Archives pour la catégorie Non classé

Les animaux

Le manchot de Magellan:

par Ludovica et Melissa

Le Manchot de Magellan (Spheniscus magellanicus) est une espèce sud-américaine d’oiseau qui se reproduit sur les côtes de l’Argentine, du Chili et sur les îles Malouines, avec des migrations vers le Brésil.
Ce sont les plus nombreux des manchots appartenant au genre Spheniscus. Les espèces les plus apparentées sont le Manchot du Cap, le Manchot de Humboldt et le manchot des galapagos.

Description:

Les manchots de magellan sont de taille moyenne (jusqu’à 76 cm), et de couleur  noire et blanche. Ils ont une tête noire entourée d’une bande blanche. Ils ont le dos gris-noirâtre et le ventre blanchâtre, avec deux bandes noires entre la tête et la poitrine.

 

Manchot de Magellan. Famille des Sphéniscidés. Ordre : Sphéniscifor

 

Habitat et répartition géographique:

Cette espèce niche au sud de l’Amérique, aussi bien sur les côtes atlantiques que pacifiques, en Argentine, au Chili, et sur les îles Falkland. Les individus hibernent en mer, au large du Brésil, de l’Uruguay et du nord de l’Argentine côté Atlantique, et au large  du Chili et du Pérou coté Pacifique.

En rouge on peut voir l’habitat du manchot.

Sources

1.http://www.manchots.com/manchot-de-magellan/

2.http://www.korke.com/blog-voyage-chili-argentine/2014/03/17/manchot-magellan-spheniscus-magellanicus/

3.http://www.oiseaux.net/photos/patrick.derennes/manchot.de.magellan.1.html

 

Le renard de Magellan

par Olimpia et Lorenzo

Comment vous savez Magellan est un grand expolarateur, et dans les lieux où il est débarqué il a trouvé beaucoup de choses, par exemple les animaux. Aujourd’hui nous vous racconterons le fameux renard de Magellan!

Description

Le renard de Magellan vient de l’Amérique du Sud. Ce renard appartient au genre Lycalopex. Il est le deuxième plus grand canidé vivant en Amérique du Sud après le loup à crinière.

Le renard de Magellan est assez généraliste pour la sélection de son habitat. On peut l’observer dans les contreforts de hautes altitudes de la Cordillère des Andes et dans les vallées qui les entourent. Son habitat s’étend des forêts de l’ouest et du sud de l’Amérique du Sud dans le désert de la région de la Patagonie. Les forêts de broussailles et les prairies sont également des endroits de prédilection pour l’espèce.

Habitat

Le renard de Magellan est également appelé loup de Magellan ou renard des Andes. Le renard de Magellan vit en Amérique du Sud de l’Équateur au sud du Chili et de l’Argentine. On le trouve également dans les Andes et dans les steppes de Patagonie ainsi qu’en Terre de Feu. Le renard de Magellan est assez généraliste pour la sélection de son habitat. On peut l’observer dans les contreforts de hautes altitudes de la Cordillère des Andes et dans les vallées qui les entourent. Son habitat s’étend des forêts de l’ouest et du sud de l’Amérique du Sud dans le désert de la région de la Patagonie. Les forêts de broussailles et les prairies sont également des endroits de prédilection pour l’espèce.

Alimentation

Le renard de Magellan est un omnivores au régime alimentaire opportuniste. Ses proies se composent de jeunes ongulés sauvages (taruca..), de lapins, d’oiseaux, de petits mammifères, d’insectes et de reptiles. Il lui arrive également de manger des fruits et des charognes. Dans certaines zones très peuplées, il s’attaque aux troupeaux d’ovins, raison pour laquelle il fut durement pourchassé par les éleveurs de bétail.

Rèproduction

On ne connaît pas grand-chose sur la reproduction du renard de Magellan. La saison de reproduction débute de début août jusqu’en octobre. Après une période de gestation comprise entre 55 àet 60 jours, la femelle met au monde une portée de 2 à 5 petits. Les nouveau-nés pèsent environ 170 g en et naissent aveugles. Le sevrage a lieu à 2 mois et les jeunes atteignent leur taille adulte à l’âge de 7 mois. Ils atteignent leur maturité sexuelle à 1 an.

Si l’espèce est généralement solitaire, il a été rapporté que les 2 parents jouent un rôle dans l’éducation de leur progéniture L’espérance de vie du renard de Magellan est encore méconnue de nos jours. Néanmoins, le spécimen le plus vieux découvert à l’état sauvage a été estimé 11 ans.

Comportèment

Le renard de Magellan est une espèce solitaire, sauf pendant la période de reproduction. Ce renard se déplace beaucoup. Il a été observé à environ 7 km et dans les déserts du nord du Chili à plus de 21 km de leur tanière. Les périodes d’activité varient selon les régions où il habite. En Argentine, dans les montagnes du Pérou et le désert chilien il est de mœurs plutôt . Par contre, au centre du Chili, il est diurne ou crépuscolaire.

Le renard de Magellan occupe des domaines vitaux avec peu ou pas de chevauchement avec ses congénères. La taille du domaine est extrêmement variable. Au Chili, dans les régions semi-arides, le territoire mesure en moyenne 3,7 km² tandis que dans les régions montagneuses le domaine vital peut atteindre 800 km². Dans le sud du Chili, le territoire mesure 9,8 km², sans différence significative entre les sexes. La taille du domaine semble dépendre de l’habitat et de la disponibilité des proies.

Sources

https://fr.wikipedia.org/wiki/Renard_de_Magellan

https://www.google.it/search?biw=1242&bih=602&tbm=isch&sa=1&ei=9cGrWuy7I42lwQKyuZyIBA&q=animaux+decouvert+par+Magellan&oq=animaux+decouvert+par+Magellan&gs_l=psy-ab.3…3820.17452.0.18534.47.34.0.1.1.0.698.5114.0j2j3j2j2j4.13.0….0…1c.1.64.psy-ab..33.8.2149…0j0i19k1.0.3qXJQTsJr8s#imgrc=_

https://www.manimalworld.net/pages/canides/renard-de-magellan.html

 

 

 

Les aliments

FRAISE

Par Sophie et Giovanni

 

RECHERCHE

La fraise (Fragaria vesca), petit fruit rouge très parfumé tient son nom du latin “ la fragrance”;

elle est de la famille de Rosacées qui représentent la famille la plus importante de plantes comestibles par leurs fruits et c’est une famille complexe, car elle comporte plusieurs  sous- famille.

La fraise est un faux fruit: est le résultat du développement charnu du réceptacle de la fleur, après la fécondation des ovules; le vrais fruits sont les petits grains qu’ on peut observer à la surface de la fraise;

on mange le réceptacle de la fleur;

l’organe femelle de la fleur est formée d’une multitude de carpelles indépendants et chaque carpelle donne un AKENE ( un fruit sec contenant une graine);

la fraise ayant plusieurs carpelles  et donc plusieurs akénes est poly akéne (polùs= plusieurs), un fruit MULTIPLE, dont la partie comestible est essentiellement formé par le réceptacle.

La fraise est sauvage est s’est acclimatée aux territoires  américains, asiatiques et européens, elle était déjà connue et utilisée par les Romains pour confectionner des masques de beauté.

La fraise est une excellente source de vitamine C , de folates (vit. B9), de fibres alimentaires (pectine et lignine), elle contient des flavonoides qui permettent de ralentir la multiplication de cellules cancéreuses et aident l’organisme contre le risque de maladies  cardio- vasculaires.

 

DEFINITIONS

réceptacle: en botanique le réceptacle floral est constitué par l’extremité plus ou moins élargie du pédoncule floral sur laquelle sont insérées les pièces floral  formant, dans une fleur compléte quatre verticilles superposées (calice,corolle, androcée et pistil)

carpelles; pièce florale située  au sommet de l’axe de la fleur et généralement soudée aux pièces homologues pour constituer le pistil, organe femelle contenant des ovules.

akéne: fruit sec contenant une graine.

folates: vitamine B9 ou acide folique

pectine: gélifiant contenu dans de nombreux végétaux et utilisé comme épaissant dans les industries alimentaire (confitures) et pharmauceutique.

lignine: constituant fonda,ental du bois, qui impregne les membranes cellulosiques des cellules dites”lignifiée”

flavonoides: les flavonoides constituent la plus importante catégorie de polyphénols, des molecules très réputées pour leurs vertus antioxidantes.

polyphénols: représentent des milliers de composé présents chez les végétaux, notamment dans les fruits et les legumes

cardio-vasculaires: qui concernent le coeur et la circulation sanguine

 

SOURCES

www. Larousse.fr

Sorbonne Université UFR des Sciences de la Vie

Sciences et Avenir.

 

Le CACAO

Par Ninon et Ginevra

 

QUAND? OU? ET PAR QUI?
▸ Partie teorique
le cacao a ete decouverte en Amerique du Sud et centrale par les amerindiens entre le 14 et 16 eme siecle avant J.C
Le cacaroyer ete un arbre sacre, il ete considere l’arbre des dieux ; son nom latin etait THEOBRAMA qui signifie norriture de dieux
les feves de cacao etaient d’abord utilisees comme monnaie d’echanges et unite de calcul
Les Mayas, eux transormaient les graines en boisson appelee CHOCOLATL (eau amere) pour s’en servir a des fins therapeutiques ou
lors de rituels comme le deces ou le mariage
le cacao arrive en EUROPE grace au conquistador espagnols en 1585, le chocolat est prepare dans les monastere et il est extremement
chere.
le chocolat s’etend alors dans les autres et en france. en 1609 le principal centre de production francais devient BAYONNE.
tout le monde pense que le cacao est doux comme le chocolat mais en realite il est tres amere.

 

RECHERCHE
Le theobrama cacao est un aliment qui provient d’ Amérique du Sud et
Centrale. Il appartient à la famille des sterculiaceae. En Europe, on ne
trouve pas de plante à caractère commun en raison que la plante a besoin de
chaleur pour se développer (climat aride) alors qu’en Europe on trouve un
climat tempéré.Les Européens ont trouvé pour la première fois le cacao en
1495 au Caraïbes à bord de l’expédition de Christophe Colomb. On s’est
seulement intéressé au Mexique. Le cacao a été rapporté pour la première
fois en Europe en 1517 après la colonisation du Mexique. Dans sa région
d’origine le cacao était utilisé comme unité de calcul ou comme monnaie
d’échange : Les Mayas eux l’utilisaient en guise de boisson à des fins
thérapeuthiques ou lors de rituel comme le mariage ou le décès. Le cacao a
eu du mal au début à se faire apprécier en Europe car le roi Louis XIV ne
l’appréciait pas. On l’utilisait en boisson ou en friandises. L’invention du
cacao en poudre elle nous vient du 19ème siècle .

 

LES DEFINITIONS
1)sterculiaceae: famille d’aliment
2)colonisation: prendre un peuple
3)thérapeuthique :pour la santé

 

SOURCES
1)http://blog.univ-angers.fr/lechocolaat/2016/03/20/la-decouverte-du-cacao/
2)https://fr.wikipedia.org/wiki/Cacaoyer
3)https://fr.wikipedia.org/wiki/Colonisation_espagnole_de_l%27Am%C3%A9rique
4)https://fr.wikipedia.org/wiki/Cacao

 

 

Les plantes médicinales

       Recherche

Par David et Alice

-L’ Ampalaya

La Momordica charantia, appelée Ampalaya dans les Philippines, est une plante médicinale utilisée pour soigner le diabète. Ses origines sont inconnues. On peut la trouver au Philippines, Chine, Japon,  Indonésie, Vietnam et en Inde.                                                                                                                 Dans les Philippines on commence à l’utiliser comme médicament vers le 1940. Au cours des années précédentes cette plante était un plat à manger.Elle ressemble à un melon amer, pas une courgette, car on ne mange que l’intérieur. L’Ampalaya est d’environ 20 cm de long.Maintenant elle est utilisée plus dans la cuisine que comme plante médicinale. Même si en 2007 le Département de la Santé de les Philippines a déclaré que l’Ampalaya peut faire baisser le taux de glycémie, scientifiquement ça n’a encore pas été prouvé. Ce médicament n’a pas de dose standard et peut provoquer des allergies.

-Le Niyog-niyogan

Cette plante sert pour les infections intestinales. Le Niyog-niyogan, ainsi appelé aux Philippines, ou Quisqualis Indica Linn, nom scientifique, est une plante originaire de l’Asie Sud Est  (Philippines, Inde, Malaisie).                             Il fait sa floraison à la fin du printemps. Il est un arbuste grimpante de 2 à 8m pouvant attendre 15 à 20m de long. Ses fleurs changent de couleur en un période de quelques jours et les grappes florales ont plusieurs couleurs au même temps.Ils sont blanches puis roses et enfin rouges. Ces fleurs donnent naissance à des petits fruits qui contiennent des graines qui sont utilisé dans la médecine.Ces plantes sont utilisées aussi pour décorer.

        Définition

 

-L’Ampalaya pour le diabéte

Glycémie: est le taux de glucose dans le sang

Mormodica Charantia: nom scientifique de l’Ampalaya

-Le Niyong-niyogan pour les infections intestinales

Plante grimpante: une plante qui peut s’elever verticalement

Quisqualis Indica Linn: nom scientifique du niyong-niyogan

Grappes florales: assemblages de fleurs dans la plante

     Sources

 

-Ampalaya pour le diabète

 1.Philippines plantes médicinales – Plantes Médicinales – Google Sites

2.L’histoire de Ampalaya >> nutrition – Santé et Maladie

3.Glycémie — Wikipédia

 

-Le Niyogi-niyogan pour les infections intestinales

1.Philippines plantes médicinales – Plantes Médicinales – Google Sites

2.Quisqualis indica, Quisqualier d’Extrême-Orient. – Jardin ! l’Encyclopédie

3.Plante grimpante — Wikipédia

4.Liane vermifuge ou quisqualis indica, fiche technique complète

 

 

NOTRE RECHERCHE

Par Kevin et Emma

1)ECHINACEA

Nom usuel français: Echinacea

Nom scientifique: Echinacea

Famille botanique: Asteraceae

Espèce: Echinacea angustifolia, Echinacea purpurea, Echinacea pallida

La classe: Magnoliopsida

 

L’Echinacea est une plante originaire de l’Amérique du Nord qui était utilisée par les Indiens d’Amérique comme remède pour renforcer les défenses du système immunitaire. Elle combat le cancer, renforce le système immunitaire, elle diminue la douleur, fonctionne comme laxatif, est anti-inflammatoire, améliore les problèmes de peau, aide à améliorer la santé mentale, soulage les problèmes respiratoires et combat les infections. Le médicament peut être préparé avec la tige, la fleur ou la racine.

 

2)QUINQUINA

Nom usuel français: Quinquina

Nom scientifique: Cinchona officinalis

Famille botanique: Rubiacées

 

Espèce: Quinquina gris

Classe: Magnoliopsida

 

La Quinquina est un petit arbre qui au XVII siècle a été ramené en Europe par les Jésuites du Perù, qui l’ont apportée à Rome, qui à l’époque était une ville très impaludée. L’écorce de la Quinquina a des propriétées antipaludiques, grâce auxquelles Louis XIV est guéri de la fièvre. Elle peut aussi guérir un mal de gorge et la malaria.

 

Les définitions

Fébrifuge: Qui fait tomber la fièvre

Impaludée: Qui est atteint du paludisme ou qui en a subi une inoculation

 

Les sources

 

Echinacea

https://draxe.com/echinacea-benefits/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Echinacea

 

Quinquina

https://fr.wikipedia.org/wiki/Quinquina

https://www.soin-et-nature.com/it/piante-medicinali/586-quinquina-red-corteccia-tagliato-pubescens-iphym-erboristeria-cinchona.html