Opérer pour mieux chercher

Avant, lorsque je faisais une recherche sur Internet à propos du « vrai nom de Lara Fabian», c’était toujours la même chose : j’allais sur Google (mais je suis au courant qu’il existe d’autres outils pour effectuer une recherche documentaire) et j’entrais dans le bandeau de recherche : quel est le vrai nom de Lara Fabian ? Et là miracle ! On me proposait 8 950 000 résultats.  🙂

Mais ça, c’était avant, car un jour je me suis rendue compte que si on partait du principe qu’un résultat de recherche sur Internet peut se comparer à un chapitre d’un livre à lire…. Ça ne va pas !  🙁
File:Rajshahi College Library Inside 05.JPG
Mohmoniattributionshare alike

Il existe des astuces pour faire des recherches plus précises sur Internet. Quand il y a du « bruit » dans mes réponses (des résultats qui ne correspondent pas à ce que je recherche) ou du « silence » (je ne trouve pas de réponse à ma recherche), je peux utiliser toutes les astuces suivantes pour affiner ma recherche documentaire.
1. Les opérateurs booléens. Ils permettent de préciser la recherche en plaçant des connexions logiques entre les différents termes du bandeau de recherche. Ils sont au nombre de 3 : le ET, le OU et le SAUF
ET : il sert à indiquer la présence simultanée de plusieurs mots clés. Pour l’équation de recherche ET vrai ET nom ET Lara ET Fabian, j’aurai 64 900 résultats. Si je rajoute un autre mot clé associé à l’opérateur ET, j’aurai moins de réponse (56 200 en rajoutant ET chanteuse).
OU : cet opérateur pourrait être remplacé par « ou bien ». Le moteur proposera dans ses résultats de recherche tous les sites qui comportent au moins un des mots (donc logiquement ceux qui comportent aussi tous les mots de l’équation de recherche). Pour l’équation de recherche OU vrai OU nom OU Lara OU Fabian, j’aurai 1 130 000 000 résultats. Si je rajoute encore un mot clé associé à l’opérateur OU, j’aurai encore plus de réponses.
SAUF : cet opérateur sert à exclure un terme, un mot, des résultats de recherche. Par exemple si j’entre dans mon équation de recherche ET Lara ET Fabian SAUF Adagio, j’aurai tous les sites qui comportent les mots clés Lara et Fabian, sauf les sites avec le mot Adagio.

File:Lara Fabian 2012.jpg
Georges Biardattributionshare alike

2. L’expression exacte ! 😉 Là c’est vraiment génial et pratique. Je recherche une information sur le vrai prénom de Lara Fabian. Si dans mon moteur de recherche je mets ET vrai ET nom ET Lara ET Fabian, je vais avoir dans mes résultats de recherche tous les sites référencés par le moteur utilisé qui comportent ET le mot vrai ET le mot prénom ET le mot Lara ET le mot Fabian. Je vais donc très bien pouvoir trouver un article qui est écrit par Fabian, sur son chien qui a eu le même nom que sa fille, à savoir Lara. Et c’est même écrit que c’est un vrai scandale !!!

La solution pour remédier à l’éclatement des mots dans mes résultats de recherche est de mettre « vrai nom » et « Lara Fabian » entre guillemets. Les résultats de recherche ne proposeront que les sites qui comportent ET l’expression exacte « vrai nom » ET l’expression exacte « Lara Fabian ».
Mais si j’analyse un peu mes termes choisis pour ma recherche documentaire, je préfèrerais certainement le mot « pseudonyme » à la place de l’expression exacte « vrai nom »! Ce qui donnerait en nombre de résultats de recherche : 5 220 pour l’équation ET pseudonyme ET « Lara Fabian ».
3. La troncature (le symbole *) 😉. L’usage des troncatures, appelées aussi joker permet en remplaçant un ou plusieurs caractères de trouver les mots au singulier ou au pluriel, d’autres mots de la même famille. Par exemple : robot* retrouve robot, robots, robotique, robotisé. Cela est très intéressant pour ne pas tenir compte du singulier ou du pluriel, ou encore de la conjugaison d’un verbe.

4. Le mot « define » 😉. Le fait d’associer define à un mot clé, ou à une expression exacte, vous proposera en résultats de recherche la définition du mot clé trouvée sur le Web (avec en premier résultat de recherche l’article correspondant de Wikipedia).
5. Le « filetype » 😉 La recherche filetype de permet de trouver des documents d’une extension précisée. Par exemple, si je ne peux que des fichiers PDF sur visiter Dijon, j’entrerai dans mon moteur de recherche « visiter Dijon » filetype:pdf.

En conclusion : les recherches avancées de la plupart des moteurs de recherche proposent tout ou partie de ces outils. Si je prends par exemple l’interface Google recherche avancée, je vais retrouver le ET (tous les mots suivants) ; le OU (l’un des mots suivants) ; le SAUF (aucun des mots suivants) ; l’expression exacte (expression exacte) ; le filetype (type de fichier) mais aussi d’autres paramètres comme le pays, la langue des pages, ou encore le type de licence en lien avec le droit d’usage.

Et surtout, n’hésitez pas à combiner entre eux ces opérateurs et autres outils de recherche documentaire. Au fait… qui a trouvé le vrai nom de Lara Fabian ? 🙄

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *