Archives du mot-clé école

Allez-Vous Arriver sur la Toile A découveRt ?

AVATAR, c’est bien le nom d’un film non?

Oui, mais ce n’est pas que cela !

Commençons par nous poser la question de savoir d’où vient le mot avatar? Dans l’hindouisme, un avatar est l’incarnation d’un dieu (sous la forme d’un humain ou d’un animal) qui est sur terre pour sauver le monde du désordre cosmique (https://fr.wikipedia.org/wiki/Avatar).

Voici une définition plus « moderne » de ce qu’est un avatar : « Personnage virtuel que l’utilisateur d’un ordinateur choisit pour le représenter graphiquement, dans un jeu électronique ou dans un lieu virtuel de rencontre. » Cette définition proposée par le dictionnaire Larousse peut être élargie : un avatar peut également être utilisé dans des espaces numériques pour le travail, comme par exemple dans une plateforme pour la formation, dans un annuaire d’entreprise…

Avoir un avatar, c’est pouvoir se fabriquer un personnage, une représentation de nous, sans avoir à publier notre vraie image. Cela peut être utile si l’on ne veut pas être identifiable dans la « vraie vie ». Prenez par exemple une personne qui teste en secret les hôtels restaurants et qui fait un blog sur ceux qu’il préfère. Il faut impérativement qu’il reste anonyme ! Grâce à un avatar dans son blog, il n’a pas besoin de se déguiser.

Comment choisir son avatar ? Vous avez le choix soit de faire de votre avatar la projection la plus fidèle possible de votre image, ou encore au contraire une création nouvelles d’un personnage que vous aimeriez être. C’est aussi l’occasion de changer de genre ! Une jeune fille peut ainsi choisir de se représenter en rugbyman avec les oreilles décollées, et couvert de boue. C’est aussi un moyen de se poser des questions sur les stéréotypes : bleu pour les garçons/rose pour les filles, couleurs de peau, etc.

Maintenant que vous savez tout, comment faire son avatar ?

  • les sites dédiés : il existe une multitude de sites qui propose la création d’avatar. En voici une sélection :  AVATAR MAKER gratuit , Anime Face Maker gratuit également, ou encore Face your Manga (attention à bien lire les restrictions d’usage de l’avatar créé !). Vous pourrez trouver ici d’autres sites de création d’avatar.
  • une application ou un logiciel de dessin

Enfin attention à ne pas confondre AVATAR et PSEUDO, mais ça c’est une autre histoire !

Des images en fond transparent

Est-ce que cela vous est déjà arrivé de vouloir superposer des images et d’avoir l’arrière-plan de l’une d’elles, peut-être blanc, qui vous en empêchait ? Alors il est temps de se pencher sur les images en fond transparent…

Une image en fond transparent a plusieurs avantages :

– elle s’intègre mieux dans la page
– elle adopte automatiquement la couleur d’arrière-plan
– elle est plus légère que la même image avec un fond uni

Il est possible de supprimer le fond uni d’une image pour le rendre transparent, avec le logiciel GIMP par exemple, mais le résultat n’est pas toujours satisfaisant.

Voici un petit tutoriel expliquant comment faire : http://libresavous.com/doc/gimp-rendre-transparent-le-fond-uni-dune-image/

Les 3 formats les plus répandus sur internet sont le PNG, le GIF et le JPG.

Le format PNG est un format compressé (la taille des images est adaptée à la publication sur internet) qui n’altère pas la qualité de l’image lors de la compression et qui gère la transparence.
Le format GIF permet de faire des images animées (façon Tumblr), gère la transparence, mais lors de la compression l’image perd nettement en qualité.
Le JPG ne gère pas la transparence, et perd en qualité lors de la compression.

On optera donc en priorité pour le format PNG pour les images et le format GIF pour des animations, ces deux formats gérant la transparence.

Alors, à vous de jouer !

Qu’est-ce qui a été publié dans ce blog d’octobre à décembre 2016 ?

Une petite nouveauté pour cette seconde année de concours « Blogue ton école, ton collège, ton lycée » : entre deux périodes de vacances, nous vous proposons un petit récapitulatif des articles publiés dans ce blog d’accompagnement au concours.

La liste des établissements inscrits pour cette année est maintenant disponible. Une des premières étapes pour toutes les équipes est de bien remplir les mentions légales du blog créé pour l’occasion. Viendra ensuite le temps de se poser des questions : quelle charte graphique parmi celles qui sont disponibles ? comment personnaliser son blog ? quelles couleurs privilégier ?

Avant de passer au contenu proprement dit du blog, un article vous est proposé sur tout le vocabulaire en lien avec le blog. N’hésitez pas à le mettre dans vos favoris pour vous y référer dès que cela est nécessaire.

Une nouvelle année arrive, c’est le moment traditionnel des résolutions ;o). Il est temps pour vous de commencer, ou de continuer à écrire des articles pour alimenter votre blog. Dans cette optique, nous vous proposons deux articles qui peuvent vous aider : un sur comment faire une recherche documentaire sur Internet, niveau 1er degré (une version pour le second degré existe également), et  un autre sur les images qui peuvent être réutilisées dans vos articles.

Enfin, tout comme pour la première année du concours, nous vous proposons un petit rappel du fonctionnement et du contenu de ce blog d’accompagnement du concours.

Maintenant, à vos claviers !!

Les couleurs aussi parlent

Dans tout support de communication (texte, vidéo, affiche) le choix des couleurs est essentiel. À travers ces couleurs, des associations mentales se mettent en place. C’est ce que l’on appelle le symbolisme des couleurs.

Ce paramètre est très important à prendre en compte lorsque vous choisirez la charte graphique de votre blog. Un autre critère est aussi à prendre en compte : la signification des couleurs varie en fonction des cultures. Si le blanc pour les européens est assimilé à la pureté, l’innocence, la propreté, la virginité, en Asie et chez les musulmans le blanc représente le deuil.

Pensez également au lien qui doit exister entre le fond (le contenu de votre blog) et la forme (le choix de la charte graphique). Si vous travaillez sur la page de présentation d’une salle de sieste d’une école, vous ne choisirez pas du marron foncé avec du vert sapin ou encore du rouge, mais plutôt des couleurs claires et pastels.

Vous pouvez faire le test en inscrivant comme équation de recherche dans un moteur de votre choix « site crèche » et restreindre la réponse en image.

Recherche_creches

Faire la même chose avec « pompes funèbres ». Édifiant !

Recherche_pompesfunebres
Voici un exemple de site « raté » : http://sitenul.chez.com/ (pour la petite histoire, ce site a été créé pour lister… le top 10 des sites les moins bien sur Internet !)

Sélection_309

Si vous travaillez avec des logos déjà existants (par exemple si votre établissement scolaire a un logo en forme de cercle vert et jaune) votre réflexion devra prendre en compte ces paramètres « imposés ». Par exemple, pour les chaînes nationales de télévision, on aura le rouge pour « France2.fr », le bleu pour « France3.fr » ou encore le vert pour « France5.fr »logo-exemple

La notion d’accessibilité (comme la lisibilité) doit être réfléchie en amont. Pour vous rendre compte de son impact, essayez dans un traitement de texte d’écrire en noir sur un fond gris foncé. Cet aspect fera l’objet d’un prochain billet.

Chercher de l’information sur internet

Qui n’est jamais allé chercher une information sur internet ?

Internet est devenu la principale source d’information, surtout chez les jeunes. Mais savez-vous chercher de l’information sur internet ? Comment faire la différence entre deux informations trouvées sur internet, mais qui se contredisent ? Par où commencer la recherche pour mettre toutes les chances de son côté ?

Je vous propose de vous donner les clés d’une recherche d’informations réussie :

cles_recherche_informationUne recherche d’information se mène en trois étapes : Trouver, sélectionner, exploiter l’information. Passons-les en revue.

Trouver l’information

Le point de départ de notre recherche doit être de savoir ce que je cherche exactement : Est-ce une réponse à une question précise ? Est-ce je souhaite une confirmation de ce que je crois savoir ? Est-ce que je cherche à mieux connaitre un sujet dans son ensemble (par exemple, la vie des paysans au Moyen-âge).

Ensuite, je dois sélectionner le ou les outils qui me permettront de chercher l’information : dictionnaire, encyclopédie, moteur de recherche, annuaire, etc.

La plupart du temps, les internautes utilisent un moteur de recherche. Sais tu ce que c’est ?

Les moteurs de recherche sont tellement utilisés que certains les confondent avec le navigateur, ou même avec internet.

Il existe plusieurs moteurs de recherche : Google, Bing, Yahoo sont les plus connus. D’autres comme DuckDuckGo ou Qwant propose les mêmes outils, mais en garantissant aux utilisateurs de ne pas utiliser leurs données pour de la publicité. Il existe même un moteur de recherche pour les enfants : il s’agit de QwantJunior.

Tous ces moteurs de recherche fonctionnent sur le même principe : tu saisis un ou plusieurs mots-clés, et tu obtiens une longue liste de liens vers des sites internet qui correspondent à ces mots-clés.

Attention aux mots-clés que tu choisis, cela va modifier les résultats du moteur de recherche. Tu peux essayer dans QwantJunior les recherches suivantes « plus grand arbre » et « plus haut arbre« . Tu vois la différence ?

Savoir choisir ses mots-clés demande de s’entrainer, et de prendre le temps d’y réfléchir, avec ses copains par exemple.

À cette étape, tu dois avoir trouvé plusieurs sites concernant ta recherche. Il te faut désormais faire le tri.

Sélectionner l’information

Comment savoir si un site internet donne de vraies informations ? Ce n’est pas si facile et même les plus grands se trompent parfois. Le plus important, c’est de ne pas croire tout ce qui est écrit sans s’être posé quelques questions avant.

Pour cela, je te propose 6 questions : QUI ? QUOI ? QUAND ? POURQUOI ? OÙ ? COMMENT ?

Pour chaque site, tu peux te poser ces questions :

  • Qui est l’auteur ?
  • De quoi parle t-on ?
  • De quand date l’information ?
  • Pourquoi est publiée l’information ?
  • D’ provient l’information ?
  • Comment est présentée l’information

L’ensemble des réponses te permettra d’avoir plus ou moins confiance. N’oublie pas que pour avoir encore plus confiance dans une information, il faut la trouver à plusieurs endroits, c’est ce que l’on appelle le croisement des sources.

Enfin, lorsque tu auras trouvé l’information souhaitée, vérifie qu’elle réponde bien à ton besoin de départ, sinon tu risque de répondre à côté de la question !

Exploiter l’information

Trouver et sélectionner l’information est un travail qui demande de se poser beaucoup de questions, alors que l’utilisation d’internet nous parait très simple et très rapide.

Je vais ajouter encore une question à te poser : que vas-tu faire de cette information ?

Tu peux juste vouloir répondre à une question de ton enseignant(e). Tu veux peut-être utiliser cette information dans une production personnelle ; un exposé, une affiche, un album, etc. Tu peux également vouloir conserver cette information, parce que tu penses qu’elle sera utile plus tard, pour toi, ou pour d’autres personnes.

À ce sujet, as-tu vu que dans QwantJunior, il y avait des carnets ? À quoi servent-ils ?

Ce sera ma dernière question pour cet article. Tu l’auras compris, chercher, c’est se questionner. Il n’y a pas de réponse toute faite, mais tu prendras l’habitude petit à petit de savoir accorder ta confiance aux sites qui le méritent.