Archives pour la catégorie Free Blog

Remplir les mentions légales de votre blog

Bravo ! Vous avez votre blog ouvert, vos codes d’accès, vos idées et des élèves motivés pour participer à ce concours de blogs.

Avant de commencer à écrire vos articles, vous devez remplir les mentions légales de votre blog. L’affichage de mentions légales est une obligation inscrite dans la Loi pour la confiance dans l’Économie Numérique (LCEN). Le fait de remplir les mentions légales d’un blog permet de respecter la loi mais aussi de faire preuve de transparence. En cas de souci, les autorités iront chercher les responsables du site dans les mentions légales. Et si quelqu’un trouve le contenu de votre site très intéressant et souhaite vous contacter, c’est également grâce à la page des mentions légales qu’il pourra le faire (ou par les commentaires si vous les avez autorisés).

Pour faire ces modifications, qui je vous le rappel sont obligatoires, il est nécessaire, une fois connecté sur votre tableau de bord, de passer par le menu « Réglages »> »Mentions légales » (procédure détaillée : http://aide-wordpress.ec.ac-dijon.fr/2014/04/25/mentions-legales/ )

Alors au travail !

Droit à l’oubli : de quoi parle-t-on ?

Il y a 3 ans vous avez participé à une soirée particulièrement animée où l’alcool coulait à flot. Vous avez partagé sur les réseaux sociaux un certain nombre de photos de cette fête inoubliable… « inoubliable », c’est bien le mot… à ce moment-là, cela vous semblait normal, naturel même, de partager vos photos.

identité numérique  identité numérique

Source : www.actioninnocence.org

Aujourd’hui, vous êtes à la recherche votre premier stage et vous savez que la plupart des employeurs « googlisent » le nom des candidats pour en savoir un peu plus sur eux… et soudain, cette photo qui ne vous montre pas à votre avantage vous parait préjudiciable… certainement à juste titre !

Depuis cette belle soirée, cette fameuse photo a été reprise maintes et maintes fois et se « promène » sur la toile sans que vous puissiez en maitriser ou stopper la diffusion ! et voilà votre e-réputation menacée ! et à ce moment précis de votre vie où vous cherchez à vous faire une place dans le monde professionnel, vous aimeriez tant qu’on vous oublie…

 

Comment exercer son droit à l’oubli ?

image3

Ce droit ne concerne que les particuliers et n’est applicable qu’en UE (+ Islande, Norvège, Suisse et Liechtenstein).

 

N’attendez pas pour tester votre e-réputation !

Un site dédié à l’e-réputation permet de tester son e-réputation et de définir ce que les données qu’on assume toujours après leur publication. Pour faire le test, il faut être au moins sur Twitter ou Facebook. Des fiches pratiques sont également disponibles pour apprendre à gérer au mieux son identité numérique. Mais n’oublions pas qu’on ne peut pas pas tout maitriser (par exemple, les données publiées par d’autres sur nous).

https://www.nothing-to-hide.fr/

Des images réutilisables pour ses articles

Internet est un vaste océan, dont chaque goutte d’eau est apportée par des milliers, pardon des milliards de contributeurs…

Comme l’océan, on peut naviguer d’une page à l’autre, accoster à quelques sites ou réseaux sociaux plus appréciés que les autres. À la surface, des milliers d’images flottent. Belles, émouvantes, frappantes, intrigantes, elles nous touchent et on les adore. Et puis, quand on publie un article, une image, c’est tout de suite de l’aération, un complément à notre texte, un élément de l’identité visuelle de notre blog, etc.

Alors, pour illustrer ses articles, nous avons deux possibilités :

  • réaliser soi-même des images (oui, mais on n’a pas tous la chance de voyager au bout du monde et de revenir avec des photographies d’îles paradisiaques…, ni d’être Picasso et de savoir utiliser des logiciels de dessin…)
  • prendre des images déjà disponibles sur internet…

Et précisément, il y en a des milliers… mais apprécieriez-vous de voir votre article, les dessins que vous avez réalisés être utilisés sans votre accord ?

Certaines personnes l’acceptent et le disent sans que l’on ait même besoin de leur demander. Ils utilisent des licences, comme les licences Creative Commons. Quant aux autres, leur silence ne vaut pas accord… et aux yeux de la loi par défaut leurs images sont leur propriété, protégée par le copyright.

Alors, pour ne pas retenir uniquement le goût salé de l’océan avec des contenus pris sans accord, voici une vidéo vous expliquant comment trouver des images réutilisables pour une publication sur internet :

Maintenant que vous avez trouvé, n’oubliez pas :

  • de citer l’auteur et les autres mentions, selon les licences ;
  • lorsque vous publiez une image personnelle de préciser vous aussi la licence que vous avez choisie ;
  • les conseils de Christelle en glissant des textes de substitution, afin que le grand océan soit accessible à tous !

Remplissons nos mentions légales… Petit exercice pratique !

Remplir ses mentions légales dans un blog, c’est une obligation.
Dans le cadre du concours « Blogue ton école, ton collège, ton lycée », Vous avez pu choisir entre différents thèmes pour l’apparence de votre blog. Certains de ces thèmes ne proposent pas, par défaut, de page « mentions légales ».

Je vous propose donc de faire ici un petit exercice pratique !
Allez dans votre blog. Cherchez une page « Mentions légales ». Si vous la trouvez… Bravo ! Il ne vous reste plus qu’à la remplir.

Si vous ne trouvez pas votre page « Mentions légales », il va falloir la créer. Pour ce faire, je vous propose ce petit tutoriel « pas à pas ».

– Dans votre tableau de bord, cliquez sur l’onglet « Pages » – « Ajouter »
– Donnez le titre « Mentions légales » à cette nouvelle page.
– Copiez-Collez le texte ci-dessous :

« En vertu de la loi pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN) du 21 juin 2004, voici les coordonnées de l’éditeur et du prestataire qui accueille le site: Mettre l’adresse URL du Blog

Site Internet:

Nom de l’établissement – Adresse postale

Directeur de la publication: NOM ET PRENOM – Adresse mail sous la forme nom.prenom[at]ac-dijon.fr

Responsable(s) d’édition: Nom Prénom

Hébergeur assurant le stockage direct et permanent: D.S.I. de l’académie de Dijon

Adresse de l’hébergeur:

2G rue du général Delaborde
21 000 Dijon
tel. : 03 80 44 84 00 – fax : 03 80 44 84 28

Webmestre: NOM ET PRENOM – Adresse mail sous la forme nom.prenom[at]ac-dijon.fr

Droits d’auteurs

Ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle.
Tous les droits de reproduction sont réservés.

Cookie

L’utilisateur est informé que lors de ses visites sur le site, un cookie peut s’installer automatiquement sur son logiciel de navigation. Un cookie est un élément qui ne permet pas d’identifier l’utilisateur mais sert à enregistrer des informations relatives à la navigation de celui-ci sur le site Internet. Le paramétrage de votre logiciel de navigation permet d’informer de la présence de cookies et éventuellement de la refuser selon la procédure décrite à l’adresse suivante : www.cnil.fr.

Droit de réponse

Toute personne nommée dans un article dispose d’un droit de réponse. Dans ce cas elle doit s’adresser au directeur de la publication dans un délai de trois mois après la publication de l’article. Le directeur de la publication dispose ensuite de trois jours pour publier la réponse, sous peine d’une amende de 3 750 euros. La publication de la réponse ne peut pas être facturée.

Le droit de réponse peut-être exercé auprès du directeur de la publication à l’adresse suivante : Adresse mail sous la forme nom.prenom[at]ac-dijon.fr

 

Liens hypertextes

Ce site contient des liens hypertextes permettant l’accès à des sites qui ne sont pas édités par le responsable de ce site. En conséquence le directeur de publication ne saurait être tenu pour responsable du contenu des sites auxquels l’internaute aurait ainsi accès.

Il est formellement interdit de collecter et d’utiliser les informations disponibles sur le site à des fins commerciales.

Cette interdiction s’étend notamment, sans que cette liste ne soit limitative, à tout élément rédactionnel figurant sur le site, à la présentation des écrans, aux logiciels nécessaires à l’exploitation, aux logos, images, photos, graphiques, de quelque nature qu’ils soient.

Les fils RSS de Nom de l’établissement sont exclusivement destinés aux visiteurs du Nom de l’établissement en vue d’une utilisation personnelle et ne sauraient en aucun cas servir à alimenter d’autres sites sans l’accord exprès et préalable de Nom de l’établissement.

Liens hypertextes vers ce site

À l’exception de sites diffusant des informations et/ou contenus ayant un caractère illégal et/ou à caractère politique, religieux, pornographique, xénophobe, vous pouvez créer un lien hypertexte vers notre Site sur votre site.

La mise en place de lien hypertexte n’autorise en aucune façon la reproduction d’éléments du site ou la présentation sur des sites tiers d’éléments du Site sous forme de Frame ou système apparenté.

Enfin, la mise en place de lien hypertexte n’autorise en aucune façon de proposer l’envoi d’un message pré-rédigé à une adresse mail liée au Site ou la mise en place d’un système permettant l’envoi massif de messages quelle qu’en soit la nature. »

Ensuite c’est à vous de jouer…. Merci de remplir en fonction de votre établissement tout ce qui est en rouge dans le texte 😆

 

Qu’est-ce qu’un Troll ?

Un Troll est un géant de la mythologie nordique. Ce Troll est réputé peu amical et parfois agressif.

A priori, rien à voir avec internet.

Jan Hammershaug - Creative Commons CC-BY
Jan Hammershaug – Creative Commons CC-BY

Le verbe « troler » est également utilisé dès la fin du Moyen-Âge pour désigner l’action de « chercher la bête avec les chiens sans avoir aucune piste et sans avoir quêté auparavant avec le limier » [source : http://www.cnrtl.fr/definition/troller].

chasse
Rien à voir non plus avec Internet.

Alors pourquoi parler de Troll dans un billet sur le concours de blogs ?

Internet permet de mettre en relation de nombreuses personnes par l’intermédiaire d’outils de communication : forums, messageries instantanées, listes de diffusion, etc.
Sur chacun de ces espaces, un comportement revient de la part de certains utilisateurs, celui de chercher à semer la discorde, quel que soit le sujet de discussion en cours.colère
Ce comportement, peu amical et agissant au fil des discussions, a rapidement été qualifié de Troll. La personne qui déclenche un Troll peut aussi être appelée un Troll.

Comment définir un Troll sur Internet ?

Le Troll a pour but de provoquer, créer des polémiques, produire des conflits dans une discussion. Pour cela, il peut adopter plusieurs attitudes : le plus souvent il réagit de manière non constructive, sans lien avec le sujet de l’article, ou encore il règle un compte personnel avec une personne citée dans la discussion.flame
Le Troll cherche souvent une reconnaissance en s’imposant dans une discussion par des avis non constructifs. Il a ainsi une influence directe sur la tournure que prend alors la discussion.
Le Troll peut aussi, dans de rares cas, faire prendre du recul aux autres participants et ainsi être constructif.

Quelle attitude adopter pour lutter contre les trolls ?

La règle la plus répandue est « don’t feed the troll », autrement dit « n’alimentez pas le troll ». Lorsqu’un commentaire est clairement identifié comme tel, il y a deux solutions :

  • soit le supprimer (indispensable lorsque les propos sont choquants ou vulgaires),
  • soit le laisser et l’ignorer. Sans réagir. Surtout sans réagir. Parfois cela est particulièrement frustrant lorsque des énormités sont énoncées.

Malgré tout, il n’existe pas de solution ultime qui protégerait un site contre les trolls. La patience et la maîtrise de ses nerfs sont le plus souvent les meilleures alliées.zen

Pour aller plus loin, je vous propose la lecture d’un billet de Coreight à propos des « commentateurs lourds sur internet » .