et son fonctionnement.

C’est une matière encadrée par plusieurs professeur(e)s, qui nous laissent beaucoup d’autonomie et nous font beaucoup participer à la vie sociale du lycée en utilisant les outils numériques pour réaliser par exemple des interviews d’élèves étrangers. Des rencontres sont fréquemment organisées avec des représentants d’organismes européens (Europe Direct) et avec un des députés de la région au Parlement à Strasbourg.

Nous participerons également à un concours académique contre d’autres établissements qui consiste à rédiger un blog. Tous les événements concernant l’Europe vus en classe sont relatés dans ce blog. C’est une expérience stimulante   qui motive pour partager le meilleur blog.

Cette année, nous sommes un groupe d’environ 20 élèves. Nous nous entendons bien. Nous sommes très autonomes nous travaillons à notre rythme et le cours est très dynamique. Aucun travail à la maison n’est demandé (ou très peu).

Cette année nous allons faire un voyage de 2 jours à Strasbourg « Sur les pas de l’Europe » ; nous allons visiter l’Hartmannswillerkopf, un champ de bataille de la Première Guerre mondiale,  la cathédrale et la Grande Ile classées à l’UNESCO et bien sur le quartier européen et ses institutions européennes.

Nous ne manquerons pas de relater notre voyage dans de prochains articles.

La construccíon europea

  La idea de la Construcción europea se les ocurrió a los Jefes de Estado al final de la segunda guerra mundial para evitar una nueva guerra ya que esta causó unos 50 o 60 millones de muertos. Querían crear un ideal de paz. Robert Schuman era Ministro de los Asuntos Exteriores y Jean Monnet funcionario internacional, son los « Padres fundadores » del proyecto europeo. En 1950, Schuman sugiere que Alemania y Francia pongan en común su produccíon de carbón y de acero, dos sectores a la base de la industría del armamento.

    Un año más tarde, con el Tratado de París nace la CECA « Comunidad Europea del Carbón y del Acero ». Los 6 primeros países que lo firmaron son Francia, Alemania, Italia, Bélgica, Luxemburgo y los Países Bajos. En 1957, el Tratado de Rome crea la CEE, « Comunidad Económica Europea ».

    Se fue precizando  principalmente en 1985, los acuerdos de Schengen permiten la libre circulacíon de las mercancías y de las personas sin necesidad de pasaporte .

    Cuando cayeron la cortina de hierro y el comunismo en 1989, los estados como  Hungría,  Eslovaquia, y otros se unieron a la Alianza Europea.

    En 1992, otro tratado se firmaría en la ciudad de Maastricht que da una nueva dimensión a Europa, « la Unión Europea ».

    La Unión Europea sigue entonces creciendo. El último país en ingresar la UE es Croacia.

    Pero en el referéndum de 2016, el 51,9% de los Británicos votaron para salir de la UE.

    Sin embargo, la UE sigue siendo un verdadero espacio de colaboración y de intercambio .

L’accessibilité aux études à l’étranger

Nous avons reçu la visite de Romain Goetschy, chargé de mission de mobilité et de coopération internationale en région Bourgogne Franche-Comté. Il nous a expliqué comment se préparer à un stage ou à des études à l’internationale.

 

Pour commencer, il nous a exposé les points positifs d’une expérience à l’étranger :

C’est un plus sur le CV et un enrichissement personnel pour découvrir une nouvelle culture, faire de nouvelles rencontres et développer ses capacités d’adaptation. Apprendre une langue est aussi un des points essentiels d’une expérience à l’étranger.

Quant aux points négatifs, ils tournent surtout au niveau des frais, de transport comme de logement (qui est moins cher si on choisit une famille d’accueil). La vie sur place peut aussi coûter très cher (nourriture,  déplacements, etc). Les frais téléphoniques peuvent devenir très coûteux. Heureusement Erasmus plus ou la région Bourgogne Franche-Comté fournissent une aide. Outre le coût important, la langue et le fait de quitter ses proches sont généralement un obstacle majeur à une expérience à l’internationale.

Etudier à l’étranger peut avoir plusieurs objectifs, comme par exemple dans le cadre d’une inscription dans une université d’un autre pays. Les stages professionnels et les séjours linguistiques sont recommandés avant de tenter de travailler à l’étranger. Les aides financières créées pour un séjour à l’étranger sont multiples. Le programme ELBE est une subvention de la région pour les stages et séjours d’étude. Dynastage lycéens est une bourse individuelle pour les stages. Pour pouvoir être pris en stage ou avoir une expérience professionnelle, il faut rendre lisible ses compétences sur le CV, se préparer à établir un budget prévisionnel, adapter les missions ciblées aux compétences et au niveau linguistique. Il faut aussi se préparer à tout ce qui concerne l’administration (hébergement, transport, assurance, visa, sécurité sociale…) et enfin, il faut préparer son retour.