Archives de catégorie : Les coulisses du web

Chercher de l’information sur internet

Qui n’est jamais allé chercher une information sur internet ?

Internet est devenu la principale source d’information, surtout chez les jeunes. Mais savez-vous chercher de l’information sur internet ? Comment faire la différence entre deux informations trouvées sur internet, mais qui se contredisent ? Par où commencer la recherche pour mettre toutes les chances de son côté ?

Je vous propose de vous donner les clés d’une recherche d’informations réussie :

cles_recherche_informationUne recherche d’information se mène en trois étapes : Trouver, sélectionner, exploiter l’information. Passons-les en revue.

Trouver l’information

Le point de départ de notre recherche doit être de savoir ce que je cherche exactement : Est-ce une réponse à une question précise ? Est-ce je souhaite une confirmation de ce que je crois savoir ? Est-ce que je cherche à mieux connaitre un sujet dans son ensemble (par exemple, la vie des paysans au Moyen-âge).

Ensuite, je dois sélectionner le ou les outils qui me permettront de chercher l’information : dictionnaire, encyclopédie, moteur de recherche, annuaire, etc.

La plupart du temps, les internautes utilisent un moteur de recherche. Sais tu ce que c’est ?

Les moteurs de recherche sont tellement utilisés que certains les confondent avec le navigateur, ou même avec internet.

Il existe plusieurs moteurs de recherche : Google, Bing, Yahoo sont les plus connus. D’autres comme DuckDuckGo ou Qwant propose les mêmes outils, mais en garantissant aux utilisateurs de ne pas utiliser leurs données pour de la publicité. Il existe même un moteur de recherche pour les enfants : il s’agit de QwantJunior.

Tous ces moteurs de recherche fonctionnent sur le même principe : tu saisis un ou plusieurs mots-clés, et tu obtiens une longue liste de liens vers des sites internet qui correspondent à ces mots-clés.

Attention aux mots-clés que tu choisis, cela va modifier les résultats du moteur de recherche. Tu peux essayer dans QwantJunior les recherches suivantes « plus grand arbre » et « plus haut arbre« . Tu vois la différence ?

Savoir choisir ses mots-clés demande de s’entrainer, et de prendre le temps d’y réfléchir, avec ses copains par exemple.

À cette étape, tu dois avoir trouvé plusieurs sites concernant ta recherche. Il te faut désormais faire le tri.

Sélectionner l’information

Comment savoir si un site internet donne de vraies informations ? Ce n’est pas si facile et même les plus grands se trompent parfois. Le plus important, c’est de ne pas croire tout ce qui est écrit sans s’être posé quelques questions avant.

Pour cela, je te propose 6 questions : QUI ? QUOI ? QUAND ? POURQUOI ? OÙ ? COMMENT ?

Pour chaque site, tu peux te poser ces questions :

  • Qui est l’auteur ?
  • De quoi parle t-on ?
  • De quand date l’information ?
  • Pourquoi est publiée l’information ?
  • D’ provient l’information ?
  • Comment est présentée l’information

L’ensemble des réponses te permettra d’avoir plus ou moins confiance. N’oublie pas que pour avoir encore plus confiance dans une information, il faut la trouver à plusieurs endroits, c’est ce que l’on appelle le croisement des sources.

Enfin, lorsque tu auras trouvé l’information souhaitée, vérifie qu’elle réponde bien à ton besoin de départ, sinon tu risque de répondre à côté de la question !

Exploiter l’information

Trouver et sélectionner l’information est un travail qui demande de se poser beaucoup de questions, alors que l’utilisation d’internet nous parait très simple et très rapide.

Je vais ajouter encore une question à te poser : que vas-tu faire de cette information ?

Tu peux juste vouloir répondre à une question de ton enseignant(e). Tu veux peut-être utiliser cette information dans une production personnelle ; un exposé, une affiche, un album, etc. Tu peux également vouloir conserver cette information, parce que tu penses qu’elle sera utile plus tard, pour toi, ou pour d’autres personnes.

À ce sujet, as-tu vu que dans QwantJunior, il y avait des carnets ? À quoi servent-ils ?

Ce sera ma dernière question pour cet article. Tu l’auras compris, chercher, c’est se questionner. Il n’y a pas de réponse toute faite, mais tu prendras l’habitude petit à petit de savoir accorder ta confiance aux sites qui le méritent.

Le blog est il ringard ?

« Mais m’dame (m’sieur), les blogs c’est mort ! »

Il y a encore 8 ans, un adolescent sur deux possédait un blog.  Depuis l’apparition des réseaux sociaux, les jeunes se désintéressent de ce média, ne l’utilisent plus car c’est un média social qui « date » et qui n’est plus au goût du jour (comprenez « aussi vieux que les parents ») . Mais alors pourquoi s’investir dans un projet qui n’aura pas d’emblée l’adhésion des jeunes ?

Afin de débuter cette nouvelle année de concours il nous semblait pertinent de reposer ce débat : pourquoi faire un blog à l’heure où les réseaux sociaux semblent avoir pris le dessus ?

Déjà et avant tout, la temporalité du blog n’est pas la même que celle des réseaux sociaux. Les contenus des réseaux sont voués à être éphémères et leurs archivages restent limités et complexes. Nous sommes dans une culture de l’instant dans laquelle l’écriture n’est finalement qu’un outil anecdotique et non une fin en soi. Le contenu d’un blog en revanche peut encore être retrouvé des mois, des années après sa publication. On peut le mettre à jour, le remettre en valeur. L’écriture d’un blog a une trace.

Il va permettre aux élèves de renouer (nouer ?) avec le plaisir d’écrire. C’est un espace d’expression de l’élève dans lequel il expérimente la liberté d’écrire et de partager. En ce sens, tenir un blog avec ses élèves relève bien d’un atelier d’écriture à part entière. Il expérimente la responsabilité liée à la publication et au retour des lecteurs. Le blog élève le niveau d’exigence que l’on se donne.

Le blog permet également à tout les élèves de participer à un projet, peu importe leur niveau. Il renforce les notions de coopération et d’entraide. C’est un projet qui permet d’évaluer aussi les compétences primordiales du siècle en cours (créativité, esprit collaboratif…): faire acquérir des compétences et des savoirs mais aussi préparer au mieux le citoyen de demain.

Un plugin pour rendre ses articles plus interactifs

 

Utilisation de H5P dans WordPress : #1 présentation générale

Utilisation de H5P dans WordPress : #2 Créer son premier diaporama

Utilisation de H5P dans WordPress : #3 Ajouter des activités

Utilisation de H5P dans WordPress : #4 Publier le diaporama dans un article

N’hésitez pas à signaler dans les commentaires vos chefs d’œuvre !

Merci de faire la demande par mail à matteo.ferrari@ac-dijon.fr ou à fouzia.salihi@ac-dijon.fr pour que l‘on vous installe ce qu’il faut dans votre blog pour pouvoir utiliser H5P ! Il faut 2 minutes pour le faire.

Droit à l’oubli : de quoi parle-t-on ?

Il y a 3 ans vous avez participé à une soirée particulièrement animée où l’alcool coulait à flot. Vous avez partagé sur les réseaux sociaux un certain nombre de photos de cette fête inoubliable… « inoubliable », c’est bien le mot… à ce moment-là, cela vous semblait normal, naturel même, de partager vos photos.

identité numérique  identité numérique

Source : www.actioninnocence.org

Aujourd’hui, vous êtes à la recherche votre premier stage et vous savez que la plupart des employeurs « googlisent » le nom des candidats pour en savoir un peu plus sur eux… et soudain, cette photo qui ne vous montre pas à votre avantage vous parait préjudiciable… certainement à juste titre !

Depuis cette belle soirée, cette fameuse photo a été reprise maintes et maintes fois et se « promène » sur la toile sans que vous puissiez en maitriser ou stopper la diffusion ! et voilà votre e-réputation menacée ! et à ce moment précis de votre vie où vous cherchez à vous faire une place dans le monde professionnel, vous aimeriez tant qu’on vous oublie…

 

Comment exercer son droit à l’oubli ?

image3

Ce droit ne concerne que les particuliers et n’est applicable qu’en UE (+ Islande, Norvège, Suisse et Liechtenstein).

 

N’attendez pas pour tester votre e-réputation !

Un site dédié à l’e-réputation permet de tester son e-réputation et de définir ce que les données qu’on assume toujours après leur publication. Pour faire le test, il faut être au moins sur Twitter ou Facebook. Des fiches pratiques sont également disponibles pour apprendre à gérer au mieux son identité numérique. Mais n’oublions pas qu’on ne peut pas pas tout maitriser (par exemple, les données publiées par d’autres sur nous).

https://www.nothing-to-hide.fr/