Archives mensuelles : avril 2018

Qu’est-ce qu’il ne faut pas oublier quand on écrit sur un blog ?

Écrire dans un blog, c’est se poser un certain nombre de questions :

Quelles images ai-je le droit d’utiliser pour illustrer mes articles ? Et non, si je fais Google Image, puis un copier coller….. je n’ai pas le droit ! Pour répondre à cette question, un article récapitule tout cela

Quand je signe de mon nom et/ou prénom un article, cela alimente mon e-réputation, et mon identité numérique. Ai-je le droit de le faire si je suis mineur sans autorisation parentale? Pourquoi ne pas utiliser un avatar ?

Je suis porteur du projet blog pour mes élèves. Ai-je le droit de publier des photos d’eux en activité? Leurs œuvres ? La voix de mes élèves ? Une vidéo qu’ils ont réalisé ? Dans laquelle ils sont ? Pour toutes ces questions, un article de la DANE, avec des liens dans certaines fiches mémo.

Qui est responsable de ce qui est publié dans un blog ? Pour répondre à cette question, il faut aller voir les mentions légales du blog. Petit rappel pour les participants au concours, vous devez réaliser votre propre page de mentions légales si celles-ci n’apparaissent pas dans le thème que vous avez choisi.

Comment rendre mon blog plus interactif ? Et comment l’organiser au niveau des menus ?

D’autres question ? Utilisez les commentaires !

Remplissons nos mentions légales… Petit exercice pratique !

Remplir ses mentions légales dans un blog, c’est une obligation.
Dans le cadre du concours « Blogue ton école, ton collège, ton lycée », Vous avez pu choisir entre différents thèmes pour l’apparence de votre blog. Certains de ces thèmes ne proposent pas, par défaut, de page « mentions légales ».

Je vous propose donc de faire ici un petit exercice pratique !
Allez dans votre blog. Cherchez une page « Mentions légales ». Si vous la trouvez… Bravo ! Il ne vous reste plus qu’à la remplir.

Si vous ne trouvez pas votre page « Mentions légales », il va falloir la créer. Pour ce faire, je vous propose ce petit tutoriel « pas à pas ».

– Dans votre tableau de bord, cliquez sur l’onglet « Pages » – « Ajouter »
– Donnez le titre « Mentions légales » à cette nouvelle page.
– Copiez-Collez le texte ci-dessous :

« En vertu de la loi pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN) du 21 juin 2004, voici les coordonnées de l’éditeur et du prestataire qui accueille le site: Mettre l’adresse URL du Blog

Site Internet:

Nom de l’établissement – Adresse postale

Directeur de la publication: NOM ET PRENOM – Adresse mail sous la forme nom.prenom[at]ac-dijon.fr

Responsable(s) d’édition: Nom Prénom

Hébergeur assurant le stockage direct et permanent: D.S.I. de l’académie de Dijon

Adresse de l’hébergeur:

2G rue du général Delaborde
21 000 Dijon
tel. : 03 80 44 84 00 – fax : 03 80 44 84 28

Webmestre: NOM ET PRENOM – Adresse mail sous la forme nom.prenom[at]ac-dijon.fr

Droits d’auteurs

Ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle.
Tous les droits de reproduction sont réservés.

Cookie

L’utilisateur est informé que lors de ses visites sur le site, un cookie peut s’installer automatiquement sur son logiciel de navigation. Un cookie est un élément qui ne permet pas d’identifier l’utilisateur mais sert à enregistrer des informations relatives à la navigation de celui-ci sur le site Internet. Le paramétrage de votre logiciel de navigation permet d’informer de la présence de cookies et éventuellement de la refuser selon la procédure décrite à l’adresse suivante : www.cnil.fr.

Droit de réponse

Toute personne nommée dans un article dispose d’un droit de réponse. Dans ce cas elle doit s’adresser au directeur de la publication dans un délai de trois mois après la publication de l’article. Le directeur de la publication dispose ensuite de trois jours pour publier la réponse, sous peine d’une amende de 3 750 euros. La publication de la réponse ne peut pas être facturée.

Le droit de réponse peut-être exercé auprès du directeur de la publication à l’adresse suivante : Adresse mail sous la forme nom.prenom[at]ac-dijon.fr

 

Liens hypertextes

Ce site contient des liens hypertextes permettant l’accès à des sites qui ne sont pas édités par le responsable de ce site. En conséquence le directeur de publication ne saurait être tenu pour responsable du contenu des sites auxquels l’internaute aurait ainsi accès.

Il est formellement interdit de collecter et d’utiliser les informations disponibles sur le site à des fins commerciales.

Cette interdiction s’étend notamment, sans que cette liste ne soit limitative, à tout élément rédactionnel figurant sur le site, à la présentation des écrans, aux logiciels nécessaires à l’exploitation, aux logos, images, photos, graphiques, de quelque nature qu’ils soient.

Les fils RSS de Nom de l’établissement sont exclusivement destinés aux visiteurs du Nom de l’établissement en vue d’une utilisation personnelle et ne sauraient en aucun cas servir à alimenter d’autres sites sans l’accord exprès et préalable de Nom de l’établissement.

Liens hypertextes vers ce site

À l’exception de sites diffusant des informations et/ou contenus ayant un caractère illégal et/ou à caractère politique, religieux, pornographique, xénophobe, vous pouvez créer un lien hypertexte vers notre Site sur votre site.

La mise en place de lien hypertexte n’autorise en aucune façon la reproduction d’éléments du site ou la présentation sur des sites tiers d’éléments du Site sous forme de Frame ou système apparenté.

Enfin, la mise en place de lien hypertexte n’autorise en aucune façon de proposer l’envoi d’un message pré-rédigé à une adresse mail liée au Site ou la mise en place d’un système permettant l’envoi massif de messages quelle qu’en soit la nature. »

Ensuite c’est à vous de jouer…. Merci de remplir en fonction de votre établissement tout ce qui est en rouge dans le texte 😆

 

Un bon mot… de passe !

Un mot de passe est une suite de caractères (des lettres, des chiffres, des symboles comme +, # ou §, etc.) qui protège l’accès à un service, des documents…

Dans le conte Ali Baba et les Quarante Voleurs, le voleurs doivent prononcer le célèbre mot de passe « Sésame, ouvre-toi ! » pour que s’ouvre la porte secrète de leur caverne.

Les mots de passe sont très utilisés sur Internet, où ils jouent le même rôle que les clefs qui ferment les portes des maisons pour les protéger des voleurs.

Pour accéder à ce qu’il protège (un compte de messagerie, par exemple), il faut le connaitre, tout comme il faut avoir la clé pour ouvrir sa maison.

Pour être efficace, un mot de passe doit être robuste, c’est-à-dire difficile à deviner ou à retrouver.

Voici quelques mots de passe très faciles à retrouver :

12345678 ; azerty ; password ; admin ; 123123

Voici quelques mots de passe bien plus robustes : P@ssw0rd ; e27SMhf9 ;
65,6Nt6FjFae={Q

Pour fabriquer un « bon » mot de passe, il faut respecter quelques recommandations :

  • Il doit être secret (ne surtout pas le noter sur un morceau de papier, ce serait comme laisser la clé de la maison sur la porte).
  • Il ne doit pas avoir de lien avec vous (le nom de votre animal de compagnie par exemple) mais il doit être facile à retenir.
  • Il doit comporter au moins huit caractères.
  • Il doit comporter plusieurs types de caractères (majuscules, minuscules, chiffres, caractères spéciaux).
  • Il ne doit pas figurer dans un dictionnaire.

De plus, pour plus de sécurité, il faudrait le changer régulièrement, ne pas l’utiliser pour plusieurs services (messagerie et réseaux sociaux par exemple).

Lorsqu’un pirate informatique souhaite découvrir un mot de passe, il dispose essentiellement de deux techniques :

  • L’attaque par dictionnaire: le principe est assez simple, il s’agit d’essayer les combinaisons les plus utilisées par la majorité des utilisateurs (prénoms, noms de famille, certains mots ou expressions usuelles comme « football », « azerty », « 123456 », noms d’animaux, …)
    A l’aide d’un ordinateur,  on essaie les mots de certains dictionnaires usuels, comme les dictionnaires des prénoms, les dictionnaires de patronymes d’un pays ou d’une culture, d’un dictionnaire de noms d’animaux,. Si votre mot de passe est maman ou virginie par exemple, il suffira de quelques fractions de seconde pour le découvrir.
  • L’attaque par force brute : cette fois-ci, toujours à l’aide d’un ordinateur, on essaie toutes les suites de caractères possibles. Dans ce cas, plus le mot de passe est long et compliqué, plus il faudra de temps pour le découvrir.
    Supposons par exemple que l’on n’ait droit qu’aux voyelles pour fabriquer un mot de passe de trois caractères.

Le mot de passe a donc la structure suivante :
Chaque caractère doit être l’une des six voyelles, il y donc six possibilités pour le 1er caractère, six pour le 2e et six pour le 3e.

Cela fait donc 6 × 6 × 6  = 216  possibilités différentes.

Un être humain pourrait en relativement peu de temps essayer toutes les possibilités et donc découvrir le mot de passe.

Si par exemple, on s’autorise les majuscules et minuscules, cela nous fera 12 possibilités pour chaque caractère (six voyelles minuscules et six voyelles majuscules).
Donc en tout  12 × 12 × 12 = 1728 possibilités.

C’est déjà plus long pour un être humain mais toujours un jeu d’enfant pour un ordinateur !

En procédant de la même manière, il n’est pas très compliqué de déterminer le nombre de mots de passe de huit caractères différents que l’on peut créer avec les 26 lettres de l’alphabet et les 10 chiffres :
36 × 36 × 36 × 36 × 36 × 36 ×36 × 36 = 2 821 109 907 456 possibilités. Ça devient beaucoup plus sérieux ! Ceci-dit, un ordinateur récent ne mettrait qu’une dizaine de minutes à les essayer tous…
Comme on le voit, plus on augmente le nombre et le type de caractères possibles, plus on augmente de nombres de mots de passe différents. On peut autoriser les lettres, majuscules ou minuscules, les chiffres, les caractères spéciaux, allonger le mot de passe…
Pour se fabriquer un mot de passe assez fort et assez facile à retenir, on peut utiliser par exemple :

  • La méthode des premières lettres : la citation « qui vole un œuf vole un bœuf ! » donnera par exemple : qV19V1b!
  • La méthode phonétique : « J’ai acheté huit cd pour cent euros cet après-midi » deviendra ght8CD%E7am

Pour en savoir plus :

https://fr.vikidia.org/wiki/Mot_de_passe
https://www.ssi.gouv.fr/guide/mot-de-passe/
https://security.web.cern.ch/security/recommendations/fr/passwords.shtml
https://www.cnil.fr/fr/construire-un-mot-de-passe-sur-et-gerer-la-liste-de-ses-codes-dacces

Un petit Quizz pour vérifier vos connaissances