Quiz n°3

Quizz en allemand sur l’Union européenne

Les traces de l’Europe à Beaune

Le 19 octobre 2018, à Beaune notre groupe a fait une sortie avec nos professeurs de Littérature et Société afin de découvrir L’Europe dans la ville de Beaune.
Lors de cette sortie, nous avons formés deux groupes avec un professeur pour chacun des groupes pour faciliter le déplacement et les recherches dans Beaune. Afin de créer la concurrence, les deux groupes devaient répondre à un jeu de piste composé de multiples énigmes. De plus, au cours de nos déplacements nous devions prendre des photos.

Les différents énigmes.

Nous avons un jeu de piste composé de différent énigmes :
• Un mot croisé : selon les différents lieux où nous nous trouvions, nous avions des énigmes qui nous permettaient de répondre aux mots croisés.
• Une grille à compléter : à l’aide du mot croisé, que nous avions complété nous devions trouver deux mots: Ode à la Joie et Maastricht.

Le déroulement de la sortie

Pour permettre une meilleure orientation et réflexion nous avions été accompagnés d’un professeur. Cette sortie c’est mieux déroulé que l’année précédente car cette année il faisait beau alors que l’année dernière il avait plu. Nous avons eu quelques difficultés car nous n’avons pas trouvé une énigme : DALI (un peintre espagnol), nous n’avons pas trouvé beaucoup de plaque d’immatriculation ce jour-là.

Dans l’ensemble, cette sortie nous a beaucoup plu. Vous pouvez découvrir notre travail dans ce  diaporama.

Députés européens pour un jour…

Simulation au Parlement

Un des temps forts de cet enseignement fut la Simulation au Parlement En effet, chaque membre de notre groupe s’est improvisé député européen.

Nous nous sommes rendus à l’Institut Sciences Po de Dijon, où nous avons participé à une journée de débats au Parlement européen. D’autres groupes d’élèves participaient également.

Nous avons préparé cette journée pendant une séance de travail pendant laquelle nous avons vu quels étaient les groupes politiques qui siègeaient au Parlement ; et, chaque élève s’est vu attribuer le rôle d’un député issu de différents groupes.

Nous vous laissons le plaisir de découvrir cette journée dans les vidéos de Laurine et Manon.

Les élèves du groupe « En route vers la citoyenneté européenne »

Le courage qu’il faut aux rivières

Edition : Albin Michel

Auteur : Emmanuelle Favier

Emmanuelle Favier (1980- ) est une romancière, poétesse et nouvelliste française. Elle est l’auteur de 3 livres de de poésie :

A chaque pas, une odeur (2002), Dans l’éclat des feuilles vives (2005) et Le Point au soleil (2012).

Et également  son  dernier livre sorti en 2017 s’intitulant «  Le courage qu’il nous faut aux rivières ».

L’histoire   commence sans que l’on sache vraiment où l’on n’est ni vraiment la date mais au fur est à mesure nous pouvons deviner dans quel siècle nous sommes. Pour ma part je pense que l’histoire se situe au XIXème Siècle. Au fil de l’histoire, nous apprenons que nous Continuer la lecture de Le courage qu’il faut aux rivières

Quiz n°2

Ce quiz peut vous aider à mieux connaître l’Europe.

Quiz n°1

Un autre quiz sur l’Union européenne

Notre groupe « Citoyenneté Européenne »

Nous sommes un groupe de 12 filles du lycée Clos Maire, à Beaune, encadrées par 4 professeurs, durant l’année scolaire 2018-2019. Nous avons toutes choisi l’enseignement d’exploration « Citoyenneté Européenne ».

De nombreuses filles de notre groupe proviennent d’origines et de pays différents, comme par exemple l’Italie, l’Espagne, le Maroc…D’autres ont aussi beaucoup voyagé ( comme par exemple en Corse, en Allemagne, en Guadeloupe…) ou rêvent de parcourir le monde. Une des filles a même vécu aux Antilles, à Saint-Barthélemy ! Notre groupe est donc très varié et diversifié…

Cet enseignement nous permet de découvrir l’Europe et ses enjeux. En effet, chaque semaine, 3 filles du groupe nous présentent une actualité qui s’est passée dans la semaine, en Europe. Au cours de l’année, nous avons également réalisé des affiches sur différentes personnalités européennes, pionnières de l’Europe… Au mois d’octobre 2018, nous avons fait une sortie à Beaune. Nous avons pu constater, durant cette sortie, combien l’Europe est largement présente dans notre vie quotidienne. De nombreux intervenants sont venus tout au long de l’année, afin de nous faire part de leur vision de l’Europe. Une jeune Allemande nous a fait part de son échange avec la France, son ressenti et ses impressions…Nous avons également préparé « La semaine de l’Europe » au mois de mai ; avec l’aide des cuisiniers du lycée nous avons proposer des idées de plats traditionnels provenant de nombreux pays européens.

Nous avons abordé différents thèmes autour de l’Europe  à travers divers projets réalisé tout au long de l’année.

Cet enseignement nous  a beaucoup plu car il nous a permis d’apprendre plus sur l’Europe et sa construction.

Manon Fourreau et Jessica Perrot

 

Le Grand Cahier

 

Résultat de recherche d'images pour "agota kristof le grand cahier"

Edition du Seuil /Collection Point ; publié en 1986. Premier tome de la « trilogie des jumeaux »

Agota Kristof (1935-2011) est une écrivaine, poétesse, romancière et dramaturge suisse, née le 30 octobre 1935 à Csikvand, en Hongrie et morte le 27 juillet 2011 à Neuchâtel, en Suisse. Elle a écrit la plupart de ses œuvres en français, sa langue d’adoption. Elle connaît un très grand succès avec « La trilogie des jumeaux », traduite dans de nombreuses langues et qui va même recevoir le prix du livre européen.

L’histoire se déroule vers la fin de la deuxième guerre mondiale, donc dans les années 1944-1945. L’histoire se passe en Hongrie, dans la maison de campagne de la grand-mère des deux jumeaux, Klaus et Lucas, personnages principaux du roman.

Alors que la guerre fait rage, les deux jumeaux doivent quitter « La Grande ville », dorénavant devenue trop dangereuse… A contre cœur, leur grand-mère accepte de les accueillir chez elle. Ils vont alors vivre un véritable calvaire chez une vieille femme alcoolique, négligente, sale, Continuer la lecture de Le Grand Cahier

Tess d’Urberville

Thomas Hardy  (1840-1928) : écrivain anglais appartenant au mouvement naturaliste. Il publie son roman en Angleterre en 1891 et ensuite en France  en 1901 aux éditions « Hachette ».

Thérèse Durbeyfield est une jeune femme du 19ème siècle, paysanne en Angleterre à Blackmoor et descendante d’une ancienne grande famille, les Durberville.
Pour aider ses parents elle partira chez l’un de leurs proches cousins, Alec d’Urberville connu depuis peu, pour y travailler. Il la courtisera pendant des mois mais elle refusera toutes avances, repoussée par ce qu’il est. Une nuit, se perdant dans les bois, il abusera d’elle pendant son sommeil. Après ce drame, elle retournera chez elle et donnera naissance à un petit garçon baptisé « Chagrin », qui mourra au bout d’une semaine. Son nom sera donc souillé puisqu’elle n’était pas mariée à Alec. Essayant de se reconstruire, elle partira travailler à Talbothays, une ferme où personne ne connaît son secret. Elle rencontrera Marianne, Retty et Izz Huett, trois jeunes amies, mais surtout elle tombera amoureuse d’un tendre jeune homme du nom d’Angel Clare. Quelques temps après leur rencontre, Angel proposera à Tess de devenir sa femme, ce qu’elle acceptera un peu plus tard. Après leur mariage et leur arrivée dans leur propre ferme, Tessy confiera à son mari le viol et l’enfant qu’elle a eu, mais fâché de cette découverte et ayant l’impression d’être trahi il s’en ira au Brésil pour échapper à tout cela. Continuer la lecture de Tess d’Urberville

L’Amie prodigieuse

 L’Amie prodigieuse a été publiée aux éditions Gallimard en 2011 par Elena Ferrante, écrivaine italienne.

Genre : Roman autobiographique

Ce livre est composée de trois parties bien distinctes :

  • Le Prologue : Effacer les traces
  • L’Enfance : Histoire de Don Achille
  • L’Adolescence : Histoire des chaussures

L’histoire se passe dans un quartier pauvre de Naples dans les années 50-60, juste après la Seconde Duerre mondiale.

Dans ce quartier vivent plusieurs familles, toutes aussi misérables les unes que les autres, avec une ribambelle d’enfants à nourrir et aucun confort dans les habitations aux plafonds tachés d’humidité et aux peintures délavées qui s’ouvrent sur des ruelles ou des cours intérieures vétustes et sombres. Elena, la narratrice nous raconte la vie dans son quartier, la pauvreté des habitations, leurs jeux et peurs d’enfants, l’école et la compétition que les maîtres et maîtresses tentent de mettre en place pour les stimuler, en leur faisant honte de ne pas savoir devant les autres, car ils savent que l’orgueil est leur défaut numéro un.

Elle parle régulièrement de son amie Lila qui,  au fil du temps,  devient son modèle, sa source d’admiration qu’elle suit pertinemment. Elles sont toutes deux très intelligentes. D’ailleurs, leur maîtresse insistera auprès des parents afin qu’elles  poursuivent leurs scolarités. Mais malheureusement Lila, dont le père est cordonnier, ne pourra pas voir aboutir son rêve : après l’école primaire, elle devra aller travailler pour aider sa famille. Celle d’Elena, en revanche, fera des sacrifices pour qu’elle puisse faire honneur à la famille alors que son père n’est que portier. Leur amitié n’aura de cesse que de connaître des hauts et des bas, des moments de rapprochement et de compréhension mutuelle et des moments de compétition, d’envie ou même de jalousie… Elena poursuivra ses études au collège puis au lycée, ce qu’elle aurait tant voulu vivre avec son amie, alternant des phases d’enthousiasme et de découragement, des moments de liberté, suivis par des moments de solitude où son amie lui manque à en mourir…

Continuer la lecture de L’Amie prodigieuse